AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 En bonne compagnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Âge : 25 ans
Emploi : Animatrice radio
Bae Min

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: En bonne compagnie   Ven 3 Juil - 20:19

En bonne compagnie
Min & Min Hwan
Let's have fun tonight


Dalis la capitale, Dalis la belle, Dalis le pouvoir, Dalis la nuit. Tout cela était nécessaire à Miss Min, être au centre de tout, dans un bel endroit, un endroit représentant quelque chose et bien évidemment là on nous pouvions nous divertir. Pourquoi acquérir de la notoriété si nous ne pouvions en profiter ? Si la jeune femme vivait à Lapanalda, certainement qu'elle ne serait pas conviée à tous ces événements, du moins, elle ne pourrait pas s'y rendre. Elle aimait se savoir importante, qu'on la regarde, elle en avait besoin, offrez-lui un peu d'attention et vous rendrez une femme heureuse. Elle ne vous demandait pas grand chose, un regard suffisait, rien de plus c'est promis ! Min avait tout simplement ce besoin de savoir qu'elle existait, comme si durant sa jeunesse -pas si lointaine cela va de soi- son identité avait été volée, comme si sa peste de sœur, Yon, s'en était emparée. Cette jalousie si puissante lui rongeait la poitrine, même si elle ne lui donnait plus de nouvelle et ne voulait plus entendre parler des exploits de cette fille, elle essayait de faire en sorte à devenir mieux qu'elle. C'est triste pour des jumelles, vous ne trouvez pas ?

En début de semaine, quelqu'un d'en haut l'avait convié à une soirée mondaine, elle adorait ça et ne pouvait manquer l'occasion. Elle adorait parler, de tout, mais surtout de politique, de débattre, de faire savoir son avis, c'était risqué en soi, étant donné le régime mais elle n'en avait que faire. Puis elle n'allait en aucun cas à contresens de la dictature.
Cependant, Miss Min n'aimait pas y aller seule, cela lui rappelait trop ses bérézinas amoureuses, elle qui avait l'habitude d'être vue en compagnie d'un homme et qui la fois d'après se retrouve seule, ça a toujours fait du mal à son ego. Et à son petit cœur. Elle avait beau ne pas être contre les aventures d'un soir, elle n'aimait pas pour autant ne pas avoir du sérieux, mais tout cela s'arrangera bientôt. Cet homme à l'anniversaire du dictateur était fort gentil avec elle et ce serait à parier qu'il veuille la revoir.

De ce fait, la jolie Min savait sur qui compter, un homme qu'elle connaissait depuis environ un an, elle l'aimait bien, même beaucoup, son alter-ego si nous pouvions le décrire ainsi. Cet homme se nommait Min Hwan, autant dire qu'ils faisaient la paire ces deux là.

Sans même lui faire la moindre proposition, elle lui téléphona uniquement pour lui dire à quelle heure et à quelle date elle viendrait le chercher. A force il savait ce que cela signifiait. Il n'avait pas le temps de dire non qu'elle raccrochait aussitôt, et bon courage pour la rappeler, c'est Miss Min qui entreprend, pas l'inverse. De plus, elle savait que si elle restait une seconde supplémentaire, elle allait avoir le droit à une réponse sèche, elle savait qu'il n'aimait pas ce genre de soirées, il n'aimait pas le monde. Elle voulait juste l'aider ce garçon, à sa manière.

La date prévue ainsi que l'heure venue arriva. Comme dit un dicton populaire : une femme sait se faire attendre. Quinze minutes de retard, si j'ose dire elle était en avance par rapport à d'habitude. Elle portait l'une de ses robes bustiers mettant en valeur son délicieux décolletée et sa taille fine, pour une fois elle avait décidé de relever ses cheveux, mais bien évidemment elle n'oublia pas de mettre du rouge sur ses lèvres pulpeuses. Miss Min sourit à son ami et fit gigoter ses doigts comme pour le saluer d'une façon enfantine, elle l'adorait vraiment ce garçon.

« Tu aurais quand même pu faire quelque chose de mieux à tes cheveux ! », dit-elle en passant ses longs doigts dans la touffe de l'hôte. Puis elle rit, elle se sentait particulièrement amusée voir excitée en ce début de soirée. « Tu es prêt sinon ? On peut y aller ? Sinon on risque d'être en retard ! », c'est qu'elle avait du culot celle-la !

La soirée n'avait pas lieu très loin de chez Min Hwan, elle marchait avec ses hauts talons qui ne lui permettaient cependant pas d'atteindre la taille du garçon, elle avait une allure très élégante en tout cas. Elle le savait de toute façon.
Une fois devant la porte, elle lança un regard des plus joyeux à son ami.

« Tu verras, on va bien s'amuser ! », dit-elle avant d'entrer, en lui tenant le bras.



©️ Gasmask


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 26 ans
Emploi : Ingénieur militaire
Suh Min Hwan

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: En bonne compagnie   Sam 4 Juil - 0:38

En bonne compagnie

Choe Min & Suh Min Hwan

Sérieusement. Encore ? Elle voulait le pousser à bout ? Le coup de fil avait été si rapide, qu'il avait juste eu le temps de pousser un soupir rempli de lassitude. Miss Min l'avait de nouveau invité pour l'accompagner à l'une de ses soirées mondaines. Et comme toujours, il n'avait pas d'autre choix que d'y aller. La démone avait prévu que cela n'allait pas lui plaire, donc elle avait fait bref. Pas le choix. Il devra encore se payer une soirée détestable, sans doute encore remplis d'esprits idiots. C'en était fatigant. Pourquoi s'acharner tant sur lui ? Qu'avait-il fait au bon dieu pour mériter un tel traitement ? Et puis sérieusement, qu'avait-elle en tête ? Il resta un moment à son bureau à digérer l'information.

