AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Yu Guangli - Douce aurore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Âge : 18 ans
Emploi : travaille au gîte Gyeong-u
Yu Guangli

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Yu Guangli - Douce aurore    Mer 26 Aoû - 22:33


Yu Guangli
ft. Ha Yeon Soo

Identité & physique

18 ans 28 décembre 1997 Lapanalda
travaille au gîte Gyeong-u coeur libre citoyens

Beaucoup de personnes ne cessent de lui répéter qu'elle a une bouille d'ange. Un petit visage, un grand sourire, des yeux ronds. Guangli a cet air enfantin et innocent, presque fragile. Sa petite taille ne l'aide pas à paraître plus âgée, de toute manière elle ne cherche pas à y paraître. La jeune fille illumine le monde qui l'entoure avec son doux visage. Elle est de celle qui pleurent rarement, ne se laissant aller qu'à peu de moments de faiblesse. Les autres n'ont pas à voir ses larmes couler, ils devraient avoir le coeur réchauffé par la joie et la douceur. Il parait qu'en observant le physique d'une personne l'on ppeut deviner son caractère. Un grand calme se dégage de la jeune fille, quelque chose qui apaise et adoucie. Ses mains sont fines, tel une petite fille. Certaines personnes la verront toujours comme la petite Guangli de Lapanalda. De ces mains-là, elle aime coiffer ses longs cheveux. Que ce soit avec des pinces ou d'autres accessoires Guangli adore passer du temps à faire des tresses, des chignons ou les tirer derrière son crâne. Quant à ses tenues elles restent très classiques, ne sortant pas de l'ordinaire. Elle ne suit pas les modes lansanaise, prenant uniquement ce qu'elle trouve joli et ce dont elle a envie à ce moment précis. Beaucoup de couleur claires ornent sa garde robe, avec plus ou moins de motifs. C'est une personne aussi simple que ses tenues et au fond sa manière de se vêtir la reflète bien. L'apparence n'est que l'image de ce que nous sommes en réalité.
Caractère
Les personnes simples sont souvent qualifiées d'idiotes. Mais ce n'est pas la réalité. Ces personnes sont en vérité bien plus heureuse ainsi, évitant de s'embêter avec n'importe quelle idiotie. Guangli n'est pas une lumière, elle a tendance à prendre du temps pour comprendre les choses et même se tromper si on ne lui explique pas tout correctement. Les lents d'esprit, dit-on. Pour autant sa famille ne l'a jamais qualifiée ainsi. Elle ne possède pas de grandes capacités intellectuelles mais elle est capable d'offrir de l'amour et de la joie, d’apaiser les coeurs et les esprits, de nous transporter ailleurs à l'aide de sa musique. La petite à cette ouverture que peu d'autres ont, celle qui nous permet d'entrer dans l'art de de faire abstraction du reste. Certains diront qu'elle vit dans son monde, dans sa bulle, ce qui la rend un peu étrange; mais ce n'est qu'un rêveuse qui a gardé son âme d'enfant. Cela la rend par moment immature, pas forcément capable de faire face aux problèmes des adultes, mais sa famille sera toujours à ses côtés pour qu'elle n'ait pas à s'en faire. Il faut qu'elle mène la vie la plus sereine et simple possible. Les voisins l'apprécie beaucoup bien qu'ils la trouvent souvent étrange. Ses blagues ne sont pas toutes drôles, elle parle beaucoup aux moutons et adore la nature, sans doutes grâce à son père. Elle s'y sent bien pouvant passer des heures à l'air libre. Ce n'est le genre de fille à rester enfermée entre quatre mur. Guangli sait qu'elle ne peut pas faire d'effort, mais simplement marcher en regardant autour d'elle la rend heureuse. Lorsqu'elle est au gîte c'est le rayon de soleil, celle qui essaie de faire rire et sourire les client. Toujours de bonne humeur elle aime aider sa famille. Donner d'elle-même est naturel. Elle est très simple, facile à contenter, et cela lui suffit.
Histoire
Un cri qui résonne au levé du jour, premier geste de vie. La ferme est réveillé à l'aube de ce matin d'hiver où la neige ne cesse de tomber. Le seul médecin de Lapanalda assiste à ce miracle de la vie, celui où l'on voit naître un enfant. Il n'est pas rare qu'un accouchement se déroule à la campagne même si Dalis offre bien plus de soin que cette province. La neige bloquant les grandes voies depuis des jours il était impossible pour cette jeune femme de se rendre à la capitale. A quoi bon de toute manière ? Cette dernière s'était efforcée de cacher sa grossesse au monde entier, se déplaçant même de la lointaine province de Naji à celle de Leto. C'est miraculeusement qu'elle a su trouver cette ferme où une veille dame sû l'accueillir avec bonté. Ce lieu semblait être un véritable eden et la veille femme possédait un coeur d'or. C'est pour cela qu'elle n'a pas hésité une seconde à me laisser entre ses tendres mains. Trop jeune pour avoir un bébé, hors la loi de le mettre au monde sans être mariée, redoutant tout ce qui pourrait en découler. Elle savait parfaitement qu'elle renonçait à jamais à son enfant. Mais il le fallait pour sa vie comme pour la mienne. Le soir même elle s'en allait dans le crépuscule, sauvant sa propre vie et me laissant débuter la mienne. Par chance le médecin ne la dénonça pas tandis que la vieille fermière s'occupait tendrement de moi. Mais elle ne pouvait me garder et m'élever. Le médecin ne pouvait être d'accord qu'avec elle et se tortura un long moment l'esprit pour savoir où m'apporter, dans quelle famille je pourrais grandir et m'épanouir.

