Partagez | 
 

 Oh Ji Sang - le démon de Lansan

Aller en bas 
avatar
Âge : 28 ans
Emploi : Général des services de renseignements
Administrateur
MessageSujet: Oh Ji Sang - le démon de Lansan   Sam 28 Avr - 20:24


Oh Ji Sang

ft. Lee Joon






nom : Oh
prénom : Ji Sang
âge : 28 ans
habite à : Donnan, Palais Doré
métier : Général des services de renseignements
sexualité : Clairement un homme à femmes
statut matrimoniale : Marié à Na Yeon officieusement, veuf officiellement


Physique

Oh Ji Sang est loin d'être repoussant. Il possède une belle carrure souvent enviée. Il mesure un mètre quatre-vingt, et sa musculature est bien dessinée même à travers ses vêtements. Malgré sa  démarche droite, parfois, il a des attitudes étranges comme s'il battait la mesure d'une musique silencieuse. Ji Sang ne passe donc pas inaperçu. Enfin, il est surtout connu pour son regard expressif, semblant toujours en colère. D'humeur sombre le plus souvent, il effraie plus qu'il n'inculque le respect. Et c'est pire lorsqu'il se met à sourire, de ce rictus si particulier montrant alors son réel état d'esprit: à la limite de la folie. Lentement vous remarquez son revolver à sa ceinture, là en permanence, la chevalière qu'il s'amuse à tourner et le briquet qu'il garde dans sa poche avec une cigarette. S’il allume en votre présence, alors c’est trop tard pour fuir.  



Caractère


L’expression : « Ne vous fiez pas aux apparences » a été créé pour lui. Loin de son physique avantageux et avenant, l’esprit de Ji Sang est totalement dérangé. Il en est parfaitement conscient. Son trait de caractère principal est sa folie meurtrière. Il aime faire souffrir, maltraiter à la fois psychologiquement et physiquement. De cette tendance est née sa voie professionnelle. Les renseignements. Là, il peut faire ce que bon lui semble. Il ne cache pas son tempérament de feu. Il peut être très calme, comme très colérique. Son humeur est tellement versatile qu’il faut s’attendre à tout. Il aime être d’humeur taquine, s’amuser, et il le plus souvent avec ses proies. Il a peu d’amis, et n’en réclame pas. Il est capable de tuer d’un geste, simplement parce qu’on la bousculer, ou qu’une phrase n’était pas assez claire. Ji Sang manque totalement d’empathie, incapable de ressentir quoique ce soit d’humain. Il est sournois, manipulateur. Très curieux, il observe les émotions sur les autres.  Mais ça…ce n’est peut-être qu’une façade. Qu'en savez-vous ?













Coucou ! Je m'appelle Sinmua et j'ai 26 ans. Cela fait quelques années que je suis dans le monde de RPG. Je pense passer ici environ 7/7 jours pour m'amuser avec vous. Au fait, j'ai trouvé le forum via Colyn à la base de base. XD  Mon 1er perso est Jin Kyung




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 28 ans
Emploi : Général des services de renseignements
Administrateur
MessageSujet: Re: Oh Ji Sang - le démon de Lansan   Sam 28 Avr - 20:27



Ne pensez pas qu’Oh Ji Sang est eu une enfance terrible pour devenir ce qu’il est. Au contraire, vous seriez surpris.

Le froid s’est glissé dans le cœur de Ji Sang lorsqu’il naquit en plein milieu de l’hiver. Accompagné de la pluie et de l’orage, son entrée dans le monde de Lansan fut réjouissante et éclatante. Il est le premier neveu du Dictateur, sa venue est une aubaine pour la sœur de ce dernier. Il grandit dans le milieu privilégié de la famille à la tête du pays. Et ce petit garçon qui ne craint rien, ni personne, prend rapidement goût à la vie de luxe qu’il mène comparée aux autres Lansanais. Il se montre hautain et plein de suffisance dès son plus jeune âge, martyrisant déjà les plus faibles. Tous, sont inférieurs à lui dans son esprit. Son oncle devient rapidement un modèle à suivre. Sa mère est trop tendre pour lui, trop bonne et pleine de sagesse, tout comme son père, écrivain sur la grandeur de Lansan, qui est bien loin d’être autoritaire, souvent dans les nuages.  Mais le Dictateur a tellement de pouvoirs et de personnes à son service. Que peut-il ne pas faire ? Rien. Parce qu’il a tout et peut tout avoir. Ji Sang est nourri de cette passion dévastatrice qu’est la cupidité. Loin de s’en défaire, il s’en nourrit presque. A l’adolescence, il découvre la joie de la souffrance, de la torture envers autrui. Il aime ça, plus que la richesse qu’il possède, il aime cette supériorité devant un homme plus bas que terre.

