AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Xia Lei ▬ Fini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Âge : 28 ans
Emploi : Directeur de camp de travail
Xia Lei

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Xia Lei ▬ Fini   Dim 19 Juil - 16:53


Xia Lei
ft. Cho Kyuhyun

Identité & physique

28 ans 01/02/1987 Dalis Directeur de camp de travail
Marié Dictatoriaux
Il se tenait droit, la tête haute, fier de ce qu’il est devenu. Du haut de son mètre quatre-vingt, il pouvait fièrement avouer qu’il avait bien changé. Enfin, pour ce qui est de son physique seulement. Chétif de naissance, il a appris à sculpter son corps sans pour autant en faire de trop. Il ne supportait pas cette étiquette qu’on lui collait au front et grâce au sport obligatoire pendant ses années d’études, il put se muscler assez pour ne plus être rabaissé. Ses yeux sombres replongèrent dans ce qui lui sert de miroir. Ses cheveux d’un brun naturel étaient bien coiffés. Ils n’étaient pas plaqués avec une raie au milieu, ni même sur le côté, lui donnant une tête qui ferait vomir même le plus douteux de la mode – Ce n’était pas faute d’essayer pourtant. Ils retombaient simplement tout autour de son visage, sans gêner ses yeux et atteignant le haut de ses oreilles. Simple. Pratique. Propre. Ses yeux marrons, presque noirs, étaient un présent de son père, les gènes de sa mère ayant décidé qu’il fallait mieux garder de la force pour le suivant. Néanmoins, il préférait cette apparence-si, que celle encore jeune qu’abordait son petit frère. Toujours propre sur lui, il portait toujours ses vêtements de travail avec classe. Rien d’extravagant n’était rajouté, seulement qu’il se tenait droit et sa maniques faisaient tout son charme. Rien n’était fait au hasard. Lei est propre sur lui aussi bien ses vêtements que dans ses façons de se comporter.
Caractère
Il remarqua alors une fissure dans le coin du miroir. Un défaut, quelque chose dont il fallait se débarrasser. L’ainé des Xia supporte très rarement tout ce qui n’est pas parfait. Allant d’une mèche de cheveux qui ne veut pas bien se placer, jusqu’au travail. Etant perfectionniste et maniaque, tout se devait d’être fait dans l’ordre et sans faute. Cependant ces deux côtés de lui ne l’aidaient pas à aller mieux. Depuis quelques années, Lei s’est éloigné de sa famille, son père à présent seul et son petit frère qu’il ne porte pas dans son cœur – Peut-on seulement dire qu’il en possède un ? Il s’est complètement refermé sur lui-même, laissant très peu d’émotion s’échapper. C’est à peine si le seul fait de parler est un fardeau pour lui. Il ne voit pas l’intérêt d’user sa voix pour des choses peu importantes.
1e paradoxe. Lei a été élevé pour être le meilleur. Or, son père ne s’attendait surement pas que son côté perfectionniste allait surpasser ce que la dictature impose. Bien sûr, il respecte bien trop ce cher dictateur pour briller plus fort que lui, mais, parfois il n’hésite pas à montrer de quoi il est capable. Son ultime objectif serait de devenir ce fameux dictateur, mais jamais il ne pourra le détrôner car cela voudra dire que son modèle ait un défaut.
2e paradoxe. Je-m’en-foutisme jusqu’au bout des ongles, l’ainé de montre aucun signe d’un amour – sentiment inconnu pour lui – pour les personnes autour de lui. Il peut bien profiter de la présence de telle ou telle personne mais jamais elle ne deviendra proche. Tout comme son petit frère. Il tente tant bien que mal de le remettre dans le rang, pour l’honneur de la famille, pour qu’il arrête de salir son nom. Il ne se rend même pas compte qu’il y a une autre motivation derrière. Or cette autre motivation a un lien avec une sorte d’amour fraternel que jamais il ne pourra briser. Et ce sentiment normalement positif, le détruit de l’intérieur.
Histoire
Il se regardait depuis plusieurs minutes maintenant. Rares étaient les moments où il se laissait rêvasser, ce mot refusant de rentrer dans son vocabulaire habituel. Il n’y trouvait aucun intérêt si ce n’est de perdre du temps ? Et Lei détestait perdre du temps. Chaque seconde était importante même celles en plein milieu de la nuit. Il n’en avait jamais été autrement pour lui et ce, depuis tout petit. Pourrait-il dire qu’il enviait son petit frère qui se permettait ce luxe plus souvent ? Pas du tout. Après tout, il était la réussite, et Yuhan était la défaite. Deux frères complètement opposés l’un de l’autre et bien trop différents pour s’entendre. Depuis sa plus tendre enfance, Lei n’a jamais passé beaucoup de temps avec son petit frère, beaucoup trop occupé à devenir la fierté de la famille. Les loisirs, des passe-temps ? Il aurait pu vous répondre que c’était ses études peut-être. Bien trop embarqué dans cette optique dictatoriale, il rentrait dans le rang et faisait ce qu’on lui demandait sans poser de question. Son père lui demandait de travailler, il le faisait. Ses professeurs lui demandaient de gagner ses matchs de basket, il le faisait aussi. Il n’y avait pas un domaine dans lequel il n’excellait pas, peu importe s’il faisait de l’ombre à son frère.
Au départ, il aurait pu croire qu’il suivait tous les ordres qu’on lui donnait sans se plaindre pour protéger Yuhan, afin de garder tout ce poids sur ses épaules et ne rien laisser à l’infirmier. Mais il se trompait. Le seul fait de se soucier des autres était une perte de temps pour lui. Il ne souhaitait pas protéger son frère – il était bien assez grand pour se débrouiller tout seul – Il désirait simplement la réussite. Aveugle de ce qui se passe autour de lui, le régime politique dans lequel il trempe est le meilleur qu’il soit. Et il serait prêt à tout pour le prouver.

