AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Xia Yuhan ♦ Found a life worth living for someone else

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Âge : 23yo.
Emploi : Infirmier
Xia Yuhan

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Xia Yuhan ♦ Found a life worth living for someone else    Dim 19 Juil - 18:19


Xia Yuhan
ft. Kim Kibum - key - SHINee

Identité & physique

23yo. 07.24.92 Dalis | Lapanalda infirmier
célibataire rebelle
Une poupée. Une photo, quelque chose qu'on n'ose toucher tellement ça semble cassable. Irréelle et pourtant là. L'adolescent n'est pas si petit pourtant, dépassant le mètre soixante-dix, mais il est mince. Trop pour certains.Une silhouette régulière assouplissant chacun de ses gestes lui donne une démarche svelte presque féline pour certains. Mais malgré tout, une faiblesse l'occupe. Il est beau, et d'une grande aisance, mais il n'est pas imposant. Bien heureusement. Ses cheveux sont à l'origine très sombres, comme tout asiatique, et surtout brillants, mais depuis des années, ils sont blonds. Un joli rayon de soleil. Lissés naturellement, ils arborent souvent une couleur entre le blond doré et le blond platine, sa frange tombant négligemment devant son visage unifié. Ce dernier est poudré, presque trop blanc, et sans aucune impureté. On pourrait facilement se demander si le jeune homme a ce délicat visage avec, ou sans artifices. Quoiqu'il en soit, ce visage angélique semble alterner mine enfantine, et mine adulte. Un jeu de mimiques importantes. Chaque sourire, chaque regard, tout est minutieusement travaillé. Comme si il était continuellement sur scène, continuellement à faire un spectacle. Il a, sans s'en rendre réellement compte, le visage d'un jeune homme qui aurait connu un peu trop rapidement les dures réalité de la vie. Accepte-t-il la réalité, ou cette excentricité capillaire traduit-elle ce manque de naturalisme ?

Des sourires animent son visage parfois. De victoire, de narcissisme, ou alors un rictus. Trop de personnalité, il énerve mais il n'y a rien à dire, il aime plaire. Attirer les regards, pour mieux jouer. Un art dont il ne se prive plus depuis longtemps. Le visage, de forme ovale et aux traits fins et lisses quoi que cassants, est surtout mis en valeur par de fines lèvres rosées. Ce sourire souvent narquois, à peine visible semble être l'un des principaux atouts physiques du jeune. Les yeux en amandes, d'un noir jais, son regard semble être expressif, et neutre, voir parfois un peu trop froid. Élégant, même si il est plus souvent vide ou alors lointain. Le masque du clown, il veut ne pas montrer ses sentiments et si le regard est le miroir de l'âme, pas chez lui. Côté vestimentaire, et pour approuver l'originalité de sa couleur de cheveux, le jeune homme semble faire de son apparence un art. L'identité de la personne modèle ne lui plait pas, mais il ne peut qu'éviter le conformisme habituel et l'uniforme de son travail. Une blouse blanche sera souvent de mise. Heureusement en dehors, son côté quelque peu androgyne lui assure que tout vêtement lui aille. C'est pourquoi il n'a pas vraiment de préférence, tant que ça sort un peu de l'ordinaire sans pour autant se démarquer, il sait qu'il n'y a qu'un pas entre originalité et indécence. En faisant preuve d'originalité & de singularité, il est conscient que de nombreux visages se retournent devant cette prestance, cette aisance dont il est acquis. Soit par curiosité, par amour ou par jalousie, le jeune homme ne passe pas inaperçu. Il faut dire, Yuhan ne laisse rien au hasard : Ni mèches de cheveux, ni défauts du visage. Tout est important dans ce contrôle méticuleux dont il montre le résultat. Narcissique vous avait mis le mot dessus.
Caractère
Yuhan est habituellement doté d’une très belle émotivité, d’une grande activité, et surtout de réactions rapides. On pourrait même ajouter que ce n’est pas quelqu’un d’un abord facile avec son tempérament colérique. Oui autant le dire, il n’a pas un caractère facile, et il faut creuser pour essayer de le connaître. On peut également ajouter qu’il est assez décidé dans son travail, même si souvent une certaine paresse se laisse voir, il n’en reste pas moins assez rigoureux dans son travail une fois qu’il s’y est mis. Sinon on peut également s’apercevoir qu’il est assez susceptible, ombrageux et même jaloux parfois, même si on remarque un certain penchant pour la tendresse. Autant le dire il est plutôt introverti, et a une légère tendance à se replier sur lui-même, ne jugeant pas utile d’extérioriser toutes ses pensées et ses sentiments. Il est même assez secret, ne révélant peu de chose sur lui même, un trait qu'il a depuis l'enfance sans aucun doute à cause de son grand frère brillant. Peu influençable, il est capable de se dévouer corps et âme à une cause, montrant un magnifique dévouement, surement dû à sa confiance en lui ou encore à la considération qu’il a de sa propre personne. Narcissique, vous pouvez mettre ce mot là sur cette considération.