Il rentra ensuite chez lui, se lava, et se prépara pour cette énième soirée. Miss Min était vraiment diabolique. Depuis cette fois où elle lui avait demander de l'accompagner en tant que cavalier, il ne pouvait plus en réchapper. Il devait toujours jouer l'homme l'accompagnant partout. Ne pouvait-elle pas en prendre un autre ? Ou alors se marier !

Une fois habillé, il se coiffa. Une fois prêt, il se saisit de ses affaires et sortit pour aller la rejoindre sur le lieu de rendez-vous. Elle était ravissante dans sa robe, mais il la trouvait trop exposée et provocante comme cela. Il garda tout dans sa tête et la salua simplement. Il remit cependant ses cheveux en place après le passage de sa main :

- Laisse les tranquilles veux-tu bien ? Ils ne sont peut-être pas à ton goût mais ils le sont du mien.

Et lorsqu'elle lui demanda s'il était prêt, il lui donna le bras, malgré lui.
- Je ne suis jamais prêt. Tu le sais bien, alors pourquoi poser la question. Je n'aime pas ce genre de sortie... Tu aimes me martyriser ? Et puis si on est en retard, moi ça m'arrange, cela raccourcira la durée de ce moment désagréable.

Les lieux bondés le stressaient. Et plus il y allait, moins il en avait envie. Bien s'amuser ? Se moquait-elle de lui ? Il ne s'amusera pas. Comme d'habitude. A moins qu'il y ait de grands esprits et peu de regards fixés sur lui... Il ne voyait pas comment cela pourrait être possible.
- Tu t'amuseras comme toujours, mais ce ne sera toujours pas un sentiment partagé. Enfin, tu me diras, c'est tout ce qui compte.

Et il entra avec elle. Déjà la tension en son être était palpable. Et si Min savait parfaitement comment agir en saluant tout le monde ou presque, Min Hwan se contentait de la suivre et de saluer silencieusement ceux qu'elle rencontrait et à qui elle s'adressait. Mais dans ses poches, ses mains étaient crispées, et ses dents étaient serrées. Son coeur battait la chamade. Chaque minute était un véritable calvaire pour lui. Et au bout d'une bonne heure, il finit par l'abandonner, se prendre un verre au passage et sortir dehors sur la terrasse. L'air lui fit du bien et au moins il n'y avait pas grand monde.

DEV NERD GIRL



I had the same dream again. I was at an endless desert. There is a dazzling city. But it always vanishes before I get there. I can’t confirm anything. I can’t promise anything but even if we’re walking in storms on some days, if we’re together, I won’t be afraid.
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 25 ans
Emploi : Animatrice radio
Bae Min

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: En bonne compagnie   Sam 4 Juil - 21:13

En bonne compagnie
Min & Min Hwan
Let's have fun tonight


La miss n'arrivait pas à comprendre pourquoi ce garçon pouvait paraître si désagréable parfois, elle aimait l'embêter mais trouvait ses réponses un peu trop dures. Elle l'adorait, il la faisait rire mais cela ne semblait pas réciproque, mais si il ne se révoltait pas c'est qu'au fond il l'aimait bien aussi, non ? Ivre, elle aurait tendance à lui tripoter les joues comme on le ferait avec un bébé, elle le câlinerait et s'amuserait avec ses cheveux, ça sentait le vécu tout ça, mais l'alcool nous rend plus vrai n'est-ce pas ? Il était un peu ronchon, certes, mais peut-être qu'au fond de lui il était content de sortir un peu non ? On ne peut pas aimer être tout le temps enfermé, même si nous n'aimions pas les gens, c'est ce que pensait Min, un jour il la remerciera se disait-elle également.

Une fois sur place, la jeune femme fut surprise de connaître autant de monde à cette soirée et s'en alla saluer tout le monde en compagnie de son cavalier forcé. Qui sait, en le présentant, il allait finalement apprécier la soirée ?
Elle resta avec lui tout du long, se promettant à elle-même de ne pas le lâcher à profit de quelqu'un d'autre, ce n'était pas un remplaçant non, c'était un ami. Elle le sentait crispé, elle le savait, ça se voyait sur son visage, un sentiment de peine envahie le petit cœur de la miss, comme à chaque fois. Elle pensait bien faire, elle pensait que cette fois-ci il s'amuserait, elle pensait qu'il sourirait enfin, mais elle se trompait. Puis il s'en alla dehors. Miss Min se retrouva seule, peinée de le voir dans un tel état, tout ce qu'elle pouvait faire était d'attendre un peu qu'il respire un peu d'air frais.

Elle prit le temps de boire un verre, avant d'aller le rejoindre, il devait être plus apte à discuter et à être aimable surtout. Se mettant à coté de lui qui semblait observer un point fixe au loin, Min caressa son dos comme vouloir le réchauffer, il y avait un petit vent frais à cette heure-ci à Dalis. Elle aussi avait froid, ayant abandonné son petit gilet en laine suite à la chaleur humaine qui se faisait de plus en plus présente dans la pièce. Tentant de voir ce qu'il fixait, la jeune femme finit par tourner la tête vers lui et à le regarder, elle n'était pas bien grande malgré ses talons, surtout comparée à lui.