Ji Sang est un militaire terrifiant pour la noirceur de son âme, cette intelligence au service du malsain mais il est un élément dès plus essentiel. La mort n’a aucun impact sur lui, à part une immense joie qui le dévore. Ses supérieurs sont fiers d’avoir un tel soldat dans leur rang, malgré des incartades qu’ils tentent de réprimer. Etonnamment Ji Sang montre du respect à ces généraux. N’est-ce pas son oncle qui les a choisis ? Il veut que cet homme soit fier de lui. A la sortie de l’école militaire, il est envoyé dans une unité spéciale pour la sécurité de Lansan. En somme, il devient un exécuteur. Un tueur hors pair, seulement guidé par la vue de la faiblesse humaine. Il ne ressent rien, aucune compassion ne l’étreint à la vue des familles brisées, des enfants en pleurs. Au contraire, il se découvre une passion pour cette race tellement inutile et médiocre. N’était-il pas plus fort, lui ? Ses parents remarquent vite le comportement de leur fils à l’extérieur. Un être froid et manipulateur, doué d’une force de persuasion hors norme. Mais avec eux, il est plus simple, parfois gentil. Ji Sang est venu au monde grâce à eux, il ne peut pas les rejeter totalement bien qu’ils manquent du pouvoir qu’il admire. Ses géniteurs essayent de lui procurer des gestes qu’il lui manque : de l’amour et de la sagesse. Mais pour les autres, c’est autre chose, il a un talent pour la comédie laissant croire à beaucoup qu’il est un ange. Alors que derrière ces airs se cache un démon des plus horribles. A ses vingt-trois ans, son oncle lui choisit une parfaite épouse, jolie, calme et docile. Ji Sang a goûté au plaisir de la chair plusieurs fois, et ne décline pas cette divine personne à partager sa vie. En réalité, il voit en elle, un joli cobaye. Est-il possible de détruire psychologiquement une personne sans qu’elle ne se rende compte que c’est sa faute ? Il est doux, tendre, aimant avec elle, mais plus les jours passent, plus il devient méprisant dans certaines phrases. Il fait d’elle un faible être humain, et petit à petit elle se laisse dépérir. « C’est de sa faute évidemment…elle ne fait pas les choses correctement, elle le sait. Elle ne lui donne pas assez d’amour, elle ne fait rien pour lui…rien du tout. » Et cette petite femme tellement jolie, finit par disparaitre…tout simplement. Elle n’est qu’un vulgaire pantin, une poupée sans âme. Ji Sang l’envoie à la campagne, isolée de tous et annonce qu’il est veuf. De temps en temps, il disparait de Donnan pour la rejoindre, il en ressent le besoin d’une certaine façon, non pas pour voir son œuvre, mais combler un sentiment qui le ronge. La culpabilité. Tellement enfouie en lui qu’elle ne ressort que rarement. A vingt-sept ans, il est général du service de renseignement de Lansan. Sa mission principale ? La traque des Rebelles. De cette façon, il peut jouer au chercheur de la race humaine, soutirant des informations à qui il souhaite, par tous les moyens. Oh Ji Sang est en réalité un homme très curieux des émotions humaines. Des sentiments qu’il ne peut pas connaitre.  Puis, peut-être qu’un jour, quelqu’un finira par le comprendre, et le changer….Qui sait ?

Je plaisante, une mort rapide sera peut-être votre seul salut. Et la dernière image que vous aurez lorsque le froid vous emportera, sera la flamme d’une cigarette que l’on allume.



Revenir en haut Aller en bas
Oh Ji Sang - le démon de Lansan
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vos papiers la partie des personnages :: Contrôle d'identité :: Les fiches validées-
Sauter vers: