AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Hey you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Âge : 26 ans
Emploi : Médecin
Ahn Dae Hyun

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Hey you   Mar 15 Mar - 17:43

C'était un jour assez basique pour Dae Hyun, sa journée se résumait à des consultations dans son cabinet, la plupart du temps il s'agissait de jeunes enfants faisant leur première allergie du printemps, cela le faisait généralement sourire de voir les parents morts d'inquiétude alors qu'il n'y avait pas de quoi, lui aussi un jour espérait être inquiet pour son môme. Même si il aimait Min Hwan de tout son cœur, il ressentait ce besoin d'être père, d'avoir un enfant qui partageait son sang.

C'était une fin de journée assez basique pour Dae Hyun, après ses quelques consultations il avait prévu de se reposer un peu chez lui avant de se rendre chez l'homme qu'il aimait pour y passer la soirée et très certainement la nuit. Le médecin avait donc remis ses manches, renfilé sa veste de costume et bien sûr il s'était recoiffé dans le petit miroir qu'il y avait dans sa salle, ce dernier se voulant toujours impeccable. Enfilant son manteau trois-quart beige, il ferma la porte de son cabinet qu'il ne rouvrira que le lendemain matin, sauf en cas d'urgence bien sûr.
Il faisait plutôt bon, et c'était agréable de marcher dans Dalis sous les couleurs vermeilles du soleil qui se couchait. Ce devait être le moment préféré de sa journée – en dehors de ceux passés avec Min bien entendu.

Dae Hyun marchait paisiblement, mains dans les poches, tête relevée comme pour absorber les rayons du soleil, il aimait sentir cette chaleur sur son visage, ça lui vidait l'esprit, le déstressait. Jusqu'à ce que ses yeux dévirent sur une jolie jeune femme, non non il ne s'était pas retourné pour sa beauté, d'autant plus que ce n'était absolument pas son genre, mais tout simplement parce qu'il la connaissait. Oui, c'était une femme qui avait elle aussi rejoint la cause des rebelles, c'était Tassanee, une amie. Le médecin s'arrêta net pour lui sourire et lui offrir un signe de tête en guise de salutation, cela faisait un moment qu'ils ne s'étaient pas vu – il fallait dire aussi que la cause en était presque secondaire en ce moment, il appréhendait encore de partir à la rencontre de Lian dans quelques jours.

« Tassanee, ça fait longtemps dis-moi. », il se passa la main dans les cheveux avant de lui offrir un autre sourire, « je ne m'attendais pas à te croiser ici ! Comment est-ce que tu vas ? », lui demanda-t-il avec toute la gentillesse du monde. Si seulement il s'attendait à la suite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 25 ans
Emploi : Experte-comptable
Huang Tassanee

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hey you   Lun 21 Mar - 1:18

Aujourd’hui, c’est aussi une journée assez banale pour Tassanee. Cela faisait depuis quelques jours que les affaires allaient relativement bien. En ce moment, les entreprises qu’elles suivaient ont des résultats comptables satisfaisants. C’était plutôt surprenant comparé à sa situation personnelle – comme si c’était fait exprès. En effet, sa chère petite Mizui a perdu son fiancé il y a quelques jours. Elle et leurs parents sont bouleversés en ce moment ; l’ambiance à la maison est devenue un peu pesante. Elle pourrait faire l’insensible pendant longtemps comme ça, mais Tassanee se sentait affectée malgré elle. Ca l’attristait de voir ses géniteurs aussi mal, et bien plus encore pour Mizui…mais elle n’est pas dupe, elle voit bien que ce n’est pas pour feu son fiancé qu’elle pleure nuit et jour. Évidemment, elle n’en informera jamais leurs parents de ça, mais elle n’en a pas encore parlé avec la concernée. Mais elle compte le faire prochainement. Notre experte-comptable prévoie d’aller lui rendre visite dans quelques temps.

Après avoir fermée la porte de son cabinet, elle consulte l’heure une dernière fois. 18h45. Le soleil était en train de se coucher, remplissant les couloirs de l’immeuble dédié aux activités commerciales de Dalis. Un rouge vermeille qui lui inspirait tout sauf du romantisme. Elle y voyait plutôt le rouge de la prochaine révolution ; le rouge sanguin de tous ces traîtres et ces corrompus. Quand les choses ne vont pas dans la famille, c’est dans ces moments-là que Tassanee se sent le plus fière d’appartenir aux rebelles. Si les choses n’étaient pas simples dans sa vie personnelle, elle pouvait avoir la satisfaction de tout donner pour la cause. Et puis pragmatiquement, la situation lui fournissait pas mal d’alibis pendant ses déplacements risqués.

Elle en faisait pas mal depuis quelques temps. Ils n’étaient pas non plus très risqués ; de longues balades dans Dalis et des cafés pris en terrasses ne représentent rien de suspect, si ce n’est qu’une femme qui désire évacuer une surdose de stresse. Mais secrètement, Tassanee recherchait à reprendre contact avec l’un de ses confrères. Cela faisait un moment que Dae Hyun ne s’était pas pointé au QG. On commençait à se poser des questions. Avait-il eu des problèmes ? La police l’a-t-elle épinglé et menacé ? Ou cherchait-il à se faire encore plus discret ? La situation de Dae Hyun n’était pas très claire. Tassanee n’avait pas hésité à se porter volontaire. Les frères se serrent entre eux. La comptable aimait bien le médecin et connaissait ses compétences en matière d’espionnage. Beaucoup l’apprécient pour les mêmes raisons qu’elle. Le perdre ne serait pas seulement regrettable pour la cause. Aussi, notre femme d’affaires renouvela sa ballade avant de rentrer chez elle.

Comme à son accoutumée, elle passa devant les cabinets de quelques médecins, dont celui qu’elle recherchait. Toujours vêtue de ses escarpins et de son tailleur noirs, elle s’était couverte d’un trench élégant blanc cassé avec un col en fourrure noire. En marchant, elle vit le médecin à quelques mètres devant elle. Elle eut une petite surprise temporairement –enfin lui, le voilà- mais il ne fallait pas réfléchir plus longtemps. D’un pas plus rapide, elle coupa sur une ruelle à sa droite pour pouvoir croiser son chemin. Et cela ne manqua pas : elle fut surprise tout autant que lui de tomber nez à nez. Oh, il lui pardonnera la comédie.

Un petit signe de tête, et elle lui rendit son sourire de manière plus gênée. Mais ça alors, quel hasard mon ami de se revoir ici. Comme il le dit, cela faisait longtemps.

« Effectivement, Dae Hyun. » fit-elle aimablement en tenant bien son sac en cuir contre elle.

La deuxième question pourrait approfondir le pourquoi de cette rencontre. Comment elle allait, s’il savait. Mais ça faisait plaisir de voir qu’il allait bien et qu’il était resté un parfait gentleman. Elle lui répondit avec la même gentillesse.

« Oh, c’est un peu compliqué en ce moment pour ma famille, mais tout va bien pour moi. Je te remercie. » Le temps d’avaler sa salive, elle put enfin placer la suite en le regardant de bas en haut. « Et toi ? Est-ce que tu as eu des soucis ces derniers temps ? Nous nous inquiétons beaucoup pour toi. Tu n’es plus passé depuis un bon moment. »

Son ton était un peu plus sérieux, mais elle s’arrangeait pour garder une attitude amicale et décontractée. Mais c’était juste pour l’image.  Si Dae Hyun était surveillé, il valait mieux ôter tout soupçon. Aussi, elle ne perdit pas de temps pour rajouter dans un nouveau sourire.

« Mais nous pouvons discuter ailleurs, il fait un peu froid. Si tu connais un bon café près d’ici, je te suis. »


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 26 ans
Emploi : Médecin
Ahn Dae Hyun

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hey you   Sam 26 Mar - 19:03

Les passants faisant leur chemin autour des deux confrères devaient très certainement se dire qu'ils étaient amants, fiancés ou même mariés, on ne va pas se mentir : ils étaient beaux et élégants, surtout tous les deux. Le médecin ne se rendait pas forcément compte de la chose, pas mal de filles lui tournaient autour et il ne s'imaginait pas qu'il puisse y avoir des rumeurs ou quelques autres rêveries, vous n'imaginez même pas à quel point c'est dur d'avoir un visage d'ange et d'avoir du charisme, certes vous permettez de faire sourire la plupart des filles mais, parfois vous les faites pleurer, c'est un peu bête pour un médecin vous ne trouvez pas ? Il se demandait parfois si Tassanee aurait pu avoir un faible pour lui, il l'aimait bien, elle était gentille et même plutôt jolie, mais était-il possible que son cœur batte pour lui ? Dae Hyun se demandait aussi des fois si elle aurait pu lui plaire si ce dernier n'était pas tourné vers les hommes, le jeune homme se posait beaucoup de questions sur lui-même, tant bien qu'il pourrait presque vous servir à la fois de généraliste mais également de psychologue ! Et ne parlons même pas d'en ce moment, tellement de choses trottaient dans sa tête, entre la cause, les mensonges et Min Hwan, son doux amant, il lui était compliqué de dormir et même, nous pouvions remarquer une légère perte de poids, rien de bien méchant, mais tout de même.

Le jeune médecin l'écouta se confier concernant sa famille, penchant un peu la tête, se rappelant par la même occasion qu'il devrait passer voir son père, cela faisait un moment. Comme quoi, tous ces tourments avaient un réel impact sur son quotidien !

La prochaine phrase de son amie lui fit froncer les sourcils, perturbé. Pourquoi demandait-elle cela ? Lian n'était tout de même pas sérieuse ? Ils se voyaient dans trois jours ! Y avait-il besoin de ça ? Un regard lourd se posa alors dans les yeux de Tassanee, ses questions avaient éveillé la paranoïa du médecin, pourquoi le mettre en colère alors que la journée était plutôt bien partie pour être une bonne journée ? En plus ce soir il devait voir Min ! Dae Hyun serra le poing.

« C'est pas du hasard Tassanee, je me trompe ? », il relâcha son poing pour se passer la main dans ses cheveux et les maintenir plaquer, serrant les dents comme pour se retenir de péter un câble, puis de la regarder, se retenant de crier pour ne pas se faire remarquer, « Lian n'a rien trouvé de mieux à faire que de me faire suivre maintenant ? J'en reviens pas ! », relâchant sa tignasse bouclé il soupira pour se calmer en posant ses mains sur sa taille, gardant ses yeux vers le sol. « C'est n'importe quoi. ».

Et tandis que la jeune femme lui proposait d'aller prendre un café, la mauvaise face du médecin apparut, et ce qu'il énervait encore plus était qu'il avait dit à Min Hwan qu'il ne se mettrait plus dans un tel état, du coup, ça l'énervait encore plus ! Il l'attrapa par le poignet pour l'emmener dans un coin un peu reculé où ils pourront régler le compte avant de la lâcher et d'aller s'épauler contre un mur en croisant les bras, furieux.

« Premièrement, je ne veux pas discuter de ça. Et deuxièmement, il semblerait que nous n'ayons pas besoin d'aller dans un café pour que tu me suives. », il s'approcha d'elle et lui attrapa les deux épaules avant de la regarder dans les yeux, « ça fait combien de temps que tu fais ça ? Et tu vas arrêter tout de suite c'est clair ? », notre Dae Hyun que nous connaissions si calme avait laissé place au Dae Hyun perturbé et violent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 25 ans
Emploi : Experte-comptable
Huang Tassanee

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hey you   Sam 26 Mar - 22:06

Dae Hyun était un très bel homme, cela n’échappait à personne. Même à la froide Tassanee. Parmi les rebelles, on continuait à commérer sur son physique de bellâtre. Les premières où elle l’a vu, il est vrai que je la jeune femme n’a pas nié sa beauté face à ses amis. Pour tout dire, Dae Hyun est tout à fait le genre d’homme qui ferait craquer Tassanee – et que ses parents apprécieraient beaucoup. Mais mise à part cette légère attirance, Tassanee a bien mûrie la chose. Non, ce n’était pas de l’amour. Elle ne s’est jamais sentie amoureuse de cet homme. Bien qu’elle ait su entretenir une bonne relation avec son confrère révolutionnaire, elle ne voudra jamais aller plus avec lui. Dans le fond, tous ces beaux hommes ont ce quelque chose d’inaccessible et intimidant, même pour une belle femme avec du caractère. Au passage, notre comptable n’en a cure de sa « beauté » que beaucoup d’hommes lui prêtent. Non, elle est loin d’être tourmentée comme Dae Hyun par les jolis cœurs qu’elle brise. Ils s’en remettront bien un de ces quatre.  

Si la conversation démarrait sympathiquement sur des courtoisies, mais Tassanee n’aurait jamais envisagée la suite. Elle ne s’attendait pas à ce que sa question –qui a un bon fond- l’énerverait. Les gestes de nervosité ne trahissent à moins d’un mètre. Notre comptable était quelque peu hébétée. A sa question sur le hasard, elle ne lui répondit pas, le regardant avec une légère expression de surprise. Pourquoi est-ce qu’il le prend si mal ? En temps normal elle lui aurait répondu en blaguant, mais cette fois-ci la situation était inhabituelle. Quelle mouche lui prend ? Pourquoi s’énerve-t-il autant pour Lian ? Ce n’est pourtant pas la première fois qu’elle flique ses proches, rebelles y compris.

Ne sachant trop quoi dire, elle se laissa entraînée dans cette ruelle bêtement, aveuglément. C’est Dae Hyun, un frère, il devait avoir ses raisons pour agir de la sorte…mais de tout de même, pourquoi a-t-il besoin de la brusquer ? Elle s’était faite violence pour ne pas arquer ne serait-ce qu’un sourcil et attirer l’attention des gens. Tassanee lui faisait toujours confiance, mais elle ne comprenait pas son comportement. Mais son sixième sens flairait quelque chose de pas nette, mais quoi ? Elle était encore trop secouée pour y voir clairement. Non, ce n’est pas une petite nature, mais ça la chamboulait de voir un de ses frères rebelles se conduire ainsi avec une congénère.

Elle n’apprécia pas du tout ses manières. D’où il se permettait de lui parler sur ce ton-là ? D’accord le café était optionnel, mais pas l’amabilité. Visiblement, il avait dû avoir un problème pour ne pas vouloir parler de « ça ». Mais ses deux pattes sur elle, c’est trop. Il franchit une limite. Fronçant les sourcils, elle regarda l’une de ses mimines d’un air dégoûté avant de rejoindre son regard.

« Je rêve où tu me menaces ?! » fit-elle avant de repousser ses mains avec force sans le quitter du regard. Elle prit alors le même ton que Dae Hyun.

« Je peux savoir ce qui te prend ? Tu disparais sans prévenir et tu crois qu’on a te laisser dans la nature à la merci des militaires ? Les règles sont toujours les mêmes, Dae Hyun. »

Il y eut un petit silence. Elle le regarda de bas en haut. Décidément, son « ami » était louche aujourd’hui. Le temps d’une respiration et elle reprit, nettement plus calme.

« Désolé, mais ce n’est pas Lian qui m’envoie. C’est moi qui ai pris l’initiative de te retrouver. Comprends-nous, on s’inquiète quand quelqu’un disparaît comme ça. » Son regard se fit plus compatissant. « Dae Hyun, s’il y a eu quelque chose, dis-le nous. Ne reste pas tout seul, on est là, je suis là, je peux t’aider si tu as besoin. »

Tassanee en était presque sûre qu’il y avait quelque chose, mais elle ne voulait pas le brusquer. Aussi, elle essayait de lui forcer la main. Elle sent qu'il va falloir insister pendant un moment pour tirer quelque chose de lui. Mais ce n’était pas des blagues, elle se donnerait vraiment pour l’aider pour n’importe que ce soit. Elle donnerait tout pour un frère des rebelles.


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 26 ans
Emploi : Médecin
Ahn Dae Hyun

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hey you   Lun 27 Juin - 14:16

« J'ai l'air d'avoir besoin de toi? »

Soupirant et enfonçant ses mains au fond des poches de sa superbe veste de saison, il tentait de faire descendre la température, cette colère qui était au fond de lui, tout ça l'énervait et ce qu'il détestait le plus au monde était qu'on se mêlait de ce qui ne nous regardait pas. Chacun ses problèmes, chacun ses affaires, c'était pourtant simple non ? C'était paradoxal du fait qu'il était une taupe, qu'il fouillait partout et qu'il ne pouvait réellement s'occuper de ses propres affaires de ce fait, mais qu'importe. Dae Hyun haussa les épaules avant de reposer son regard sur la jeune femme.

« Et par pitié, arrête de me parler des règles ! Tu n'as que ce mot là à la bouche, est-ce que tu as une vie à côté ? Ça se passe comment dis-moi? », lorsqu'il dit cela, il pensa automatiquement à son Min Hwan, à sa douceur et à l'amour qu'il lui donnait à sa manière. Le médecin avait beau être du côté des gentils, il ne comprenait pas ces gens – dont Tassanee – qui ne respiraient que par la rébellion, même lui, élément essentiel du mouvement était plus réaliste et peut-être un peu égoïste, mais être égoïste était être humain. Avant de vouloir offrir le bonheur au monde, fallait-il déjà se sentir bien de notre côté, s'autoriser des sorties, des amis, des amours aussi. Ce qu'il faisait actuellement, même si sa situation était compliquée de ce fait mais en aucun cas sa vie intime ne la regardait. Sérieusement, Dae allait devenir fou si cela continuait ainsi. Il soupira à nouveau, inspectant ses clefs rangées dans sa poche droite en essayant de deviner l'utilité de chacune d'entre elles du bout des doigts.

« Excuse-moi. », il eut un temps, « mais toutes ces histoires commencent à sérieusement à me monter à la tête, Lian veut me voir et je n'ai pas envie d'une couche supplémentaire tu comprends ? Elle va suffisamment m'en faire voir comme ça, tu la connais aussi bien que moi. », et dieu sait qu'il fera au mieux pour ne rien lui dire. « Donc maintenant, on va reprendre nos vies en faisant comme si il ne s'était rien passé, d'accord ? », il était limite prêt à s'en aller.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 25 ans
Emploi : Experte-comptable
Huang Tassanee

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hey you   Mer 29 Juin - 15:25

Spoiler:
 

C’était bien la première fois que Tassanee voyait le médecin se comportait de la sorte. Pour tout le monde, Dae Hyun était le parfait gentleman. Le Dae Hyun était tout sauf cela. Ses mots vis-à-vis de son aide la froissèrent. Elle fronça les sourcils, vexée qu’il le prenne comme ça. Vexée aussi d’évoquer sa vie personnelle. Vie personnelle qui était effectivement vide. Tristement vide, mais elle a voulue qu’il en soit ainsi. Qu’il s’en rende compte ou pas, Dae Hyun avait vraiment touché un point faible. Oh et puis, ce n’était pas le propos pour la belle. Nous parlions de lui, pas d’elle. Elle resta muette face à lui, le fixant d’un regard outré.

A ses excuses, elle croisa les bras sans le quitter du regard. Tout s’éclaircit. Alors comme ça, Lian désirait le voir. Pour fréquenter régulièrement ses amis au QG, Tassanee avait suffisamment passé du temps au quartier général pour savoir que ce n’était pas pour des compliments que Lian faisait venir certaines personnes. Dae Hyun serait de ceux-là. Et apparemment, il a l’air de penser que notre belle comptable était au courant, voire même que tout le monde l’était. Soit, donnons vie à cette illusion. Elle hocha de la tête à sa question, faussement compatissante.

- Oui, je comprends. Désolé d’avoir insisté. Mais tu comprends, on s’inquiète entre nous, n’est-ce pas ?

Elle regarda brièvement ses jambes avant de rajouter ses derniers mots. C’est fou comme il avait l’air pressé. Suspect même.

-Oui, on va reprendre chacun notre vie, comme si de rien n’était. D’ailleurs, nous ne sommes pas vus aujourd’hui, d’accord ? fit-elle en le fixant avec une certaine dureté.

Et sur ses mots, elle le contourna sans le regarder, n’attendant pas de quelconque réponse de sa part. Cette discussion était close et n’avait pas eu lieu à ce jour. Pourtant, en seulement quelques instants mal contrôlés, Dae Hyun en avait laissé suffisamment pour se compromettre. En marchant, elle se repassait leur entrevue. Tassanee n’était pas complètement sûre, mais Dae Hyun avait fait quelque chose de grave qui pourrait –ou aurait pu- compromettre la rébellion. Son comportement impulsif, une certaine paranoïa d’être suivi et questionné sur la rébellion –il ne fallait pas être aveugle. Elle espérait au fond d’elle que ce ne soit pas trop grave malgré tout. Bae Lian tranchera dans trois jours ; mais et s’il lui mentait ? Elle avait la sensation qu’il lui cachait quelque chose de lourd, et vu son comportement imprévisible, qu’il mente à Lian était probable.


Aussi, après avoir fait à peu près cinq mètres, elle s’arrêta et se retourna vers où ils étaient il y a un instant. Elle vit le médecin plus loin –à peu près dix mètres les séparait. Ne perdons pas plus de temps comme ça : c’est là qu’elle se mit à se le suivre. C’est ce qu’il y avait de mieux à faire. Il n’y avait pas de remords à avoir. Dae Hyun n’était pas correcte avec elle et ce sera peut-être toujours le cas. Si jamais il lui prendrait l’idée de mentir à la femme de Dewei, au moins ils auront de quoi le mettre à charge.


