AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Tian Huyn Ki - be someone we can trust

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Âge : 22 ans
Emploi : couturière
Tian Huyn Ki

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Tian Huyn Ki - be someone we can trust   Mar 29 Déc - 19:30


Tian Huyn Ki
ft. Park Hye Min (Pony)



22 ans 24 juillet 1993 habite à Dalis, Odvara Couturière Coeur à prendre citoyens
PHYSIQUE
Caractère
Ses grands yeux noisettes attirent souvent le regard des autres. Ils absorbent le soleil et prennent une teinte plus clair lorsqu'il est présent. Ils sont ce que l'on remarque en premier lorsque l'on s'attarde sur son doux visage. Sa peau est telle la porcelaine que seules ses pommettes viennent éclairer. La jeune femme a gardé un aspect enfantin malgré son avancée dans la vie. Une frange lui tombe sur le front alors que toute la longueur lui tombe dans le dos. Souvent on lui enviait la couleur de ses cheveux d'un brun mielleux, plus clair que la plupart des lansanaises. Ils sont souvent attachés de beaucoup de manières ou agrémentés de quelques accessoires. Aussi elle se maquille peu. On ne la croise qu'avec les lèvres colorées, rouges ou rosées. Ce n'est pas une femme consciente de sa beauté bien qu'elle veille à ne jamais se dénigrer.

Ce n'est pas une femme grande que l'on aperçoit au loin. De par sa taille elle se font dans la masse. Son corps est très mince ce qu'on lui fait remarquer depuis qu'elle est enfant. Plus petite elle avait l'aspect d'un oisillon, frêle et intimidée par le monde. Ses mains sont tout aussi fine, elle a ces mains de pianiste bien qu'elle n'a fait que voir ce somptueux instrument. Lorsqu'elle s'atèle au travail c'est comme si elle peignait, créant toujours quelque chose d'unique. Comme pour ses cheveux la jeune femme aime porter de nombreux accessoires qu'elle tente d'accorder à ses tenues. Ces dernière restent très élégantes malgré leur grande simplicité. Même si elle n'est pas certaine de l'image qu'elle renvoi aux autres, elle fait de son mieux pour qu'elle paraisse jolie. Elle aime son style qui pourrait être un exemple pour beaucoup de lansanaises.

Rien d'autre ne pourrait la démarquer des autres femmes bien que nombre se soient déjà retourné sur son passage. Quelques aspects de son physique viennent cependant briser cette image bien lisse. Deux cicatrices, des clavicules marquées, une physionomie trop fine. Tout cela ne se remarque pas au premier coup d'oeil bien qu'elle se focalise sur ces petits aspects physiques. Souvent il lui arrive de rêvasser et de se demander si elle a hérité plus de sa mère ou de son père. Mais ce ne sont que des rêves intouchables et inaccessibles.
La demoiselle est comme une belle aurore ou un tendre crépuscule. Légère et douce, emplie d'un millier de teintes claires. Elle reste cette enfant pleine de vie et de rêveries qui adorait trouver refuge dans le grenier pour admirer les étoiles. C'est une femme au grand coeur qui aime aider les autres. Elle déverse si facilement son amour que beaucoup de personnes ont tenté d'en jouer, d'en abuser. Mais être aussi aimante ne la rend pas pour autant naïve. Sa confiance n'est accordée qu'à une poignée d'individus. Cela ne la rend pas extrêmement sociable non plus. Aimer sincèrement le monde qui l'entoure est une capacité innée pour elle, mais s'accrocher à ce monde ne l'est pas. Depuis enfant elle vie dans sa bulle de rêverie qui la rend solitaire et emplie d'imagination. Chose que l'on ne peut plus accepter aussi facilement lorsque l'on grandit à Lansan. Les adultes ont cette horrible capacité à faire mourir les rêves d'enfants. Elle n'a jamais voulu être de ces personnes.

Toute cette partie d'elle la rend extrêmement simple, du moins sur la surface. La jeune fille est un véritable iceberg. Trop peu ont eu le courage de plonger pour la découvrir réellement, profondément. Sa bulle est un rempart contre le monde qui l'entoure, un monde qu'elle juge cruel et hostile. Sa grande sensibilité ne peut pas supporter les démons qui vivent dans le coeur des Hommes. Elle sait parfaitement quel comportement adopter pour les apparences. On lui a appris dans les première années de sa vie à répondre aux attentes des autres, à toujours montrer ce que l'on voulait voir. Rien d'autres. Tout ce qu'elle est véritablement reste enfouit au fond d'elle-même comme un secret à protéger. Cela peut la rendre mystérieuse, parfois attirante, mais surtout différente lorsqu'on la connait. Sauf que trop peu peuvent prétendre la connaître réellement.

