AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Liu Tuin Qie ▬ ou la collision entre pile et face.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Liu Tuin Qie ▬ ou la collision entre pile et face.   Dim 19 Oct - 17:35

Liu Tuin Qie
"Si les gens sont si méchants, c’est peut-être seulement parce qu’ils souffrent."



24 4 août 1990 vit à Dalis Couturière
Mariée à Liu Son Sil Rebelle Seon Hwang


La dureté d'une âme
sous la fragilité d'un corps

∞ Caractère : Un cœur, c'est beaucoup trop lourd à porter. Tuin Qie a caché et enterré le sien dans le sombre labyrinthe de son enfance depuis bien des années. Son âme est à vif, blessée du jeu malhonnête et incessant de l’État sur le pauvre pays. Tuin Qie est une bombe à retardement. Un cocktail explosif composé de souffrance et de rage qu'elle s'efforce de terrer au plus profond de son âme. C'est avec un calme olympien qu'elle a su perfectionner suivant les  péripéties de sa vie, qu'elle se fait une place dans la société riche et prestigieuse des dictatoriaux. Mariée au conseiller du Dictateur, elle joue son rôle de femme modèle et aimante. Un rôle où douceur, gentillesse et perfection s'allient sous les yeux du Chef qu'elle acclame avec admiration pour cacher cette double vie de bataille et de ruse, afin de renverser la dictature. Dotée d'un sens aigu de l'observation, Tuin Qie est une espionne hors paire au service des rebelles. Bonne oratrice, elle maîtrise toute forme de persuasion. La loi du plus fort est tatouée, invisible, sur chaque pore de sa peau. Prête à tout pour arriver à ses fins,  le danger n'est plus un obstacle mais une sortie de secours vers la liberté. Tuin Qie serait donc une sorte de schizophrène consciente, tantôt docile et compatissante, tantôt vengeresse et sans pitié.
∞ Physique : Elle se lève à six heures et demi chaque matin. Sa peau blanche et fragile est marquée de traces rosées : ceux des draps en satin dans lesquelles elle s'est endormie la veille. En entrant dans la salle de bain, la lumière l'éblouie, tout comme l'image que lui renvoie le miroir. Une masse de cheveux bruns recouvrent ses petites épaules. Son corps filiforme est à peine perceptible dans ce pyjama trop grand cousu main. Elle n'a jamais été bien grosse. C'est en montant sur la balance qu'elle se rend compte que son poids stagnera : quarante quatre kilos pour un mètre soixante six de chair et d'os. Elle plonge son visage dans l'eau froide. Sa peau brille, elle rayonne comme un soleil. Son expression est pourtant figée. Insensible à sa propre beauté, elle habille ses lèvres d'un peu de rouge à lèvres et ses paupières de fard. Discret mais raffiné. Ses cheveux sont bouclés, son cou paré, son parfum sucré. Son pyjama est remplacé par une robe luxueuse d'un rouge éclatant. Le charme à l'état pur. Elle croise son mari, il est apprêté comme un prince. A pas de louve, elle s'approche pour déposer un baiser sur la joue de sa moitié. Ceci restera la seule et dernière marque d'affection de la journée.


