AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 It never ends

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Âge : 25 ans
Emploi : Animatrice radio
Bae Min

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: It never ends   Jeu 4 Aoû - 20:56

Min attendait là, sur le sofa du salon qu'elle avait ramené de son ancien appartement, pas un son, pas un bruit, pas un mouvement, elle ne bougeait pas, accoudée à ses genoux, la tête soutenue par ses mains, elle observait la décoration sur le mur en face de son minois. Le mur était dans les tons gris clair, il n'y avait pas une seule photo juste un tableau représentant une maison au bord d'un étang offert par l'ancienne fiancée de son mari actuel, l'animatrice radio trouvait ça vache d'afficher un cadeau de cette personne dans la pièce principale, encore heureux qu'il ne voulait pas l'exposer dans la chambre à coucher. D'ailleurs il n'était même pas droit, mais qu'importe personne ne le regarda de toute façon parce qu'en général personne ne venait. Min attendait là, sur le sofa du salon qu'elle avait ramené de son ancien appartement, attendant sans un son, ni même un bruit ou un mouvement, quelque chose qui allait rendre sa journée plus excitante. Ce n'était pas la vie tant espérée, quand elle avait gravi l'échelle sociale, qu'elle s'était vraiment faite un nom, tout le monde la regardait et la sublimait, même si la féline savait qu'ils ne s'intéressaient à elle que pour la plastique et la place qu'elle occupait, au moins elle existait, et c'est ce qu'elle voulait, exister. Depuis son mariage d'obligation, la plupart lui avait tourné le dos, plus de soirées mondaines, même pas d'invitations à des repas, plus rien, elle était aussi seule que dans le lit conjugale, c'était si compliqué en ce moment. Tout était compliqué, Jin Kyung qui déprimait, faisant le deuil de l'amour de sa vie, Min faisant le sien à propos de l'enfant qu'elle souhaitait adopté et dont elle se retenait de hurler sur son mari à cause de ça, sa solitude, tout était plus que compliqué, tout était atroce.

L'été était chaud et lourd, pourtant elle portait un pull, Min avait froid, était avide de sentiments, de chaleur humaine, triste, combien de fois avait-elle répété ce geste de venir frotter ses mains contre ses bras avant de reprendre sa position initiale ? Plus rien n'allait et ça se voyait autant que ça s'entendait, entre sa façon de se pouponner – beaucoup plus sobre que d'habitude – et sa façon de parler à la radio, tout semblait différent, comme si Miss Min était morte ou tout du moins en très mauvais état.
La jeune mariée observa un instant son alliance, elle aurait aimé l'aimer, cette bague, qui d'ailleurs était très belle, mais non, elle ne lui trouvait rien de beau, ce n'était qu'un mariage d'obligation, certes entre amis, mais son ami était le pire marié par obligation ! La retirant à l'aide de ses fins doigts, l'animatrice radio la posa sur la table basse comme si, pendant un instant, elle avait le droit de redevenir celle qu'elle était autrefois, la belle et brillante Min aux lèvres rouges à en faire rougir tous les hommes et rendre vertes les femmes. Cela lui permettait de ressentir davantage le remord frappait dans son crâne, il lui avait promis la liberté, il lui avait promis d'être là, sauf que son mariage fait que plus personne ne la désirait et qu'il n'était pas là, ils ne dormaient même pas ensemble, et si il avait été là, Yue Yan serait encore vivant et jouerait actuellement dans ce salon, devant ce mur dans les tons gris, où il y aurait une photo de lui et non pas ce tableau offert par son ancienne fiancée ! La jeune femme grimaça à l'idée qu'elle n'aura jamais ce constant sourire, ni même sa famille, ni même de l'amour. Elle se leva, s'en allant chercher dans le bar une bouteille d'alcool de fruit fait maison offert à son mariage, elle était déjà à moitié vide et ne tardera pas à l'être totalement alors qu'elle s'envoyait déjà un verre plein, Jin n'était d'ailleurs pas au courant, de toute façon il était bien trop occupé à ne pas s'occuper d'elle pour constater que la plupart des cadeaux alcoolisés avaient soit disparus soit diminués mais de toute façon comme il l'a si bien dit : elle faisait ce qu'elle voulait.

Détachant ses cheveux longs et ondulés avant de chantonner et de danser avec sa bouteille et son verre jusqu'à la place sur laquelle elle s'était assise, Min sourit alors, comme si, à présent, elle était heureuse alors que non, loin de là. Son bras servait franco un énième verre alors que quelqu'un vint frapper à la porte, « de la visite ? Vraiment ? » dit-elle en souriant avant de s'empresser d'aller voir à la porte pour voir de qui il s'agissait, son sourire s'illumina alors en voyant son ami. « Pyo, c'est toi ! » s'écria-t-elle tout en se jetant littéralement dans ses bras.


    J'aime le souvenir ...