Quelques jours plus tard j'étais dans les bras de Madame Yu, la femme la plus extraordinaire qui puisse exister sur cette planète. Monsieur Yu et son fils se tenaient à ses côtés, m'entourant et m'offrant l'amour nécessaire et plus encore qu'un bébé n'a besoin. C'était mes parents et mon frère, ceux qui m'aimaient plus que tout au monde. Ce fût mon premier sourire preuve de ma place ici comme si elle m'était due. Le médecin semblait fière de lui, de m'avoir trouvé la famille la plus extraordinaire qui soit. On m'offrit alors un nom et un prénom. J'étais désormais Yu Guangli. Parfois j'aime me dire que tout est lié et que mon destin était déjà tracé. Il fallait que je tombe dans leurs bras. Jamais je ne regretterai un seul instant la décision qu'à pris ma génitrice. On me l'a bien trop expliquée et j'ai finis par tout comprendre. Les Yu sont ma famille, qu'importe le sang et la chair. Ils ont su m'offrir bien plus que cette femme n'aurait jamais su me donner. Mes parents et mon frère sont tout ce que j'ai et plus encore, tandis que ma génitrice à pris la meilleure des décisions. Je remercie tout le monde et n'en veut à personne. C'est écrit ainsi.

Toute ma vie je l'ai passée à Gyeong-u, le gîte de mes parents. Depuis toujours je suis une fille calme et douce, bien moins active et bougeotte que mon frère. Au fond nous avons toujours été deux grands enjouée, voyant la vie en arc-en-ciel, parfois bien trop positif. Nous n'avons pas été élevés dans la peine, la tristesse, le manque, le désespoir, et toutes ces choses négatives. Nous devons sourire et voir le monde sous son meilleur jour. Bien qu'il ait huit années de plus, je me suis toujours accrochée à In Su. Il était un modèle pour moi, quelqu'un que je voulait suivre et imiter. Intelligent et bon, milles autres qualités pouvaient lui être données. Depuis toujours il m'aide, veille sur moi, me protège, me câline, m'offre un amour inconditionnelle. C'est de cette manière que l'on doit aimer sa famille: inconditionnellement! Mes parents et mon frère l'ont toujours fait, encore plus lorsque je suis tombée malade.