Comme dis au début, il possède une grande émotivité mais peut être pas dans le bon sens. En effet l’addition de la réactivité et de l’émotivité donne une formule assez explosive à certains moments, et font de Yuhan une personne très susceptible. De plus c’est une émotivité un peu sadique qu'il a si l’on ose employer ce terme. Cela veut dire qu’en certaines circonstances, cette émotivité est moins le sentiment du sujet se préoccupant de lui-même, que du sujet découvrant avec une passion secrète la douleur, ou l’infériorité de l’autre. Question réactivité, nous venons de voir qu’elle jouait un rôle de détonateur chez un caractère comme celui de Yuhan qui n’est pas des plus souples. Il a des réactions oppositionnelles très vives lorsqu’il n’est pas d’accord. Oui car autant le dire ce garçon est assez entêté, et ne lâche pas ses idées, avant qu’on lui ait prouvé qu’il ait tort, et encore il clamerait à ce moment là qu’il a quand même raison. Les échecs ne lui font plus rien, à force de les accumuler, et surtout ça ne l’arrête plus. Autant le dire son intuition est bonne voir même assez forte, même si il s’en méfie un peu, oui il préfère suivre patiemment les voies connues de l’expérience plutôt que de se lancer à l’aventure, même si parfois un brin de folie l’abritera et il se décidera à commencer quelque chose sans aucun soutien ni preuves de la bonne marche de ce projet. On peut également souligner le fait qu’il soit plutôt terre à terre, comme si il avait été déçu par ses rêves ou par la vie tout simplement.

De bonne intelligence, il ne cherche pas à briller et d’ailleurs il a toujours une certaine méfiance, voir de l’animosité à l’égard de ceux qui veulent accaparer l’attention à n’importe quel prix. Cette intelligence chez lui peut être comparée à quelque chose d’analytique, en effet il est plus orienté par les détails que la vision globale d’un événement. Pour ce qui est de sa mémoire, c’est celle d’un éléphant, en effet sa mémoire est vaste, et il se souvient de tout, et peut s’en servir sans problème pour faire ressortir des histoires passées. Oui rancunier, ça il l’est, il n’y a pas à dire. Il n’oublie jamais un affront, et surtout Yuhan est très machiavélique, nullement influençable, possédant une grande capacité de persuasion, presque envoutante. Il est difficile de dire qui il aime, et comment il aime. Il y a en lui des élans profonds et mêmes passionnés, voir trop souvent tendres qui ne se traduisent en surface que par des remous à peine visibles. Il est toujours déconcertant en y repensant. La conquête du monde s’opère sur tous les plans aussi bien sur celui des choses que celui des êtres, et il étend son besoin de possessivité à tout ce qui l’entoure. Sa sensorialité dépasse nettement la moyenne et peuvent faire de lui un être dominant, comme lui donner quelque chose d’attachant, un peu comme les enfants qui veulent tout avoir. Ah et également il entend habituellement garder les mains libres et ne veut en aucun prix être ligoté par des principes ou des interdits, suivre les règles oui, se laisser enfermer par celles-ci, non. Il aura toujours une attitude de méfiance à l’égard de tout ce qui peut limiter son envie d’action. Cela ne veut pas dire qu’il abuse de ce laxisme, mais bien qu’il a un besoin d’être totalement libre…