    Mais, louve au coeur gonflé de tendresses communes abreuvait l'univers à ses tétines brunes. L'homme, élégant, robuste et fort, avait le droit d'être fier des beautés qui le nommaient leur roi.©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 25
Emploi : Militaire
Llevia Min Pyo

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: It never ends   Sam 13 Aoû - 17:01

ft. Bae Min

It never ends
Encore une journée où j’avais passé mon temps à sourire, je devais vraiment paraître enthousiaste, mais je dois avouer qu’aujourd’hui je ne l’étais pas. Ce n’était peut-être pas quelque chose d’exceptionnel mais à chaque fois, je voulais faire disparaître cette sensation. Je n’y parvenais pas toujours et mes méthodes ne fonctionnaient pas toujours. J’avais donc aujourd’hui opté pour ne rien faire. Littéralement. J’étais resté chez moi à contempler mon mobilier, regardant chaque meuble finement taillé, qu’il soit fait de bois, de marbre ou de métal. Mais c’en était rapidement trop, ne rien faire ne me convenait pas, même si ce n’était que cinq minutes. Il fallait que je fasse quelque chose, quoi que ce soit.

Je me sentais d’un coup nostalgique de ne pas avoir Young Jae avec moi et d’être en jour de repos. J’aurais pu aller le voir. C’était la seule personne avec qui je pouvais être totalement honnête et avec qui je me sentais parfaitement bien. Je ne sais pas ce qu’il en pense de son côté, je ne sais pas s’il m’apprécie ou non, mais notre relation me plaît et c’est tout ce qui compte à mon humble avis. Je me mis alors à chercher mentalement quelle personne je pourrais aller voir. J’avais beau être apprécié de manière général, je n’appréciais pas forcément ces personnes. Du moins, pas au point d’aller les voir parce que je ne me sentais pas parfaitement bien. Surtout que ce n’était pas si grave en soi. Je serais aussi bien allé voir Na Yeon, mais l’envie ne me prenait pas et je ne sais pas ce qu’il adviendrait si j’y allais maintenant. Tout était si imprévisible dans ce cadre là, si son mari venait à arriver au moment où je suis là-bas, ça ne me serait pas très favorable. Et je ne me vois pas non plus prendre de ses nouvelles en cet instant. Je reste à sa disposition s’il le veut, mais je n’irai pas le voir de moi-même maintenant. Cela aurait un effet contraire à celui recherché.

Puis une idée me traverse l’esprit telle une illumination, Min ! Pourquoi ne pas aller la voir elle ? Elle était fort sympathique et certainement désespérée à l’heure qu’il est. A quel point ? Je ne sais pas, mais elle doit certainement être chez elle. Et si elle n’est pas désespérée, on pour aviser au moment venu. Je me préparais donc et enfilais une tenue confortable avant de sortir rejoindre la quartier où elle résidait avec son mari. Je l’atteignais rapidement et vérifiant une dernière fois mon état, je toquai à la porte. Et à ma grande surprise, elle fut prompte à ouvrir la porte. Elle s’était certainement dépêchée. Et je n’eu pas le temps de prendre mon souffle qu’elle était déjà dans mes bras. Cela ne me dérangeant pas, je la serrait quelque peu dans mes bras avant de la repousser gentillement.

“Il serait préférable d'entrer non ?”


Je nous fais donc entrer dans sa maison avant de me rendre compte de l’odeur d’alcool qu’elle dégageait. Je ne sais pas si cela faisait longtemps qu’elle buvait ou non, ni quel alcool elle buvait mais il fallait que je la résonne un minimum. Au pire je boirai avec elle. Tant qu’elle ne finit pas mal et que je dois m’occuper d’elle, ça me va. Et si je peux profiter d’un peu d’alcool en sa compagnie, je ne dirai pas non.

“Tu étais en train de boire ? Pourquoi ? Tu veux que je reste boire avec toi ?”


Je savais quelque peu pourquoi elle buvait, si je ne me trompais pas, mais de cette manière, elle sera peut-être amenée à parler et se sentira donc un peu mieux. Ah ! Je ne sais pas quand est-ce que je me suis mis à aider les gens en devenant leur psychiatre. L’ennui fait des ravages à ce que je vois. Je m'asseyais donc sur son canapé en attendant qu’elle me rejoigne ou fasse ce qu’elle souhaite faire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 25 ans
Emploi : Animatrice radio
Bae Min

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: It never ends   Dim 14 Aoû - 14:27

« Ho oui, reste boire avec moi ! » dit-elle de son plus beau sourire avant de lui attraper ses mains comme pour qu'il la fasse danser, Min se balançait, se rapprochant et s'écartant de lui pour finalement retourner dans ses bras et lâcher un long soupire de soulagement. « Si tu savais à quel point je suis contente de te voir ! », en réalité, elle était juste heureuse de recevoir de la visite, comme si, depuis que son alliance se trouvait sur la table tout lui souriait, une voix nouée et des yeux brillants entrèrent alors en jeu : « j'aime pas être toute seule tu sais … Tu restes avec moi hein ? Tu pars pas ? » demanda-t-elle à son hôte avec un regard rempli d'inquiétude, replongeant par la suite la tête contre sa poitrine, cherchant désespérément de la chaleur humaine pour que son petit cœur se sente mieux. Ses fines mains caressaient son dos et le maintenait contre elle comme pour être sûr qu'il ne puisse pas s'enfuir, le pauvre Min Pyo, si il savait dans quoi il venait de s'embarquer.