Au fond d'elle-même se cache une part plus sombre, une part qui ne remonte jamais à la surface. Il existe ce vide immense, douloureux, glacial dans son coeur qu'elle a en vain tenté de combler. Crée par sa différence et sa solitude, mais avant tout par l'absence d'un véritable amour. C'est certainement pour cela qu'elle aime spontanément ceux qui l'entoure sans pour autant savoir comment aimer. Elle est incapable de distinguer les sentiments, qu'ils soient amicaux ou amoureux. Dans ces comportements elle est maladroite. Mais ce vide n'est rien comparé à sa soif de curiosité. Beaucoup d'enfants savent d'où ils viennent, comment ils sont nés, qui sont leurs parents. La jeune femme n'a jamais eu de réponse. Elle se doute qu'une vérité lui est cachée depuis des années mais elle ne sait comment la découvrir. Aussi cette part d'elle pourrait la détruire, la faire plonger dans des profondeurs obscures. Parfois il est préférable de cesser de chercher la vérité.
Histoire
Seule la lumière peut éclairer les ténèbres.
Enfant de la pluie et de l'été, née en pleine après-midi dans la province de Rinota, combinant sans doutes dans son caractère ces deux éléments. C'est le seul détail de sa vie dont la jeune femme puisse être certaine. Son année de naissance ainsi que le mois. La date même est arbitraire, choisie par celle qui l'a élevée. Huyn Ki ne sait rien de ses parents. Le nom qu'elle porte et les prénom qui lui a été choisi viennent de la vieille femme qui l'a recueillie alors que les militaires tentaient de l'emmener de force à l'orphelinat de Rinota. « Jamais je n'aurais accepté qu'on t'enferme dans ce bâtiment! » Lui avait longtemps répété la vieille femme. Comme si elle s'attendait à une reconnaissance, quelque chose comme ça. La jeune femme ne connait que ce court morceau de sa vie, ne sachant rien d'autre. On a toujours refusé de lui répondre en préférant feindre l'ignorance. Ce n'était pourtant pas un bébé lorsque tout ceci est arrivé. C'était une fillette de quatre ou cinq années. Son cerveau semble pour autant avoir fait un blocage, comme s'il avait posé une vitre teintée sur les événements arrivés avant cet âge. Trop longtemps elle s'est interrogée sur ces faits, aujourd'hui encore elle a beaucoup de mal à faire taire sa grande curiosité. Ses maigres recherchent ne la mène nul part. Mais est-elle réellement prête à connaître la vérité ? A renouer avec ce qui se cache derrière la vitre teintée ?

Seulement une année après que la vieille femme l'aie recueillie, Huyn Ki partait loin de Rinota à ses côtés. « Tu ne dois pas grandir ici! » Elles partirent vivre à Lapanalda où la vieille femme pouvait continuer à coudre et vêtir les habitants. D'aussi loin qu'elle se souvienne la vieille femme n'a jamais été dans le besoin, tout comme elle s'est assurée que la petite ne manque jamais de rien. Les Tian était une grande famille dont la vieille dame était la dernière héritière. Aussi lorsqu'elle avait adopté l'enfant une étincelle avait jaillie dans son vieux regard. Peut-être pourrait-elle perpétuer la lignée de couturiers et couturières ? Dans le village de Rinota tous pensait l'enfant morte avec ses parents, histoire que la jeune femme ignore totalement. De même qu'à Lapanalda -et à Lansan en générale- tous pensent qu'elle est la véritable petite fille de la vieille Tian. Les habitants ne se sont jamais posés plus de questions, ce dont la jeune fille a toujours été reconnaissante. Huyn Ki ne sait pas pourquoi ils ont dû quitter Rinota, ni pourquoi choisir Lapanalda, après tout à elles deux elles formaient la seule famille Tian. La vieille femme devint comme une grand-mère, bien qu'elle ne lui montrait par beaucoup d'affection. Protégée par sa bulle, la jeune fille n'en demandait jamais. Elle l'aidait de son mieux, faisait ses corvées, apprenait de longues heures la couture et ses secrets. Jamais elle ne se plaignait ou râlait. Elle était ainsi: douce et volontaire.