On ne peut pas dire que Yuhan soit très sociable, sa moralité étant liée à des attitudes discutables qui risquent souvent de le conduire à des abus. Sa chance est littéralement submergée par un désir violent d’autorité occulte, assurant très souvent une réussite cachée. Ce tableau brossé, vous comprendrez que les réunions mondaines et les baisemains ne l’empêchent pas de dormir ! Une dernière chose avant de tourner à la conclusion, une autre chose qui le rend attachant, il lui arrive parfois, voir même trop souvent de bouder. Et oui c’est un sacré boudeur, il a cette manie de faire la tête quand quelque chose ne lui plait pas, hélas c’est juste le signe avant coureur de quelque chose de plus grave. On peut donc conclure, en disant qu’il est un être aimant le clair-obscur qui parle souvent par sous-entendus dont personne ne réclame l’explication de peur de passer pour inférieur à cette facilité déconcertante qu'il a de jouer avec les mots et à en faire des armes. En réalité, il ne faut pas se laisser prendre à cette façade, et sans méconnaître ses qualités réelles, il faut savoir lui résister. C’est à cette condition qu’il vous respectera.
Histoire
« Laissez-moi vous présenter l’infirmier Xia, il est chez nous depuis cinq ans déjà. »

Un sourire, un mouvement, une envolée gracieuse. Le jeune homme fait rêver dans sa blouse blanche, il fait rêver avec ses jambes d’une longueur infinie et ses cheveux blonds retombant sur son visage, légèrement ondulés. Au début on l’a souvent regardé avec des regards étranges, parce qu’après tout ce n’est pas commun des cheveux de cette couleur dans le monde de la médecine, mais quoi qu’on fasse, quoi qu’on dise ses cheveux sont blonds et bien entretenus, légèrement brillants, la frange souvent attachée pour dégager son visage. Et quand on s’interroge les gens répondent qu’il est un bon infirmier,  qu’il est talentueux, qu’on ne le juge pas sur son apparence mais sur son talent. Pourtant on aurait de quoi redire sur son apparence, beaucoup trop faible à peine musclé, pas assez. Il ressemblerait presque à une poupée s’il n’y avait pas cet éclat parfois dur dans ses yeux. Un visage ovale, un cou gracieux et des yeux naturellement noirs. Joli. Oui on peut dire facilement qu’il est joli. Un joli garçon toujours propre sur soi. Trop joli pour certains.

« Infirmier Xia Yuhan, je travaille dans l’hôpital de Dalis depuis mes débuts mais j’aimerais bien aller en campagne pour la suite. »

Une voix légère, un port de tête gracieux la poupée s’incline avant d’accepter le document qu’on lui tend. Il le parcours des yeux, professionnel, et feuillette un instant les différentes feuilles qui se succèdent, avant de sourire. Oui il a besoin de muter. La ville l’étouffe, l’ambiance l’étouffe, mais pire encore son frère l’étouffe. Mais il en a toujours été ainsi. Il avait toujours vécu dans l’ombre de sa famille et particulièrement dans l’ombre de son grand frère Xia Lei. Toujours parfait à l’école, un avenir de rêve, il s’était illustré là où Yuhan n’avait jamais réussi à briller. Ce n’est pas comme s’il comptait briller non plus. Il n’était après tout que le deuxième enfant. Il avait cette pression sur les épaules tout comme un certain laxisme. C’était paradoxal. Mais son enfance était paradoxale. On voulait qu’il fasse aussi bien que son aîné, on le poussait à travailler, mais quand il n’y arrivait pas, quand il échouait ce n’était pas grave, parce que Lei était la réussite de la famille. Pourtant ce n’était pas comme s’il n’avait pas voulu briller un peu. Se battre, toujours se battre et encore se battre. Ne jamais cesser, tout au long de sa vie il s’était battu. Pas forcément dans le sens où on l’entend mais il n’avait jamais renoncé. Il s’en était pris des claques dans la figure mais il s’était toujours relevé. C’était un gène de la famille ça. Teigneux, hargneux, trop têtu surtout oui. Qu’importe les coups qu’ils prennent ils se relèvent prêt à s’en prendre un deuxième.