Certains le disent inhumain. C’est peut-être vrai. Doucement, au fil dans années, il tombait de plus en plus dans cette optique deshumanisation, de communisme poussé à l’extrême et il adorait ça. A quoi bon vivre une vie pleine de défauts ? Les règles n’étaient pas là pour faire jolie, il fallait les respecter et il le faisait avec un grand sourire. On a pu lui dire qu’il allait devenir fou à force de s’éloigner de tout, et ce n’est pas faux.
Il était le héros de son père, le gamin qui faisait la fierté de la famille, qui blanchissait et glorifiait son nom. Propre sur lui et dans sa tête, il ne faisait aucun pas de travers et brillait autant qu’il pouvait se le permettre dans ce contexte de dictature. La famille n’était pas une notion très importante pour lui. Son père était présent pour l’éduquer, point final. Sa mère ? Simplement pour le mettre au monde. Trop faible à son goût, il ne supportait pas de la voir donner de quelconques émotions à son frère. Une légende parle d’amour filial, une chose que ne connaissait pas Lei. Ou plutôt qu’il s’interdisait de connaitre. Sa mère, aimante était la faiblesse, pendant que son père était la puissance. Tout comme lui et son petit frère, ses parents étaient très différents. Alors quand un jour, le petit Yuhan rentra dans ce qui leur servait de maison avec des cheveux d’un blond provocateur, il crut voir la honte pénétrer elle-même l’habitation. Le regard du paternel n’était pas resté plus de quelques secondes sur la couleur qu’il observait déjà l’ainé pour découvrir sa réaction. C’était une horreur. Ce blond agressif qui se démarquait des cheveux naturels de tout être humain normal était une honte pour la famille et Lei ne se priva pas de demander des explications. La réponse de son petit frère eut un drôle d’effet. Qu’est-ce que l’identité dans une dictature ? Ses paroles n’avaient aucun sens pour l’ainé de la famille qui ne voyait que la honte que cette couleur allait apporter à son nom. Pourquoi fallait-il que son frère soit faible ? Alors il passa le dernier pas de la folie et rit. Il rit d’un rire presque sarcastique, froid et distant. Il comprit à ce moment, du haut de ses vingt ans, qu’il ne pourrait plus rien faire pour son frère. L’affection de leur mère avait beaucoup trop déteint sur lui et lui avait donné de dangereuses idées. Mais finalement tout le monde est pareil, il aura beau essayer de se démarquer, quelqu’un sera là pour le remettre dans le rang, même si ce quelqu’un se trouvait être Lei. Et c’est ce qu’il lui annonça une fois qu’il avait repris son souffle. Personne ne doit sortir de la mesure, tout doit être propre, parfait. Lei ne pardonne pas l’erreur.

Quelques années plus tard, leur mère s’était vue diagnostiquer un cancer. Et encore cette fois, Lei ne pleurait pas. Il n’avait même pas de pitié pour sa génitrice qui allait s’en aller, les laissant à trois dans ce monde mesuré. C’était plutôt un soulagement, un poids qu’il pouvait enlever de ses épaules. Il n’en rit pas, non. Lei ne riait plus. Depuis cette dernière fois où il s’était moqué de son frère, rares étaient les moments où l’on pouvait apercevoir un sourire sur ses lèvres. Sa mère avait toujours était un fardeau dans la famille. Ce genre de femme aimante qui parlait trop, qui donnait de faux espoirs et fausses idées et dont il fallait se débarrasser. Pourtant Lei savait ce qu’il se passait autour de lui, autour du pays. Mais il ne disait rien, sa vie étant la normalité et les autres, les aliens.