« Je sais que je ne peux pas te demander de faire des efforts car dans un sens t'as pas à en faire », elle tourne alors sa tête vers l'horizon, comme lui, puis boit une gorgée de son breuvage alcoolisé, « mais tu ne peux pas former une société à toi tout seul même si je suis sûre que t'en rêverais ! Pour moi, tu n'es pas plus spécial qu'un autre, sauf si l'on parle du fait que je t'apprécie plus que les autres gens ici présents. », elle rit bien qu'elle savait qu'il ne broncherait pas.

Elle finit son verre, profita de sa main libre pour prendre celui de son partenaire qui était vide et le laissa un instant le temps d'aller les remplir. Min comprenait bien ce qu'il se passait dans la tête du jeune homme au même nom, il était complexé et ne se sentait pas à sa place auprès des gens, depuis le temps elle commençait à le cerner ce personnage ! Pourquoi refusait-il de s'ouvrir davantage à elle ? La jeune femme ne comprenait pas les personnes réservées, elle qui disait toujours ce qu'elle pensait avait du mal à se mettre à leur place.
Revenant avec les deux alcools et offrant l'un des verres à son ami, l'animatrice le fit trinquer avant de boire une nouvelle gorgée et d'inspirer profondément.

« Je vais rester avec toi, comme ça on passera tous les deux une soirée comme on ne voulait qu'elle se passe ! », dit-elle en donnant un petit coup de poing amical dans le bras de Min Hwan, avant de boire une nouvelle gorgée.



© Gasmask



    J'aime le souvenir ...

    Mais, louve au coeur gonflé de tendresses communes abreuvait l'univers à ses tétines brunes. L'homme, élégant, robuste et fort, avait le droit d'être fier des beautés qui le nommaient leur roi.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 26 ans
Emploi : Ingénieur militaire
Suh Min Hwan

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: En bonne compagnie   Mar 7 Juil - 3:37

En bonne compagnie

Choe Min & Suh Min Hwan

Il ne lui en voulait jamais vraiment de l'embarquer dans ce genre de lieu mondain. Il arrivait assez à se mettre à sa place. S'il avait été normal et comme elle, il aurait sans doute tout fait pour se faire bien voir de tout le monde. Il savait que la vie était encore plus compliquée lorsqu'on était une femme de l'envergure de Miss Min et aussi extravertie. Il avait cependant aussi saisi qu'elle aimait beaucoup ce genre d'endroit et de soirées. Et il n'était pas normal. Et le sachant, et n'appréciant pas du tout, les regards posés sur lui, se demandant toujours ce que ces inconnus et inconnues pouvaient bien penser de lui, il s'était comme toujours retiré sur le balcon. Il aurait aimé faire des efforts, se forcer à reste encore plus longtemps avec Miss Min. Mais c'était vraiment trop dur pour lui. Il avait cru faire une syncope. Trop de monde, peu d'air respirable. Tout ce qu'il fallait pour se sentir mal et finir par terre. Et que dira-t-on du coup de lui ? Du fils du Dr. Suh ? L'idée même que cela finisse même par remonter à sa mère ne lui faisait guère plaisir.

Il sortit de ses pensées en entendant des pas derrière lui. Miss Min l'avait rejoint. Lui en voulait-elle d'avoir pris ses distances de nouveau ? Elle se mit à parler et il l'écoutait attentivement. Certes elle ne pouvait pas lui demander de faire plus d'efforts qu'il n'en fait... Mais que disait-elle après ? Qu'il ne pouvait pas transformer une société à lui tout seul ? En quoi en donnait-il seulement l'impression ? N'avait-elle simplement toujours pas compris ? Il poussa un long soupir, tout en écoutant la suite. Elle l'appréciait plus que tous les autres ? Il l'espérait bien, car à en entendre simplement parler certains, il avait l'impression que la plupart des idiots s'étaient réunis ici.

- Je ne rêve pas d'une telle chose, Min. Au contraire. C'est moi que j'aimerai changer. avait-il ensuite répondu. Il la laissa prendre sa flûte vite et lui en ramener une autre. Malgré tout, il n'avait pas envie qu'elle sacrifie sa soirée pour lui. C'était bien trop aimable de sa part. Surtout envers lui. Il n'aimait pas parler de lui. Même s'il connaissait Min depuis un bon bout de temps, il n'avait toujours pas eu le courage de lui expliquer combien c'était compliqué pour lui de savoir comment réagir face aux airs exprimés sur les visages des gens. Ni le courage de lui dire qu'il avait déjà eu du mal à la cerner, elle.

- Ne te force pas pour moi Min. Je sais bien que tu préfèrerais largement être là-bas avec tous ces gens. Il fixa un moment le champagne et en bus une gorgée également. A vrai dire, le seul moment où il appréciait vraiment être là, c'était quand il fallait commencer à danser. Parce qu'il se concentrait uniquement sur sa partenaire et la musique. Et Dieu sait combien la musique le mettait de suite plus à l'aise.