Il eut comme un sourire avant de poser les dossiers contre son torse, écoutant le responsable de l’hôpital lui parler de son transfert, du fait qu’il doit toujours mieux faire, pour Lansan, pour la patrie pour leur dirigeant. Ceux sont des mots qui lui donnent envie de vomir, mais il se contente d’écouter, son esprit ailleurs. Dans ses souvenirs. Au près de ce patient qu’il avait eu un an auparavant, aux urgences, la jambe à moitié sectionnée, en plein délire et personne pour s’en occuper si ce n’est lui, jeune infirmier qui l’avait pris dans un coin de la pièce voulant garder le silence qui régnait dans l’endroit. De ce jeune homme à peine plus âgé que lui qui lui avait parlé d’un autre monde, d’un ailleurs. De ce garçon qui avait réveillé quelque chose en Yuhan. Il avait réveillé son originalité, son envie de liberté et d’évasion. Il avait été fascinant à lui raconter ce qu’il y avait dans d’autres pays, à conter ce qu’on pouvait trouver ailleurs. Au début il ne l’avait pas cru, mais lorsque la fièvre était tombée, le discours était resté le même. Il lui avait donné des noms, des gens à voir, et Yuhan avait été convaincu et sans vraiment le savoir il était rentré dans la rébellion, parce qu’il voulait du changement.

Mais Yuhan ne supportait plus la capitale. Il ne s’y sentait pas en sécurité. Alors il avait décidé de s’exiler vers la campagne. Il s’est porté volontaire pour aller en campagne dans les endroits où l’on manquait cruellement de gens mais avec un point de vue totalement différent en ce qui le concernait. Ce n’était plus simplement vivre dans un monde insipide, non c’était vivre à présent dans un mensonge et de savoir ce qui était vrai ou faux. C’était en quelque sorte le carnage de son propre pays qu’il voyait à présent, et l’idée qu’il ne serait jamais reçu en héros et qu’il se devait de continuer son travail même en connaissant la vérité. Qu’importe, il le fera quand même son travail. Parce qu’il n’a rien d’un héros de toute façon. Il a arrêté depuis longtemps d’être un héros. Au début il voulait être le héros de son père, petite garçon modèle essayant toujours d’être parfait sans jamais y arriver, il voulait être le héros d’un homme qui ne le regardait pas. Mais il ne comprenait pas à l’époque que son père n’avait pas besoin d’un héros, il avait besoin d’un descendant, d’un représentant de la famille qu’il avait déjà trouvé en Lei. Et aujourd’hui encore cet homme qu’il ne pouvait s’empêcher de respecter malgré tout n’était plus qu’un étranger. Puis comme son père ne voulait pas de héros, il tenta de devenir un prince, un prince pour sa mère, si absente, si lointaine, qui lui expliquait ô combien il était important pour Lansan, que chaque personne avait sa place. Sa mère qui ne parle plus maintenant. Parce que là aussi il a échoué, il n’a pas réussi à sauver sa mère de son cancer, et n’a pu que lancer les cendres au loin en regardant l’horizon les yeux remplis de larmes. Le seul amour qui existe dans ce monde est l’amour filial.

Le héro de son frère il n’a jamais cherché à le devenir, parce qu’il n’avait pas besoin de héros, il n’avait jamais eu besoin de personne et ça Yuhan l’avait compris depuis longtemps. Il l’avait compris en le regardant s’éloigner. Il l’avait compris alors qu’il l’avait regardé du haut de ses vingt ans lui demandant d’une voix impérieuse de justifier sa couleur de cheveux ignoble. Parce qu’à quinze ans, Yuhan qui ne supportait plus de devoir être l’image ratée de son frère avait voulu du changement. Il avait économisé assez de l’argent que lui donnait parfois sa mère encore vivante à ce moment là pour acheter une boite de décoloration et l’avait fait un soir en rentrant de ses cours. Son père n’avait rien dit le regardant de haut avant de se tourner vers Lei pour avoir son avis sur tel ou tel décret, sa mère n’avait fait que soupirer avant de le prendre par les épaules, le teint déjà pâle lui annonçant qu’il trouverait sa place ici, parce que tout le monde y avait une place, et que ça lui passerait. Mais pas Lei non. Ce jeune homme impérieux lui avait demandé des explications et à ce moment là Yuhan n’avait pu que bredouiller quelques mots, sur le fait de vouloir avoir son identité. Et Lei avait ri, il avait ri de manière acide avant de lui annoncer qu’au final il rentrerait dans les rangs comme tout le monde.