La mort de la vieille Tian fut une épreuve pour elle. Entre sa solitude et son petit monde, cette vieille femme était la seule constante dans sa vie. Celle qui l'avait adoptée, élevée, pris sous son aile. Elle lui avait tout appris, tout montré. Avant de la quitter la vieille femme avait remercié Huyn Ki pour sa présence et son amour, qu'elle lui offrait enfin à son tour. Huyn Ki n'avait que dix-sept ans, bien loin d'être assez mature et autonome. Pourtant elle devait se faire force. Aussi lorsque l'école fut terminée elle pris les économie qu'on lui avait laissé pour ouvrir une boutique à Dalis, plus précisément à Odvara. Les début furent difficiles mais son talents pour la couture fût remarqué. Son nom était connu, il prenait de l'ampleur grâce à ses créations et elle pouvait fièrement le représenter. En une poignée d'année Huyn Ki est devenu la principale couturière de la capitale. Jamais elle n'aurait pensé atteindre un tel niveau et elle est certaine que la femme qui l'a élevée serait fière d'elle aujourd'hui. Sa clientèle est devenue de plus en plus prestigieuse et a présent elle s'occupe principalement des personnes aisées de Lansan ou des différentes tenues de mariées ou de fêtes. Elle gagne mieux sa vie qu'elle ne l'aurait jamais espéré, faisant presque partie de la haute de Dalis. Mais elle garde les pieds sur terre, si ce n'est dans son propre imaginaire.

Pourtant les secrets de son passé la plombe. Ses parents seraient-ils fières d'elles ? Aurait-ils espérés un meilleur métier ? Une meilleure vie ? Des questions qui restent toujours sans réponse. Alors chaque jour elle se comporte comme un soleil, une lansanaise parfaite et exemplaire. Dévouée, talentueuse, souriante. Plusieurs homme l'ont déjà invités, un ou deux demandé sa main: mais elle ne sait pas comment gérer tout ça. Elle n'a que vingt-deux ans et se répète que le temps est devant elle. Mais elle sait également que si un homme faisait chavirer son coeur elle ne pourrait pas y résister. Huyn Ki ne sait pas comment aimer pourtant elle souhaite plus que tout être aimé. Plusieurs fois elle a essayer de s'accrocher, en vain. Il l'aimait trop, ou pas assez. Ils n'étaient jamais accordés. Elle n'a jamais su faire dans la demi-mesure et aimer correctement. Comme si aucun homme ne pouvait lui être destiné... Pourtant elle sait que sont coeur pourrait chavirer si l'on sait comment correctement l'attraper. Peut-être que cela la détournera de sa dévorante curiosité ? Après tout, comment trouver quelque chose de perdu à jamais ?

* * * *

Un cri qui perce dans la nuit, déchirant. Une petite maison de Rinota sombre dans le chaos. Les militaires entrent dans la maison complètement horrifiés par ce carnage. Deux corps allongés sur le sol, un homme et une femme entourée de sang, beaucoup trop de sang. Et une enfant. Recroquevillée contre le corps de sa mère elle ne cesse de pleurer, les joues humides et tachées de sang. Le militaire la soulève pour qu'elle s'en écarte alors qu'elle pleure -et crie- ses parents. Lorsqu'elle compris qu'elle n'est pas de taille face au jeune homme, sa tête échoue sur son épaule pour y laisser couler ses larmes. Des larmes de peur. Huyn Ki a compris. Ses parents ne respirent plus, ils ne peuvent plus être là pour elle. Même si elle ne comprend pas les raisons, l'acte en lui-même, elle sait que ses parents sont partis à jamais. Ses yeux se ferment. La scène repasse. La porte qui claque. Sa mère qui lui prie de se cacher dans le placard. Ses yeux qui suivent la scène par un léger creux. Son père qui se fait tirer dessus. L'homme qui s'en prend à sa mère, qui semble l'enlacer. Et une deuxième détonation. Le militaire qui sort, loin, vite. Huyn Ki qui cherche à ranimer ses parents. D'autres militaires qui arrivent après un long moment. Eux l'aident, bien qu'ils arrivent trop tard. Que va-t-il advenir de sa petite vie ? Alors elle s'évanouie et son cerveau la lâche. Pour se protéger d'elle-même les souvenirs de l'enfant disparaissent derrière une vitre épaisse, incassable. Peut-être que lorsqu'elle se brisera Huyn Ki cherchera les raisons de cet horrible acte. Peut-être... 
Derrière l'écran
Coucou ! Je m'appelle meiloush et j'ai un milliard d'années. Cela fait quatre années que je suis dans le monde de RPG. Je pense passer ici environ 2-6/7 jours pour m'amuser avec vous. Au fait, j'ai trouvé le forum via les belles admins et je le trouve nul. Prenez bien soin de moi mes choux ♥