- En tout cas, je parie que je ne suis pas passé inaperçu de nouveau. Si j'y retourne, il ne me parleront que mon père. Ose me dire le contraire. Il tourna les yeux vers son amie et il lui tendit la main. Une valse qu'ils vont le faire. Autant essayer de trouver un plaisir quelque part. Faire un compromis ! "Ce grand chirurgien"... Tout le monde le connaît. Si bien qu'il est tel une étiquette sur mon front à présent. Son ton de voix était amer. Il poussa un soupir, et abandonna son verre sur un des plateaux mis là sur une table du balcon. L'alcool lui déliait un peu trop la langue et il n'aimait pas ça...

DEV NERD GIRL



I had the same dream again. I was at an endless desert. There is a dazzling city. But it always vanishes before I get there. I can’t confirm anything. I can’t promise anything but even if we’re walking in storms on some days, if we’re together, I won’t be afraid.
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 25 ans
Emploi : Animatrice radio
Bae Min

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: En bonne compagnie   Mar 7 Juil - 17:31

En bonne compagnie
Min & Min Hwan
Let's have fun tonight


Min essayait sans cesse de cerner ce personnage, elle pensait le comprendre mais était-ce vraiment le cas ? Il était tellement neutre et imprévisible. On se doutait bien qu'à un moment ou à un autre il s'en irait prendre l'air, s'en irait seul. Min n'arrivait pas à comprendre cela, les gens solitaires et distants. Même avec tous les efforts du monde elle n'y arriverait pas, pas cette femme pleine de vie aimant être en société. Ca brisait son petit cœur de voir quelqu'un sur le côté, tout seul, surtout un ami, il fallait toujours qu'elle tente quelque chose. Non pas qu'elle voulait jouer les intéressantes ou les filles gentilles, d'ailleurs pour ça elle n'avait pas besoin de jouer, elle était gentille. Et était peut-être un peu trop sensible. Peut-être.

Quand elle le voyait, elle se revoyait petite, toujours toute seule. Dans le contexte familial. Quand sa sœur avait pris sa place, on ne la regardait plus trop, ce n'était plus la petite princesse à qui l'on disait sans cesse qu'elle était magnifique, non, elle était toute seule elle aussi. Et incomprise. Mais contrairement à Min Hwan elle tentait de s'affirmer, de faire en sorte qu'on la regarde, elle faisait beaucoup de bêtises et des tas de caprices pour simplement envoyer un appel à l'aide « hey j'existe ! » c'est tout ce qu'elle aurait voulu dire à l'époque. Et rien que d'y penser ça lui faisait mal, elle n'avait rien fait et on l'avait simplement mise de côté, Miss Mis ne voulait qu'un seul enfant de ce fait, pour ne pas qu'un autre souffre d'une jalousie, être enfant unique devait être bien mieux.

Il voulait changer ? L'animatrice fronça un sourcil, pourquoi voulait-il ça ? Pourquoi vouloir changer pour plaire ? C'était un résonnement stupide, surtout pour un homme intelligent comme lui.

« Parce que tu te sens obligé de plaire aux autres ? Je ne te suffis pas ? », elle rit mais se stoppa tout de suite après, remarquant que sa blague était nulle, « plus sérieusement, pourquoi vouloir plaire ? Regarde moi, je m'en fiche de plaire. Enfin non, c'est juste que si quelqu'un ne m'aime pas, cela ne m'affectera pas et moi non plus je l'aimerais pas, mais je ne changerai jamais pour quelqu'un, ça c'est certain. »

Elle mentait, petite elle avait changé, quand Miss Min est née. Avant, bien qu'elle dominait sa sœur, elles avaient toutes les deux un caractère assez discret et calme, mais quand Yon lui a pris sa place, elle avait dû se démarquer. D'ailleurs encore aujourd'hui elle se démarquait d'elle, vestimentairement, elle se colorait les cheveux et les avait beaucoup plus long qu'elle, elle se maquillait davantage aussi. Yon resta toujours la fille discrète, très bien avec une queue basse et des vêtements lambda.
Min rit, le pensant gêné du fait qu'elle voulut rester avec lui mais était-ce réellement ce que ressentait le garçon ? Elle but une gorgée de son breuvage. Et puis tous ces gens ne valaient pas grand chose aux beaux yeux de la dame, elle les connaissait mais basta. Aussitôt elle aura quitté la soirée, aussitôt elle les aura oublié jusqu'à la prochaine soirée où ils seront présents et ayant subi la même amnésie partielle que la belle Min. Mais elle ne lui répondit pas et se contenta de sourire, elle trouvait ça mignon qu'il pense ça, s'inquiétait-il de son bien-être au fond de lui ?

Les phases de l'alcool étaient représentées par quatre animaux, nous pouvions considérer Min Hwan comme un paon discret, il se montrait davantage, comme si les plumes de l'oiseau étaient les sentiments de cet homme et qu'il les déployait comme pour que Min puisse les lire, serait-il en train de s'ouvrir ? Il pouvait en tout cas, il ne devait pas avoir honte, elle aimait écouter les gens.

C'était la première fois que Min Hwan lui parlait de son père, elle le connaissait vaguement de nom mais cela ne semblait pas lui avoir marqué l'esprit, le docteur Suh. Elle n'aimait pas le milieu médical, sa mère et sa sœur y travaillaient. Ses yeux se tournèrent à l'instant où la longue et fine main ouverte de son compagnon de soirée s'approcha d'elle, voulant parier. Cela fit décrocher un sourire en coin à la belle animatrice avant qu'elle ne relève le regard vers le sien.