« Infirmier, vous devriez vous reposer. Demain vous serez affecté ailleurs.
- Bien reçu. »


Après un claqué de talons parfait et une main au niveau de la tempe, il les regarda partir avant de baisser la main. Il se sentait tellement déboussolé, et tellement en colère aussi. Il ne savait pas s’il avait changé depuis qu’il savait, depuis qu’il était au courant, il ne savait pas si dans le fond il n’y avait pas encore et toujours cet enfant qui voulait devenir fort pour le monde. Mais ce monde avait changé, non il avait juste révélé ses vrais couleurs et maintenant il en connaissait ses faiblesses, et il connaissait celles des gens en face, il savait observer et il savait juger, le plus malheureux étant que malgré sa lucidité, il était encore incapable de se pardonner les morts qu’il avait eu sur les bras, les gens qu’il n’avait pas pu sauver à l’hôpital, sa mère n’étant que la première d’une longue liste. Il était rentré dans la médecine pour ça. Sans doute pas assez travailleur pour finir médecin, mais assez intelligent pour réussir à être infirmier. Il avait commencé pour sa mère, sans pour autant réussir à la sauver et il finirait pour le monde. Téméraire, brave, ne jamais faire un faux pas, ne jamais hésiter, toujours foncer. C’était devenu son crédo. Il avait l’impression de courir après la vie comme d’autres courraient après leurs rêves. Il y avait bien longtemps qu’il avait arrêté de rêver. Non il y avait bien longtemps qu’il ne rêvait plus comme tout Lansanais devait rêver. Une année qu’il s’en fichait de rendre heureux le dirigeant et qu’il rêvait d’autres mondes.

Attrapant son carton avec ses affaires, il retourna chez lui, alla jusqu’à sa chambre, déposant les dossiers sur la commode, avant de se débarrasser de sa blouse d’infirmier. Bien vite la chemise suivit et il s’observa dans le miroir. A défaut de pouvoir se construire un caractère il s’était construit un physique. Corps longiligne, membres fins et délicats, tout semble s’accorder. Il était fier de son apparence. Bien plus fier de ça que de sa condition de Lansanais. Condition que son frère lui rappelait encore, lorsqu’ils se parlaient lui rappelant qu’il se devait de rester à sa place, de ne jamais faire un pas de travers. Lei avait plutôt bien pris sa mutation. Il voyait non pas la fuite mais plutôt une tentative de sa part de rentrer dans le moule. Quel idiot. Un idiot qui était tellement embrigadé dans les idées du dirigeant qu’il ne voyait pas le mensonge. Un idiot qu’il n’arriverait pas à sauver non plus. Mais qu’importe. Oui qu’importe, il y en aurait toujours d’autres qui auront besoin de soins, de plaies à penser, qu’elles soient physiques ou mentales. Alors il se fera couturier des âmes en peine, il essayera de toutes ses forces, jusqu’à ce que ça marche, jusqu’à ce que le monde change.

On n’a qu’une vie. Ne la gâchez pas.
Derrière l'écran
Coucou ! Je m'appelle Shu' et j'ai 23 ans. Cela fait plus de 10 années que je suis dans le monde de RPG. Je pense passer ici environ 4/7 jours pour m'amuser avec vous. Au fait, j'ai trouvé le forum via Xia Lei et je le trouve whaouh - commentaire très développé je reconnais - mais vraiment beau esthétiquement et recherché au niveau de l'histoire. Prenez bien soin de moi mes choux ♥





Désolé mon amour j'ai la bouche bien cousue de ces fils barbelés en forme de motus où s'accrochent tour à tour mes idéaux perdus, ces mensonges emboités comme des poupées Russes. ~


Dernière édition par Xia Yuhan le Jeu 3 Sep - 22:28, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 27 ans
Emploi : Auteur, écrivain
Kim Jae Soo

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Xia Yuhan ♦ Found a life worth living for someone else    Dim 19 Juil - 18:29

Bienvenue parmi nous. Je te souhaite bon courage pour le restant de ta fiche.


Writing is the best way to express your feelings, don't you think so? ~

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Xia Yuhan ♦ Found a life worth living for someone else    Dim 19 Juil - 18:37

Bienvenue sur BLUM !

N'hésite surtout pas à nous contacter si tu as des questions ou des doutes ! Bonne rédaction !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 20 ans
Emploi : actrice
Huang Mizui

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Xia Yuhan ♦ Found a life worth living for someone else    Dim 19 Juil - 18:39

Un infirmier

Bienvenue sur le forum et courage pour ta fichette ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 25 ans
Emploi : Animatrice radio
Bae Min

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Xia Yuhan ♦ Found a life worth living for someone else    Dim 19 Juil - 18:43

Bienvenue sur le fofo ! En espérant que tu t'y plaises
Min ne va pas t'apprécier si t'es infirmier


    J'aime le souvenir ...