Il avançait en âge comme il avançait dans sa carrière. Devenu chef d’un camp de travail, il n’était que trop fier de ce qu’il était. Il avait une trouvé une femme et s’était rapidement marié avant d’atteindre l’âge maximum. Mais encore cette fois-là, c’était trop. Lei n’aimait pas sa femme et ne l’aimera sans doute jamais. Il ne l’a d’ailleurs jamais touché depuis qu’ils se sont unis sur papier et ne le fera pas tant qu’un héritier est nécessaire. Après tout, il n’avait pas d’amour à donner. Il ne connaissait même pas la signification de ce mot.
Derrière l'écran
Coucou ! Je m'appelle swgzl ou sawa et j'ai 19 ans. Cela fait 5 années que je suis dans le monde de RPG. Je pense passer ici environ 5/7 jours pour m'amuser avec vous. Au fait, j'ai trouvé le forum via un top-site et je le trouve trompeur /lire génial/ avec ce contexte sombre et ce design fluffly. Prenez bien soin de moi mes choux ♥



Dernière édition par Xia Lei le Mar 21 Juil - 19:08, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Xia Lei ▬ Fini   Dim 19 Juil - 17:03

Bienvenue sur BLUM !!! Je suis contente que tu aies sauté le pas.

Si tu as des questions, n'hésite pas à nous solliciter ! Bonne rédaction !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 25 ans
Emploi : Animatrice radio
Bae Min

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Xia Lei ▬ Fini   Dim 19 Juil - 18:16

Bienvenue sur le fofo ! En espérant que tu t'y plaises


    J'aime le souvenir ...

    Mais, louve au coeur gonflé de tendresses communes abreuvait l'univers à ses tétines brunes. L'homme, élégant, robuste et fort, avait le droit d'être fier des beautés qui le nommaient leur roi.©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 27 ans
Emploi : Auteur, écrivain
Kim Jae Soo

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Xia Lei ▬ Fini   Dim 19 Juil - 18:29

Bienvenue parmi nous. Je te souhaite bon courage pour ta fiche.


Writing is the best way to express your feelings, don't you think so? ~

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 20 ans
Emploi : actrice
Huang Mizui

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Xia Lei ▬ Fini   Dim 19 Juil - 18:41

Bienvenue sur le forum et courage pour ta fiche. J'ai hate de voir ce personnage ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 28 ans
Emploi : Directeur de camp de travail
Xia Lei

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Xia Lei ▬ Fini   Mar 21 Juil - 18:17


    Merci beaucoup ♥ ;w; Je vais essayer de finir la fiche d'ici demain matin.

    EDIT: j'ai fini normalement o//
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Xia Lei ▬ Fini   Mer 22 Juil - 1:33


Bienvenue à Lansan !
Xia Lei

Après une courte période d'angoisse, tu peux maintenant crier au monde que tu es fièr(e) d'être Lansanais(e) !

De l'autre côté de la frontière, nous t'invitons à courir ouvrir ton journal intime, histoire de pouvoir faire connaissance avec tes futurs voisins, collègues, amis, etc. D'ailleurs, si tu es trop timide pour le réclamer directement ou que tu ne sais pas à qui demander un lien/rp particulier, n'hésite pas à aller faire une requête ici !
Cela fait, tu devras aussi remplir ton profil. Si jamais, en chemin, tu as un petit doute sur les coutumes de notre magnifique contrée, tu trouveras tout ce qu'il y a à savoir dans ce livre précieux - que tu devrais déjà avoir lu - et au détour d'une ligne de cette notice explicative.

Tu as effectué toutes ces démarches ? Alors empoigne ton parapluie bleu et, surtout, fais en sorte de t'amuser !

Bon séjour à Lansan !
Le petit mot de Bayamori
Je te souhaite une nouvelle fois la bienvenue parmi nous ! J'aime beaucoup ton style d'écriture. Je n'ai pas décroché une seconde de ta fiche ! Que dire à part que les deux frères promettent de donner une histoire très intéressante ? Le caractère de Lei a l'air fait pour s'entendre avec Oh Ji Sang... Je te laisserai le vérifier par toi-même ! ^^
Que ton séjour ici soit agréable et rempli de péripéties réjouissantes ! ♥

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Xia Lei ▬ Fini   

Revenir en haut Aller en bas
 

Xia Lei ▬ Fini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Fini] Mon nabaztag devient un mir:ror !
» CASUS BELLI c'EST FINI ?
» Heavy Rain - spoil free pour ceux qui l'ont fini
» [FINI] Call of MW2 ... URGENT URGENT
» Discussions sur le jeu fini [PAS DE BALISE SPOILER]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Aux frontières de l'inconnu :: Contrôle d'identité :: Les fiches validées-
votez toutes les 2 heures

demandez vos points