« Tu sais que tu as d'autres moyens pour me demander une danse ? », elle rit avant de taper dans la sienne et de boire une autre gorgée. Puis il continua ses confessions, puis sembla s'énerver contre lui -même, une moue se dessina alors sur le visage de Min. « Si toi c'est une étiquette, moi c'est encré sur mon front tu ne crois pas ? », elle enlaça le bras de son acolyte avant de bailler un peu, sans aucune gêne, « Au diable les réputations tu ne crois pas ? T'es pas juste le fils du docteur, t'es Min Hwan. Il n'y a pas que Miss Min, il y a Min. Puis Min elle a soif ! », elle finit sa coupe cul sec avant de poser à son tour le verre sur le plateau. « Allez rentrons, on se les pèle dehors ! », telle était la classe à la Min.



© Gasmask


    J'aime le souvenir ...

    Mais, louve au coeur gonflé de tendresses communes abreuvait l'univers à ses tétines brunes. L'homme, élégant, robuste et fort, avait le droit d'être fier des beautés qui le nommaient leur roi.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 26 ans
Emploi : Ingénieur militaire
Suh Min Hwan

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: En bonne compagnie   Mer 8 Juil - 12:26

En bonne compagnie

Choe Min & Suh Min Hwan

Changer... Changer pour être normal. Changer pour comprendre les autres et peut-être réussir à être comme Miss Min : capable de se fondre dans la masse et se moquer des qu'en dira-t-on. Surtout se fondre dans la masse, et être capable de réagir de façon adéquate à chaque situation. Changer pour plaire ? Il n'était pas si superficiel. Il se savait malade, mais même pas de quoi. Et depuis toujours on le comprenait de travers et on le pensait juste insensible tel un gros glaçon. Min Hwan lâcha un léger rire bref. Bien sûr qu'elle lui suffisait. Une Miss Min était déjà bien difficile à gérer alors trois Miss Min ? Il n'avait aucune envie de l'imaginer.

- Ce n'est pas pour plaire, Min. C'est pour pouvoir me fondre davantage dans la masse. Ne plus attirer l'attention et montrer qui je suis vraiment. Changer pour les faire taire en quelque sorte. Il sourit au propos de Miss Min. Tu as l'avantage aussi de comprendre leurs réactions, leurs émotions. Je suis incapable de ça. Il y a même des émotions que je ressens moi-même mais que je ne peux pas définir.

Il finit son verre. Ce verre ce sera le dernier, il risquait vraiment de finir par trop parler de lui. Il n'aimait pas ça. Et puis cela risquait de vite barber Miss Min. Il allait passer pour un dépressif.

Elle voulait rester avec lui ? Il ne comprenait alors pas l'intérêt d'aller dans ce genre d'endroit avec lui. N'avait-elle pas aussi envie de profiter un peu des autres invités présents ? La réaction de Min le laissait dans l'incompréhension la plus totale. Avait-il vraiment dit quelque chose de drôle ? Il ne ressentait aucune gêne. Simplement il ne comprenait pas. Et elle ne l'aidait pas vraiment à rire ainsi. Min était vraiment étrange par moment.

Il changea alors presque automatiquement de sujet, parlant de son père et lançant un pari. Enfantillages... bien sûr qu'il aurait pu la lui demander d'une autre façon, cette valse. Mais n'étaient-il pas venu ici pour s'amuser un minimum aussi ? L'alcool lui faisait faire des choses bien étranges ce soir... Mais était-ce vraiment l'alcool le responsable...

- Qu'est-ce que j'en sais. En tout les cas, c'est gravé sur nos visages et on ne voit plus que ça. Il ne sut trop comment réagir alors qu'elle lui enlaçait le bras. Ce qu'elle dit, le laissait presque muet. Elle avait raison pour le coup. Mais il avait l'impression que cette réputation le poursuivra jusque dans sa tombe. Et il la détestait. il se laissa entraîner par Miss Min de nouveau à l'intérieur de la demeure.

De nouveau, le malaise prit place dans tout son être. Il suivit Miss Min cependant, il prenait sur lui, et tentait de faire comme elle, de ne pas faire attention à tous ces regards souvent posé sur eux et qui rendait l'instant encore plus insupportable. Et puis sans qu'il ne s'y attende un premier monsieur vint les saluer, notamment pour louer les compétences extraordinaires du père de Min Hwan. Min Hwan fit une légère courbette comme pour le remercier mais s'excusait pour entraîner Miss Min à un autre endroit de la pièce. Compétences extraordinaires... Cela lui donnait la nausée. Il n'avait rien d'extraordinaire. Il n'était qu'un simple chirurgien, incapable de comprendre ce que lui, Min Hwan, était capable de faire pour les Lansanais.

Il pensait à tout ça, alors qu'on venait le saluer, ou bien pour louer son père ou bien ses machines, dont quasi la majorité ne savait même pas de quoi ils parlaient. Etaient-ils aussi idiots pour penser que le créateur lui-même ne se rendait pas compte de leur ridicule ? L'envie de leur faire ouvrir les yeux sur leur idioties lui brûlait les lèvres d'une force... Il espérait vivement que Miss Min le sauve. Et puis après un moment de répis arriva enfin. Il poussa un long soupir qui en disait long sur le fond de ses pensées. Et il ne put s'empêcher de glisser à sa partenaire :

- Sont-ils si ridiculement bêtes ou bien le font-ils exprès ? Je n'ai jamais vu autant de gens stupides en une soirée...

DEV NERD GIRL



I had the same dream again. I was at an endless desert. There is a dazzling city. But it always vanishes before I get there. I can’t confirm anything. I can’t promise anything but even if we’re walking in storms on some days, if we’re together, I won’t be afraid.
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 25 ans
Emploi : Animatrice radio
Bae Min

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: En bonne compagnie   Dim 12 Juil - 20:24

En bonne compagnie
Min & Min Hwan
Let's have fun tonight


La jeune femme pouvait être la plus merveilleuse des confidentes, à défaut d'être la plus merveilleuse des épouses, le jour où elle se mariera enfin, l'homme qui partagera sa vie aura une véritable amie, une alliée. Min n'était pas pour les mariages arrangés bien que la plupart des Lansanais s'y donnaient, Min savait qu'elle y passerait aussi, elle ne voulait pas trouver l'amour, pas maintenant, mais plus tard il sera trop tard. Elle cherche quelqu'un, elle cherche un ami, un confident et espère que l'homme qui lui passera la bague au doigt soit désireux de la même chose et pas d'une femme aimante ayant des tas de projets pour eux. Tout ce qu'elle lui demandera un jour, c'est un enfant.
En attendant, la femme aux yeux de couleur fascinante écoutait avec attention Min Hwan, ce complexé, ce rejeté, ce garçon en mal d'estime. Il se disait solitaire, mais Min se disait qu'il subissait la solitude, être solitaire est un choix, la solitude ne l'est pas. Elle en savait quelque chose la miss, elle détestait de mot d'ailleurs, il ne devrait pas exister. Personne ne devrait être à part. Et plus elle écoutait son ami, plus elle voulait gifler le monde entier pour qu'il arrête de se voiler la face et de remarquer le grand homme, ses qualités, ses quelques défauts et qu'on lui offre un peu d'estime.

C'était bizarre de le voir boire comme ça, combien avait-il pris de coupe ? Jamais il n'avait eu la langue aussi dénouée, il devait avoir bu plus que d'habitude. Mais ça devait lui faire du bien de parler, même si il ne le montrait pas. Elle essayait de le réconforter, lui caressant amicalement le dos, parle autant que tu veux, je t'écouterai, tel était le message que faisait passer ses jolies yeux pleins de compassion. Nous n'avions pas affaire à Miss Min, mais belle et bien à Min.

Ils rentrèrent tous deux à l'intérieur, faisant tous deux des efforts. A croire que tous les invités avaient entendu leur brève conversation, certains vinrent parler au jeune homme ce dont il ne voulait pas entendre, elle soupirait et tentait de faire tourner la conversation autour du garçon, de ses exploits et ses inventions, mais Min Hwan ne semblait pas apprécier ce que ces gens disaient à son égard. La miss se sentait bien bête, elle eut même une moue en regardant le film qu'était la vie en face d'elle.
Lorsqu'elle fut prise plus loin par son acolyte, elle n'en attendait pas moins de sa remarque, elle savait qu'il allait réagir comme ça. Mais que pouvait-elle bien dire ? Ou même faire ? Certaines personnes avaient, selon elle, dites de bonnes choses à propos du garçon et Miss Min ne comprenait pas pourquoi il réagissait de la sorte, la jeune femme soupira. Ce n'était pas lui, ce n'était pas eux, elle n'en savait rien à vrai dire, mais cela ne l'amusait pas de subir ça et elle n'avait pas envie que sa soirée soit gâchée pour ça, même la sienne, même la leur.

« Tu veux qu'on danse ? », nous aurions presque cru à un soupire, comme si elle proposait cela par ras le bol, en dansant avec lui il ne sera plus aussi susceptible et les autres ne viendront pas l'embêter. La jeune femme se sentait sur les nerfs, elle ne voulait pas s'énerver davantage. « Tu veux te fondre dans la masse mais tu n'acceptes pas la critique ou bien même les compliments. Je sais que tu as du mal, mais tout de même. »

A vrai dire, Min était vexée. Vexée du fait qu'il définissait les gens de la soirée comme stupides suite aux remarques qu'ils avaient fait à propos des inventions du garçon, sauf que certaines personnes lui avaient dit ce qu'elle pensait. Alors ça venait à dire qu'elle était stupide. Or Miss Min n'était pas stupide, elle avait fait des études, elle pouvait pour parler de la politique ou bien vous raconter l'économie pendant des heures sans la moindre hésitation. Osez dire qu'elle est stupide, elle. Elle, elle n'a rien à prouver. Elle, elle a réussi. Elle, elle est animatrice radio sur la seule station Lansanaise. La réussite se résume au savoir et Min savait des choses. Comment pouvait-il se permettre de dire une telle chose vis-à-vis d'elle ? C'était son ami, certes, il pouvait dire ce qu'il pensait, certes, mais il n'avait pas le droit d'insulter sa personne.



© Gasmask


    J'aime le souvenir ...

    Mais, louve au coeur gonflé de tendresses communes abreuvait l'univers à ses tétines brunes. L'homme, élégant, robuste et fort, avait le droit d'être fier des beautés qui le nommaient leur roi.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 26 ans
Emploi : Ingénieur militaire
Suh Min Hwan

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: En bonne compagnie   Sam 18 Juil - 11:49

En bonne compagnie

Choe Min & Suh Min Hwan

Complexe. Telle était la personnalité de Min Hwan. Lui-même admettait ce simple fait. On le couvrait de compliments ? Il ne voyait que l'ignorance des gens lorsque ceux-ci nommaient ses créations ou se lançaient dans l'éloge de son travail dont ils ne percevaient pas le sens car peu familier avec celui-ci. Mais il ne niait pas les efforts. Simplement, il était arrivé à un point où même recevoir un compliment au fond un peu stupide dans cette soirée, ne lui plaisait guère.

Il n'était pas dupe non plus. Il sentit qu'il venait de blesser de quelque façon que ce soit Miss Min. Il suffisait de l'écouter proposer une danse. Et surtout de lire son expression sur son visage. Min Hwan arrivait à lire ce genre de chose chez les personnes qu'il cotoyait régulièrement. Et Miss Min en faisait partie. Il accepta la danse, prenant la main de sa cavalière et la suivant sur la piste. Au moins là, ils seront tranquilles et lui dans sa bulle avec la jeune femme.

- Je t'ai vexée n'est-ce pas ? Il lui prit la main et passa l'autre sur la taille fine de son amie. Le regard dans le sien, il la guida dans la première danse de la soirée, sur la piste, au milieu d'autres couples dansant. J'apprécie les compliments Min. Les tiens comme ceux de ma mère, du Dictateur ou de mes amis me font plaisir. Et en jugeant les personnes ici, je ne te jugeais pas. Min, tu es loin d'être bête et je suis suffisamment bien placé pour le savoir.

Il n'avait pas envie de gâcher la soirée de Min, et encore moins la blesser de quelques manières que ce soit. Après tout, c'est aussi grâce à elle qu'il arrivait actuellement à surmonter son malaise et passer une soirée assez tranquille. La sincérité des gens. Il aurait pu la percevoir mais il était tellement tendu, crispé et pas vraiment réjouis qu'on lui parle de son père, qu'il s'était braqué. Cela il ne s'en était pas rendu compte.

Il espérait malgré tout que Min retrouve son sourire, et lui pardonne. Sa maladresse était loin d'être facile à supprimer. Ceci dit, il comprendrait si Min décidait de se débarrasser de lui. Il n'est pas simple comme garçon, que ce soit à supporter ou même à comprendre. Avoir des amis était quelque chose de difficile et les garder tout autant.

Il dansa encore avec elle, se sentant déjà beaucoup moins tendu. A croire que la musique adoucissait vraiment les moeurs. Et en cet instant, il se disait qu'il aurait été merveilleux de pouvoir garder un souvenir de cet instant. Pas juste en mémoire mais sur papier. Et pas uniquement par écrit. Une idée émergeait dans son esprit, mais il ne se lança pas plus loin, la musique s'était arrêtée. Il s'écarta de sa partenaire, reprenant une distance adéquate.

DEV NERD GIRL



H.R.P:
 


I had the same dream again. I was at an endless desert. There is a dazzling city. But it always vanishes before I get there. I can’t confirm anything. I can’t promise anything but even if we’re walking in storms on some days, if we’re together, I won’t be afraid.
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 25 ans
Emploi : Animatrice radio
Bae Min

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: En bonne compagnie   Dim 19 Juil - 15:07

En bonne compagnie
Min & Min Hwan
Let's have fun tonight


Nous sentions Min bouillir, non pas d'amour, non pas de désir, mais bel et bien de colère. Elle était susceptible, si ce n'est pour dire qu'elle démarrait au quart de tour, et l'eau met du temps avant de retourner à une température convenable. Et encore, il s'agissait d'une gentille colère, elle appréciait ce garçon, allez donc voir lorsque Yon est dans les parages, cette peste de femme, cette sœur indigne, Min s'énervait au point d'en faire des malaises, de la haine pure, ce sentiment d'infériorité, tout ce qu'il ne devrait pas y avoir entre deux jumelles. Et pour ce qui est de sa mère, c'est à peu près la même chose car cette femme ne l'avait pas suffisamment chéri contrairement à sa sœur si parfaite, de plus, elle ne l'avait pas faite aussi jolie, Yon n'avait pas besoin de maquillage pour être belle et plaire. Cette injustice.

Allant danser avec Min Hwan, nous la sentions crispée, trop droite, avec un visage dur. Elle ne voulait pas danser, pas ce soir, ce soir elle voulait simplement passer une bonne soirée et discuter avec du monde, Miss Min n'était pas une grande adepte des valses et autres danses coutumières à ce genre de soirée. Là, elle dansait pour avoir la paix, juste le temps d'une danse certes mais cela paraissait énorme. Ne souriant pas, elle se contentait de suivre ses pas en le regardant, parce que la danse était ainsi faite, si elle avait pu, elle se serait contentée de poser son visage sur son épaule afin de ne pas supporter ce faciès qui l'eut tant énervé quelques instants avant.