« Le bonheur en partant a dit qu’il reviendrait. »
Jacques Prévert

Le gouvernement pensait maîtriser les esprits, mais il se trompait.
Elle rêvait de voir le monde extérieur. Elle rêvait de liberté et de faire voler le petit avion que son père cachait dans la grange. Elle rêvait d'entendre l'Anglais, le Français, le Russe. Elle rêvait de voir les aurores boréales et la mer. Elle rêvait de l'impossible. L'impossible enseigné par son père. C'était un docteur, populaire auprès des pauvres. Honnête et bienveillant. Les Chen vivaient modestement, de leur champ de thé et de leurs bœufs. Ils possédaient un clapier et quelques poules qu'ils partageaient avec les habitants de Lapanalda. Ils ne se plaignaient de rien, ils aimaient leur vie mais voyaient les choses en grand. Tuin Qie ne devait pas vivre sous la dictature. Elle devait s'envoler. Loin. Passer la frontière, rencontrer les gens à la peau foncée vivant au Sud du monde.
Puis, ils sont venus. Ils ont donné un énorme coup de pied dans la porte, la faisant voler en éclat. Cachée avec les lapins, elle a bouché ses petites et fragiles oreilles. Elle les entendait, fouiller sans relâche dans la maison, cassant le service en porcelaine, si précieux que sa mère conservait dans un petit panier en paille. Nous avions brisés les règles. Nous n'avions pas le droit d'imaginer sortir de Lansan. Nous étions prisonniers des grandes mains tortueuses du Chef.
Tuin Qie a vingt quatre ans mais son esprit est glacé à sa sixième année. Cette année où ses parents sont montés dans la grosse charrette noire des autorités. Cette année où Dalis lui a ouvert ses portes et où le processus de vengeance s'est de lui-même mis en place, là, au creux de son âme blessée. Sa sixième année où il avait peint des étoiles au plafond de sa chambre. Des étoiles blanches qui brillaient sous le feu des bougies. Il disait toujours que les astres étaient là pour guider les âmes torturées, les âmes perdues, les âmes blessées. Il embrassait son front avant de souffler sur la flamme flamboyante qui illuminait la pièce. Il était son bonheur. Son étoile. Et elle le vengerait.


Mais qui c'est; cette folle ?


∞ Pseudo : Emilie
∞ Age : 18.
∞ Tu penses passer ici : environ 5/7 jours.
∞ Où as-tu trouvé le forum ? Grâce à Coco  
∞ Qu'en penses-tu ? CA PETE TOUT BRAVO  

© sobade.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Liu Tuin Qie ▬ ou la collision entre pile et face.   Dim 19 Oct - 17:52

oh god magnifique, bienvenue à toi jolie dame ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Liu Tuin Qie ▬ ou la collision entre pile et face.   Dim 19 Oct - 17:53

Bienvenue à Lansan !
Après une courte période d'angoisse, tu peux maintenant crier au monde que tu es fier d'être Lansanais !

De l'autre côté de la frontière, nous t'invitons à courir ouvrir ton journal intime, histoire de pouvoir faire connaissance avec tes futurs voisins, collègues, amis, etc. Le gouvernement ne laisserait jamais l'un de ses citoyens dormir dans la rue, alors n'oublie pas d'aller demander un logement. Pour survivre à Lansan, tu devras étudier ou travailler ; aussi, nous te conseillons d'aller jeter un oeil par du côté du répertoire des métiers. Cela fait, tu devras remplir ton profil. Si jamais, en chemin, tu as un petit doute sur les coutumes de notre magnifique contrée, tu trouveras tout ce qu'il y a à savoir dans ce livre précieux - que tu devrais déjà avoir lu - et au détour d'une ligne de cette notice explicative.

Tu as effectué toutes ces démarches ? Alors empoigne ton parapluie bleu et, surtout, fais en sorte de t'amuser !


Bon séjour à Lansan !


_________________________________________________________

Le petit mot de Son Sil :

Bienvenue bienvenue bienvenue !!! Que de bonheur de te voir ici, incarnant ma femme adorée en plus ! Et puis quelle beauté ! J'en reste sans voix... Que ton séjour ici soit agréable et rempli de péripéties réjouissantes !  
made by © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Liu Tuin Qie ▬ ou la collision entre pile et face.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Liu Tuin Qie ▬ ou la collision entre pile et face.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Collision entre deux avions en Haute-Savoie
» Seine-et-Marne : ce que l'on sait de la collision entre un camion et un train à Nangis
» Halo Collision ( jeu par navigateur gratuit )
» Système d'échanges entre villes en mode solo
» [Biblio] Histoire de l'entre deux guerres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Dans un monde sans despote :: Cartes d'identité-
votez toutes les 2 heures

demandez vos points