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 26 ans
Emploi : Médecin
Ahn Dae Hyun

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hey you   Jeu 30 Juin - 12:04

Dae Hyun n'avait pas beaucoup d'amis au sein des rebelles, juste des connaissances, des collègues si nous pouvions nous exprimer ainsi, c'était une question de sûreté égoïste, si jamais ils perdaient un révolutionnaire le médecin ne ressentirait pas énormément de peine, et inversement, si il venait à mourir peu de personnes le pleureront et c'était mieux comme ça. Après, ce n'était pas pour autant que personne ne l'aimait bien au contraire, sympathique, charmeur, toujours disponible, son narcissique en était même venu une sorte d'étiquette assez amusante. Disons qu'il gardait simplement ses distances, comme il le faisait si bien avec les passantes dans la rue qui le regardaient, un simple sourire, un beau regard et l'on reprend son chemin. Rien de plus, rien de moins. Il en était là, le charme et le mystère de Dae Hyun. Et donc non, ils ne s'inquiétaient pas entre eux se disait-il.

Le gentleman suivit du regard la silhouette de la jeune femme s'en aller avant de lui aussi, reprendre la route. Il allait rentrer chez lui avant de rejoindre son Min Hwan, c'était prévu comme ça de toute façon, il était bien trop tôt et puis il devait se refaire une beauté, se changer, se parfumer, bref être tout beau pour l'homme qu'il aimait, tout beau mais plus particulier, car Dae Hyun faisait toujours en sorte d'être pimpant !
Il marcha de façon rapide, du fait qu'il était tourmenté à cause de son altercation avec son amie rebelle il n'avait plus envie de flâner dans la capitale, il préférait se dépêcher de rentrer, comme ça il aura plus de temps devant lui pour choisir la bonne tenue en prime.
Il avait la mâchoire serrée, ses mains formaient deux poings qu'il enfonçait au maximum au fin fond de ses poches, sa marche était lourde et féroce, il regardait droit devant lui, ne prêtant pas la moindre attention au monde, plus vite rentré, plus vite calmé.

La première chose qu'il fit en rentrant fut de boire un grand verre d'eau fraîche afin de chopper une barre au niveau du crâne, méthode radicale qui marchait cependant très bien pour le calmer. Après quoi, il retira son imper, sa veste et se posa dans son sofa un instant, essayant de se détendre car même si cela ne se voyait pas vraiment, il en était vraiment chamboulé. C'est d'ailleurs un moment qu'il resta sur ce canapé.
Après quoi il s'en alla dans la salle de bain, retirant ses habits pour observer si il n'y avait aucun défaut sur son corps et son visage, il en profita d'ailleurs pour se passer un coup de savon, bien que lavé du matin il n'était jamais trop propre (et il valait mieux ça que l'inverse pas vrai ?), pour ensuite enfiler l'une de ses plus belles chemises et de se trouver suffisamment beau pour aller à la rencontre de son amant. Le médecin décida de ne pas mettre de veste, cependant il décida de mettre son long manteau de cuir pour tout de même ne pas attraper froid.

Dans la précipitation et l'excitation, Dae Hyun s'empressa de sortir pour rejoindre celui qui faisait battre son cœur, ce n'est qu'au bout de la rue qu'il se rendit compte qu'il avait oublié la bouteille de saké qu'il avait prévu pour la soirée, c'est le pourquoi il se retourna, et qu'il vit Tassanee, à quelques mètres de lui. Il serra fort la mâchoire afin de montrer le moins possible son énervement, s'approchant doucement d'elle avant de lui agripper la veste afin que son visage soit au plus près du sien et qu'il puisse lui faire comprendre à l'aide de ses yeux noirs qu'elle avait été trop loin. « C'est du pur hasard n'est-ce pas ? », son ton était à la fois calme et dur, il la soulevait presque du sol à ce moment là, nous constations la colère prendre totalement possession de lui. « Garde ton énergie pour les vrais problèmes, les miens ne te concernent en aucun cas, est-ce bien clair? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 25 ans
Emploi : Experte-comptable
Huang Tassanee

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hey you   Sam 9 Juil - 19:06

Quelle idée de folle son propre camarade. Mais c’était pour la bonne cause. Tassanee se devait de surveiller cet individu au comportement louche. Ce serait agréable pour aucun rebelle. Mais c’était pour la cause. Les au-revoir se sont faits sans le moindre soupçon ; Tassanee ne risquait rien à le suivre. Le médecin ne s’en douterait pas.  

Et là, elle attendit, guettant tout mouvement suspect à l’intérieur de la bâtisse, sans aucune notion du temps. Théoriquement, le médecin ne devrait pas sortir. Il rentre, et il devrait être censé se détendre pour se coucher tôt pour pouvoir reprendre la journée demain matin, tout comme celui-ci le recommandait à ses patients. Discrètement, notre comptable avait posé un genou à terre, essayant de regarder sans se faire repérer à travers une fenêtre basse. Les gardes étaient loin. Et Dae Hyun semblait prendre son pied avec son verre d’eau, sur son canapé. Rien de suspect dans tout ça. Mais une chose l’alerta : les bruits de l’eau. Une douche. Dae Hyun se douche. Dae Hyun, se doucher en fin de soirée… ? Etait-il moins propre sur lui qu’il ne le paraissait au quotidien ? Ou se préparait-il à sortir quelque part ? C’était un détail étrange pour Tassanee. Cela confirmait ses craintes ; Dae Hyun prépare des choses louches qui n’ont rien à voir avec la rébellion. Elle en fut épouvantée lorsqu’elle le vit dans une tout autre tenue.

Elle s’était déjà éloignée quand le médecin avait franchi la porte. Dos à son foyer, elle ressemblait à n’importe quelle lansanaise figée en retrait du chemin. Elle n’en revenait pas. Il s’absentait du QG pour faire de longues sorties on ne sait où…et avec qui ? Qui ? C’était la question la plus effrayante. Non, Dae Hyun ne pouvait pas les trahir, Tassanee ne l’envisageait pas. L’idée était encore impensable. Lorsqu’elle entendit la porte se refermer, elle s’était retournée, et elle le vit à nouveau, dos à elle. Il n’y avait qu’un seul moyen de le savoir : continuer de le suivre. C’est ce qu’elle fit, comme avant leur rencontre, mais elle s’y prit bien mal…elle le savait, elle était trop sur le coup de l’émotion.

Ce regard au loin était dur à tenir. Mélange de surprise et d’incompréhension. Une certaine crainte aussi. Le médecin faisait peur. En tenue d’entraînement, elle aurait pris ses jambes à son cou jusqu’au QG pour tout raconter, mais en talons hauts, elle n’avait pas bougée d’un iota. Elle se laissa empoignée –quelle faiblesse, elle s’en voulait de se laisser impressionner comme ça. Sa lèvre trembla un instant à sa question pleine d’ironie. Oui Dae Hyun, encore un hasard. Impossible de prononcer un mot sur le moment, prenant peur. Cet homme avait plus de force qu’elle, et il semblait hors de contrôle… Mais elle retrouva ses réflexes quand il la serra un peu trop. Ses mains s’étaient agrippées aux siennes, voulant se démêler de leur emprise. Fronçant les sourcils, elle lui siffla rageusement, dissimulant mal sa crainte de lui.

- Lâche-moi. Lâche-moi tout de suite !

Elle sentait qu’il forçait, et elle savait que ça ne servirait à rien de se débattre : il a l’avantage. Encore un faux mouvement, et il pouvait aisément la plaquer sur le mur, là juste à côté d’eux. Mais d’une certaine manière, elle le tenait maintenant. Elle l’avait prise en flagrant délit. Elle pouvait faire pression sur lui.

- Et tu sors où comme ça ? Hein ? Je peux venir peut-être ?


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 26 ans
Emploi : Médecin
Ahn Dae Hyun

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hey you   Mar 19 Juil - 13:18

 « C'est malheureux de constater que ta vie est si ennuyeuse que tu veux t'incruster dans celle des autres. », un sourire en coin apparut alors sur son visage, le malin retournait la situation, la manipulant plus ou moins. Il savait si bien faire ça, un si bon acteur, un si bon manipulateur, une si bonne taupe, un élément si important chez les rebelles. Sa poigne était toujours aussi ferme alors qu'il ne lâchait pas ses beaux yeux maquillés du regard, tout était dans le regard comme il le disait si bien. Elle semblait stressée, peut-être même effrayée par la personne qu'était Dae Hyun qui pouffa de rire en la regardant d'un air plein de pitié, « Tu fais la dure à cuire mais tu as peur d'un de tes « frères » comme tu le dis si bien. Pathétique, vraiment. », il pencha un peu la tête, toujours avec ce sourire mauvais et amusé, « elle va aller se plaindre à Lian que Dae Hyun a été méchant avec elle ? Elle va aller dire qu'il ne fait plus partie des gentils ?  », le médecin poussa un rire relativement fort avant de serrer davantage son poing et de la rapprocher de son visage, « écoute-moi bien, je sais ce que je vaux et qui je suis, j'suis de votre côté simplement qu'il n'y a pas que la cause dans la vie. Mais bon, ça tu le comprendras quand tu auras mûri un minimum, à ton âge il serait peut-être temps ma grande. », après quoi il la lâcha en la rejetant, la faisant tomber par terre sans l'intention de le faire d'ailleurs, ce n'était cependant pas une raison pour l'aider à se relever, il la regarda simplement, mettant ses mains dans ses poches, heureusement qu'il devait repasser chez lui car tout ça avait certainement dû le décoiffer et Dae Hyun ne pouvait envisager de ne pas se montrer sous son plus beau jour à son Min Hwan.