Cela dura un temps, l'animatrice n'avait pas bougé d'un poil, rechargeant ses batteries par le biais de ce câlin quelque peu forcé. Le militaire lui avait fait plus de bien en ces quelques minutes que le mari de la dame depuis le jour de leur mariage – où tout du moins la mort de Son Sil, peu de temps après. « Je bois parce que je suis triste Pyo, oui, très triste. », sa voix semblait si normale, si neutre, dans la moindre intonation, à croire que c'en était tout à fait banal et habituel, ce qui était le cas dans un sens, « et en buvant, j'ai l'impression que je ne suis plus triste, et c'est le cas, je ne suis plus triste regarde ! », il eut droit à l'un de ses plus beaux sourires ce chanceux. Min lui reprit les mains, l'installant sur son canapé à côté de là où elle se trouvait juste avant son arrivée, posant un autre verre auprès du sien et ramenant quelques fonds de bouteilles, lui indiquant celles qu'elle avait préférées, avant de servir deux verres bien pleins et de se rasseoir auprès de son ami, son sauveur qui était revenu voler à son secours, trinquant en son nom, puis vida très rapidement son verre. La déprimée pointa ensuite du doigt le tableau juste en face d'eux, « tu vois, Pyo, ça, c'est un cadeau de l'ex-fiancée de Jin Kyung. T'en penses quoi ? Moi, j'aime pas l'art et j'aime pas l'idée qu'il y ait un tableau de l'ex-fiancée de mon mari dans le salon, j'aimerais qu'il disparaisse ce tableau, j'aimerais y voir une photo de Yue Yan et moi, sauf que j'en ai pas, et que j'en aurai plus jamais parce qu'il est mort. Je suis très triste Pyo. Tu sais qu'il a pris son premier bain chez moi ce petit cœur ? », elle le regarda alors avec un sourire triste, se resservant un verre pour en boire la moitié, « je voulais être sa maman moi, je peux être une bonne maman moi aussi ! Mais il est mort de froid à l'orphelinat … et si Jin Kyung avait fait quelque chose à temps, y'aurait pas cette fichue peinture mais une photo de mon enfant ! », sa main pose bruyamment son verre sur la table, essuyant ses yeux prêts à pleurer d'une main tremblante, « tu comprends pourquoi je suis triste maintenant ? Mon mariage est un échec ! », l'alliance posée sur la table s'en alla contre la toile accrochée avant de retomber par terre, lamentablement. Après quoi, sa joue vint se poser contre l'épaule de son ami, enlaçant son bras pour s'assurer qu'il ne la laisse pas seule avant de soupirer longuement.

Un long silence combla l'espace de la pièce, plus un bruit, plus une parole, plus rien, eux aussi faisaient partie des meubles désormais, tout du moins jusqu'à ce que la jeune mariée termina une bouteille en remplissant les deux verres, faisant par la même occasion une remarque comme quoi cet alcool fut vraiment bon.

Min avait commencé à boire depuis qu'elle avait la bague au doigt, ce n'était qu'un petit verre ou deux mais rien de bien méchant, ce n'était pas tous les jours non plus mais depuis que Jin Kyung était devenu le plus distant des hommes ça a empiré, elle avait besoin de réconfort, elle avait besoin d'être divertie, d'avoir une compagnie, et l'ivresse avait fait le travail de son mari, l'ivresse l'avait libéré de cette pesante routine, délivrée le temps d'un verre de ses démons. De ce fait, elle en voulait encore et toujours plus, dans l'idée que l'euphorie reste à jamais.

« Dis … tu veux bien me reprendre dans tes bras ? » demanda-t-elle timidement, regardant dans le vide de la pièce.


    J'aime le souvenir ...

    Mais, louve au coeur gonflé de tendresses communes abreuvait l'univers à ses tétines brunes. L'homme, élégant, robuste et fort, avait le droit d'être fier des beautés qui le nommaient leur roi.©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: It never ends   

Revenir en haut Aller en bas
 

It never ends

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les meilleurs mods solos de Half-Life
» img de kh
» Hatsune Miku Project DIVA Arcade Future Tone
» Test DS : The World Ends With You
» HAZZEL + They say the captain goes down with the ship, so when the world ends, will God go down with it?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Dalis, capitale de Lansan :: Donnan :: Habitations-
votez toutes les 2 heures

demandez vos points