Gravement malade, In Su terminait tout juste le lycée tandis que je n'avais pas encore une dizaine d'année. Plusiseurs jours durant j'étais couchée dans mon lit, tremblotante et suffocante. Mon grand frère comprit immédiatement que mon cas était grave. Avec mes parents il m'emmena à l'hôpital de Dalis mais la maladie était déjà bien trop avancée. Les médecins me sauvèrent la vie après plusieurs jours hospitalisées et une lourde opération mais j'en garderai à jamais les séquelles. Une cicatrice juste sus la poitrine et un coeur bien trop fragile. Notre capitale n'a pas les moyens nécessaire pour traiter ce problème tandis que les provinces ne sont pas assez avancées pour s'en occuper. Comme toujours je ne m'attriste pas sur ce qui m'arrive, bien au contraire: je suis heureuse d'être toujours en vie et entourée d'un famille aussi aimante. Plus encore, depuis ma maladie ils s'efforcent tous d'être tendre avec moi et de m'aider le plus possible. Ils rendent ma vie parfaite, bien plus agréable qu'il n'est passible de l'imaginer. Plusieurs contraintes me sont imposées mais je préfère appeler cela un mode de vie que des contraintes. Les émotions fortes me sont interdite mais je n'ai pas tendance à m'énerver, stresser ou que saisje. Faire du sport m'est interdit mais je préfère rester à me promener calmement, je n'ai jamais été une enfant turbulente. Dans sa globalité tout ce qui risque d'augmenter mon rythme cardiaque de façon bien trop rapide est intense m'est interdit. Cela ne m'empêche pas de vivre.

Comme depuis mes premiers jours sur terre la musique m'apaise. Les musique douce et tendre où mes doigts jouent sur les cordes. Elles permettent souvent de réguler mon rythme cardiaque ou de me calquer dessus. Souvent lorsque je sens mon coeur s'emballer je ferme les yeux et laisse la mélodie voler dans mon cerveau pour emplir mon esprit. Ma guitare fut offerte par mes parents alors que je sortait de l’hôpital tandis que la peluche me suivant partout fût offerte par mon frère le premier jour où j'entrais dans cet hôpital. Il m'arrive, rarement, de devoir y retourner lorsqu'In Su ne peut se libérer pour ramener des médicaments. Ils aident mon coeur et calment la douleur. Je n'ai jamais su comment, au fond je ne désire pas le savoir, mais je suis toujours éblouie par le parcours de mon frère. Il est si intelligent! Même si je sais qu'il fait en partie ces recherche pour mon cas, je sais aussi que son grand coeur lui permet de penser à tous ces citoyens qui ont besoin d'être aidé et soigné. Je l'admire pour ce qu'il est et ce qu'il fait, les étoiles pleins les yeux.

Pour ma part j'aide mes parents au gîte. C'est bien loin d'être une corvée, c'est même un véritable plaisir. Depuis peu j'ai terminé l'école pour me consacrer entièrement à Gyeong-u. Pour le moment je ne suis que l'apprentie de mes parents, ils ne demandent rien de plus. Plus que tout j'aime ce lieu et toute la nature qui l'entoure. Avec mon sourire et ma joie j'aime faire régner la bonne humeur. Les principales choses à faire sont accueillir les clients, les servir, les aider, leur parler et plus que tout cuisiner. Cette dernière activité est de loin celle dont je préfère m'occuper à toutes les autres. Chaque fois qu'In Su nous rend visite j'aime lui faire goûter mes plats et recevoir ses avis, si je me suis améliorée ou non. Il me complimente toujours. Pendant mon temps libre je me promène aux alentours du gîte, veillant toujours à ne pas trop m'éloigner en cas de problèmes. De toute manière In Su n'aime pas me savoir loin. Je vais voir les moutons de la vieille fermière qui m'a vu naître. Alors je joue de la guitare et je chante devant eux et aux côtés de ma peluche. Je profite de la simplicité de vivre. Rien de plus.
Derrière l'écran
Coucou ! Je m'appelle meiloush et je suis éternelle. Cela fait 4 années que je suis dans le monde de RPG. Je pense passer ici environ 2-5/7 jours pour m'amuser avec vous. Au fait, j'ai trouvé le forum via nos belles admins et je le trouve caca ♥. Prenez bien soin de moi mes choux ♥



Dernière édition par Yu Guangli le Jeu 27 Aoû - 21:22, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Yu Guangli - Douce aurore    Mer 26 Aoû - 22:47

Hiiiiii ! Re-bienvenue ma toute belle !