Il passa près d'elle pour rejoindre son chez-lui d'un pas relativement calme et serein, comme si rien ne venait de se passait, le médecin savait qu'il avait réussi son coup et qu'il n'y avait plus aucun raison de s'énerver, ce dernier se retourna cependant alors qu'il sortait les clefs de chez lui. « Je rentre chez moi, quand je sortirai je ne veux plus te voir ni même entendre parler de toi pendant un moment est-ce clair ?  », il sortit ses clefs de sa poche, « et passe le bonjour à Lian. » dit-il avec un sourire sarcastique avant de rentrer chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 25 ans
Emploi : Experte-comptable
Huang Tassanee

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hey you   Mer 27 Juil - 15:07

Comment osait-il s’en prendre à elle…elle, une femme, et une camarade de la résistance qui plus est. Cette scène était absurde. Absurde pour Tassanee. Quel dommage qu’elle ne soit pas armée, comme à l’entraînement, pour renverser la situation. Non pas qu’elle veuille le tuer, juste le contrôler. Que Dae Hyun arrête de la brutaliser. Contre un homme, même entraînée, aucune femme ne peut se défaire d’une emprise –c’est ce qu’elle pensait à l’heure actuelle. Et Tassanee était effectivement effrayée du médecin, sourcils arqués, et ses paroles sournoises commençaient à lui retourner la tête. Une vie ennuyeuse, effectivement, c’est ce qu’elle menait…et qui la faisait souffrir quotidiennement. Elle se sentit profondément blessée –atteinte d’une certaine manière- et vide d’énergie. La suite la laissa sans voix. Si cela avait été de quelqu’un d’autre, elle l’aurait ignoré, mais venant d’un « frère »…plus que blessant, c’était humiliant. Après quoi, elle se retrouva violemment par terre, tombant dans un geignement. Quel lâche, c’était si facile…oh non, c’était la cheville qui a pris. La douleur irradia tout le haut du pied. Ce n’était pas le geste à faire quand la personne porte des talons hauts. Mais d’un côté, toute la pression retomba, s’évacuant par un souffle court. Un souffle stressé. Regardant à droite, à gauche, elle ne savait plus où elle était. C’était la première fois depuis longtemps qu’on ne l’avait plus intimidé comme ça.

Le temps de masser sa cheville, de se relever en douceur, et de reprendre son sac-à-main, Dae Hyun avait été assez patient pour lui vociférer ces dernières paroles. Croisant les bras devant elle –un geste réconfortant chez elle- elle n’osait plus le regarder, les yeux rivés sur le sol. Elle hocha timidement de la tête. Quelle humiliation. Elle ne releva pas son sarcasme. Au son de la porte, elle comprit qu’il n’était plus là. Enfin…elle commença à marcher. Lentement. Boiteuse.


Elle pensa à pleins de choses pendant qu’elle rentrait chez elle. L’excuse à ses parents ; pourquoi elle rentre tard, pourquoi elle boite, pourquoi elle n’a pas prévenu…elle angoissait, mais sur le moment elle trouvera quoi dire, comme toujours. Puis elle pensa à la rébellion…ce ne sera pas cette semaine que GengLi la verra à Naji, oh non. Il sera énervé de son absence. Comme toujours. Puis Lian et les autres…ils ne la verront plus au QG pendant un petit moment. Et Dae Hyun. Elle s’en mordit la lèvre. Il le paiera, ça c’est clair ; il va voir Lian dans peu de temps si elle s’en souvient bien. L’idiot avait trop parlé. Eh bien elle aussi ira voir Lian. Parler de Dae Hyun. Parlons-en, elle en aura à dire.


 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Hey you   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hey you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Dalis, capitale de Lansan :: Donnan-
votez toutes les 2 heures

demandez vos points