    Mais, louve au coeur gonflé de tendresses communes abreuvait l'univers à ses tétines brunes. L'homme, élégant, robuste et fort, avait le droit d'être fier des beautés qui le nommaient leur roi.©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 23yo.
Emploi : Infirmier
Xia Yuhan

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Xia Yuhan ♦ Found a life worth living for someone else    Dim 19 Juil - 19:58

Merci à tous
(J'avoue honnêtement que ça fait un an que je n'ai pas fait de RP', donc je suis un peu stressé ^^" haha >w<)

Min : Mais non c'est un mignon petit infirmier colérique (a) il est pas méchant voyons =O
On ne peut que l'aimer *dehors*




Désolé mon amour j'ai la bouche bien cousue de ces fils barbelés en forme de motus où s'accrochent tour à tour mes idéaux perdus, ces mensonges emboités comme des poupées Russes. ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 20 ans
Emploi : apprenti éleveur à la propriété agricole familiale
Hee Byeong Joo

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Xia Yuhan ♦ Found a life worth living for someone else    Dim 19 Juil - 21:08

Kibuuum **
Bienvenue à toi sur Blum et bon courage pour ta fiche !!


Tu t'entremêles et tu reste enfermé, car tes songes te disent que tu es mieux ainsi. Et le monde t'inspire ce que tu redoutais, car les peines des plaisirs, tu aimes mieux éviter.by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 23yo.
Emploi : Infirmier
Xia Yuhan

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Xia Yuhan ♦ Found a life worth living for someone else    Mar 21 Juil - 0:32

Voui Kibumie ♥
Sinon merci

Bref je pense que j'ai fini Bond
Bonne lecture (a)




Désolé mon amour j'ai la bouche bien cousue de ces fils barbelés en forme de motus où s'accrochent tour à tour mes idéaux perdus, ces mensonges emboités comme des poupées Russes. ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 28 ans
Emploi : Professeur de dessin & Chef rebelle
Bae Lian
Administrateur

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Xia Yuhan ♦ Found a life worth living for someone else    Mar 21 Juil - 1:06


Bienvenue à Lansan !
Xia YuHan

Après une courte période d'angoisse, tu peux maintenant crier au monde que tu es fier d'être Lansanais !

De l'autre côté de la frontière, nous t'invitons à courir ouvrir ton journal intime, histoire de pouvoir faire connaissance avec tes futurs voisins, collègues, amis, etc. D'ailleurs, si tu es trop timide pour le réclamer directement ou que tu ne sais pas à qui demander un lien/rp particulier, n'hésite pas à aller faire une requête ici !
Cela fait, tu devras aussi remplir ton profil. Si jamais, en chemin, tu as un petit doute sur les coutumes de notre magnifique contrée, tu trouveras tout ce qu'il y a à savoir dans ce livre précieux - que tu devrais déjà avoir lu - et au détour d'une ligne de cette notice explicative.

Tu as effectué toutes ces démarches ? Alors empoigne ton parapluie bleu et, surtout, fais en sorte de t'amuser !

Bon séjour à Lansan !
Le petit mot de Lian
Je te souhaite la bienvenue parmi nous ! Rien à dire sur cette fiche, tu as très bien compris le contexte. Et j'adore ton style d'écriture qui "écorche" le coeur. J'aime beaucoup! J'espère que ce rebelle torturé et infirmier saura bien faire sa place ! Normalement oui! Et je te valide avec la Chef des Rebelles ! XD
Que ton séjour ici soit agréable et rempli de péripéties réjouissantes ! ♥

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Xia Yuhan ♦ Found a life worth living for someone else    

Revenir en haut Aller en bas
 

Xia Yuhan ♦ Found a life worth living for someone else

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rosie S. Snow ∆ An unexamined life is not worth living. –Socrates
» City Life sur Macbook ?
» city life edition 2008
» [Half-Life] Jumping Aera
» Half Life 2 Survivor vers 1 & 2 (Taito Type-X+)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Aux frontières de l'inconnu :: Contrôle d'identité :: Les fiches validées-
votez toutes les 2 heures

demandez vos points