Je ne te rappelle plus qui contacter en cas de question. ^^ Mais je te souhaite une bonne rédaction~

P.S. : respect pour le prénom, je n'en aurais jamais trouvé un aussi joli finissant par -i !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 25 ans
Emploi : Animatrice radio
Bae Min

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Yu Guangli - Douce aurore    Jeu 27 Aoû - 0:04

Rebienvenue
Elle est trop choupette omg !


    J'aime le souvenir ...

    Mais, louve au coeur gonflé de tendresses communes abreuvait l'univers à ses tétines brunes. L'homme, élégant, robuste et fort, avait le droit d'être fier des beautés qui le nommaient leur roi.©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 26 ans
Emploi : Lieutenant-colonel
Bae Jin Kyung
Administrateur

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Yu Guangli - Douce aurore    Jeu 27 Aoû - 0:20

Tu as pris une actrice que j'adore donc....hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii *cri hystérique*

Je vais vouloir un lien avec In Su ! **



Je ne voulais pas te dire "Adieu"
solosand
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 27 ans
Emploi : Auteur, écrivain
Kim Jae Soo

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Yu Guangli - Douce aurore    Jeu 27 Aoû - 1:13

Je te souhaite la bienvenue avec ce nouveau personnage. Bon courage pour le restant de ta fiche.


Writing is the best way to express your feelings, don't you think so? ~

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 18 ans
Emploi : travaille au gîte Gyeong-u
Yu Guangli

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Yu Guangli - Douce aurore    Jeu 27 Aoû - 1:38

Bayamori - Merci beaucoup T'en fais pas je vais venir vous embêter comme il le faut si j'ai des soucis ~ et merci pour le prénom, j'ai eu du mal mais j'ai trouvé un joli original Bond

Min - Merci pour l'accueil Ahah oui elle est trop adorable cette actrice!

Jin Kyung - Heureuse de te faire plaisir avec cette bouille d'ange alors! Je n'ai pas pu résisté, elle est trop mignonne Bien sûr qu'il nous faudra un lien! (dailleurs c'est bête que son frère ne soit pas une soeur u.u)

Jae Soo - Merci beaucoup pour l'accueil

édit: J'ai terminé ma fichette
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 25 ans
Emploi : Chercheur médical
Yu In Su
Administrateur

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Yu Guangli - Douce aurore    Jeu 27 Aoû - 22:01


Bienvenue à Lansan !
Yu Guangli

Après une courte période d'angoisse, tu peux maintenant crier au monde que tu es fièr(e) d'être Lansanaise !

De l'autre côté de la frontière, nous t'invitons à courir ouvrir ton journal intime, histoire de pouvoir faire connaissance avec tes futurs voisins, collègues, amis, etc. D'ailleurs, si tu es trop timide pour le réclamer directement ou que tu ne sais pas à qui demander un lien/rp particulier, n'hésite pas à aller faire une requête ici !
Cela fait, tu devras aussi remplir ton profil. Si jamais, en chemin, tu as un petit doute sur les coutumes de notre magnifique contrée, tu trouveras tout ce qu'il y a à savoir dans ce livre précieux - que tu devrais déjà avoir lu - et au détour d'une ligne de cette notice explicative.

Tu as effectué toutes ces démarches ? Alors empoigne ton parapluie bleu et, surtout, fais en sorte de t'amuser !

Bon séjour à Lansan !
Le petit mot de ton frère adoré
Je te souhaite une nouvelle fois la bienvenue parmi nous ! Et je serais le meilleur grand-frère du mooooonde. Tu vas voir! Je suis tellement connnnnnntente! #PAN Ok, je me calme. Evidemment, aucun soucis avec ta fiche ! J'espère que tu vas bien t'amuser avec Guangli!
Que ton séjour ici soit agréable et rempli de péripéties réjouissantes ! ♥

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Yu Guangli - Douce aurore    

Revenir en haut Aller en bas
 

Yu Guangli - Douce aurore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Khaëslielle Douce-Aurore
» Manon Margaux Chérie (springs to me) version Manon la douce (blonde)
» Entrée en douce
» Aurore Loor Gilbert
» Le Bec d'améthyste de l'Aurore Pourpre discutions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Aux frontières de l'inconnu :: Contrôle d'identité :: Les fiches validées-
votez toutes les 2 heures

demandez vos points