Dernière édition par Tian Huyn Ki le Jeu 31 Déc - 0:15, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tian Huyn Ki - be someone we can trust   Mar 29 Déc - 20:51

OMG PONYYYYYY !!! Ça y est, je vais encore me sentir obligée de t'aduler

Bienvenue à cette nouvelle bouille ! En espérant que tu t'amuses autant avec elle qu'avec tes autres demoiselles !

Bonne rédaction ma belle ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 22 ans
Emploi : couturière
Tian Huyn Ki

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tian Huyn Ki - be someone we can trust   Mar 29 Déc - 22:41

Oui adule moi /baf/ Je suis heureuse de voir qu'elle plait, j'ai craqué

Merci ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 27 ans
Emploi : Auteur, écrivain
Kim Jae Soo

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tian Huyn Ki - be someone we can trust   Mer 30 Déc - 15:18

Mais combien de comptes as-tu? o.O J'ai l'impression que tu en as des milliers o.O

Sinon je te souhaite le bienvenue parmi nous avec ce nouveau personnage. Courage pour ta fiche ^^


Writing is the best way to express your feelings, don't you think so? ~

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 22 ans
Emploi : couturière
Tian Huyn Ki

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tian Huyn Ki - be someone we can trust   Jeu 31 Déc - 0:14

Aha je compte régner sur Blum /baf/ C'est un quatrième compte ~

Merci ♥

edit: J'ai terminé ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 26 ans
Emploi : Lieutenant-colonel
Bae Jin Kyung
Administrateur

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tian Huyn Ki - be someone we can trust   Jeu 31 Déc - 0:19

J'ai vu ! XD Je m'en occupe ~



Je ne voulais pas te dire "Adieu"
solosand
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 26 ans
Emploi : Lieutenant-colonel
Bae Jin Kyung
Administrateur

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tian Huyn Ki - be someone we can trust   Jeu 31 Déc - 0:23


Bienvenue à Lansan !
Tian Huyn Ki

Après une courte période d'angoisse, tu peux maintenant crier au monde que tu es fièr(e) d'être Lansanais(e) !

De l'autre côté de la frontière, nous t'invitons à courir ouvrir ton journal intime, histoire de pouvoir faire connaissance avec tes futurs voisins, collègues, amis, etc. D'ailleurs, si tu es trop timide pour le réclamer directement ou que tu ne sais pas à qui demander un lien/rp particulier, n'hésite pas à aller faire une requête ici !
Cela fait, tu devras aussi remplir ton profil. Si jamais, en chemin, tu as un petit doute sur les coutumes de notre magnifique contrée, tu trouveras tout ce qu'il y a à savoir dans ce livre précieux - que tu devrais déjà avoir lu - et au détour d'une ligne de cette notice explicative.

Tu as effectué toutes ces démarches ? Alors empoigne ton parapluie bleu et, surtout, fais en sorte de t'amuser !

Bon séjour à Lansan !
Le petit mot de Jin Kyung
Je te souhaite une nouvelle fois la bienvenue parmi nous ! Comme d'habitude, rien a dire sur ton style d'écriture que j'aime particulièrement. ** Puis quelle histoire ! Pauvre petite -câlin- J'espère que tu vas autant t'amuser avec elle, qu'avec les autres.
Que ton séjour ici soit agréable et rempli de péripéties réjouissantes ! ♥



Je ne voulais pas te dire "Adieu"
solosand
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 22 ans
Emploi : couturière
Tian Huyn Ki

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tian Huyn Ki - be someone we can trust   Jeu 31 Déc - 0:35

Merci ♥ -câlin-
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Tian Huyn Ki - be someone we can trust   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tian Huyn Ki - be someone we can trust

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» trust is just a question of honesty.
» Vos musiques préférés dans le rock, Metal, pop rock etc...
» quel lociel 2D choisir???
» screenshot fond d'écran panoramique
» [Cuivenen] Les Vanyars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Aux frontières de l'inconnu :: Contrôle d'identité :: Les fiches validées-
votez toutes les 2 heures

demandez vos points