« Je sais que je suis loin d'être bête, merci. », dit-elle d'un ton froid, tandis qu'elle était de sang chaud. « Et tu te sens obligé d'exposer ton jugement ? C'est ce genre de chose que l'on garde pour soi. Je juge moi aussi, comme tout le monde ici, mais je le garde pour moi. Tu devrais apprendre à faire pareil. »

Dès qu'ils eurent fini la danse, Min se sentait toujours sur les nerfs. L'homme en face d'elle n'était à vrai dire pas l'unique responsable, elle avait son besoin de nicotine qui resurgissait. Soudain elle s'approcha du jeune homme pour fouiller l'une de ses poches dans laquelle la miss avait discrètement inséré sa boîte de cigarette ainsi qu'un briquet. C'était un peu son sac à main humain, ça lui évitait de devoir s'encombrer pour pas grand chose, elle le regarda puis rit, comme si toute sa colère s'était dissipée en l'espace d'une étincelle allumant sa drogue. Il lui en fallait peu pour être heureuse à la Miss Min, comme il en fallait peu pour la mettre hors d'elle-même. Pouvions-nous considérer cela comme du lunatisme ?



© Gasmask


    J'aime le souvenir ...

    Mais, louve au coeur gonflé de tendresses communes abreuvait l'univers à ses tétines brunes. L'homme, élégant, robuste et fort, avait le droit d'être fier des beautés qui le nommaient leur roi.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 26 ans
Emploi : Ingénieur militaire
Suh Min Hwan

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: En bonne compagnie   Dim 26 Juil - 23:34

En bonne compagnie

Choe Min & Suh Min Hwan

Elle le déroutait. Le déstabilisait, et le rendait presque muet. Il l'avait blessée sans le vouloir. Et s'il y a bien un truc que n'aime pas du tout faire Min Hwan c'était de blesser ses amis. Il se mettait à se rabaisser tout seul et dans sa tête. Et en ce moment même ce fut le cas. Il dansa avec elle, tenta de s'excuser, de s'expliquer, mais il eut vraiment l'impression de s'enfoncer. A la question de Miss Min, il n'y eut qu'un silence pour toute réponse, comme s'il se sentait comme un gosse qui avait commis la pire des bêtises. Il n'aimait pas non plus se prendre la tête avec ses proches. Donc comme toujours, il préféra jouer les muets plutôt que d'enfoncer le clou.

Cela avait été toujours ainsi, même avec son père. Quand celui-ci lui parlait mal, il n'avait jamais répondu, restant neutre, et en apparence insensible à ce qu'il disait. Avec Miss Min cependant, il en était autrement. A force de le connaître, peut-être qu'elle pourrait lire dans ses yeux ce regard qui dit qu'il s'en veut et n'aime pas du tout savoir qu'il a pu heurter sa fierté et ses sentiments.

La valse terminée, il l'avait suivie, et comme toujours, ayant prévu le coup, il la laissa récupérer son paquet de cigarette. Il attendait en fait patiemment que l'orage passe à son tour. Elle rit, et lui il esquissa un léger sourire. La tempête était passée, mais cela ne voulait pas dire non plus qu'elle lui pardonnait. Alors il brisa vite le silence.
- Pardonne ma maladresse.... J'ai encore le mauvais réflexe de dire ce que je pense... Car beaucoup de chose tout de même avait pu évoluer depuis qu'il cotoyait Miss Min, et il espérait qu'elle le remarque. Min Hwan se démenait pour faire des efforts, vaincre son état qui semblait pourtant si en décalage avec le comportement normal des autres. Se sentir en marge ne lui plaisait pas, et le faire ressortir par ce genre de maladresse encore moins.

Sortant sa montre à gousset, il regarda l'heure et lui demanda :
- N'as-tu pas envie que l'on finisse cette soirée chez toi ou chez moi ? Comme toujours ? Je ne dis pas ça parce que je ne suis jamais bien dans ce genre d'endroit. Et si tu veux que l'on reste encore, tu sais que je te suivrai.

Il se sentait fatigué cependant. Fatigué de ce tumulte et de cette soirée. Il prenait beaucoup sur lui, et devoir faire l'effort supplémentaire de se contrôler dans ses manières maladives l'épuisait déjà d'avance. Il avait besoin d'air. Et d'être tranquille avec Miss Min.

DEV NERD GIRL



H.R.P:
 


I had the same dream again. I was at an endless desert. There is a dazzling city. But it always vanishes before I get there. I can’t confirm anything. I can’t promise anything but even if we’re walking in storms on some days, if we’re together, I won’t be afraid.
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 25 ans
Emploi : Animatrice radio
Bae Min

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: En bonne compagnie   Sam 8 Aoû - 13:18

En bonne compagnie
Min & Min Hwan
Let's have fun tonight


Ce n'était pas vraiment être lunatique, mais plutôt être je-m'en-foutiste. Min pouvait changer d'avis sur la personne aussi vite que de tourner une page, et pouvait le changer encore une fois en la tournant encore une fois. C'était ce qu'il se passait pour ainsi dire tout le temps, et ça avec tout le monde. Était-ce un syndrome de son problème ? Est-ce qu'être maniaco-dépressif engageait ce genre de fait ? Fort heureusement, ce n'était pas tous les jours qu'elle passait de surexcitée à une larve broyant du noir. Personne ne connaissait ce problème, ces proches la savaient d'humeurs changeantes mais aucun médecin ne pouvait mettre un nom sur cet état, ce n'était pas physique et ce n'était pas de la folie. Pourtant ils pourraient se douter de quelque chose, entre ses multiples entailles et diverses tentatives pour mettre fin à ses jours, ce n'est pas moins de cinq fois qu'elle fut emmenée à l'hôpital. Tout ça à cause de sa peste de sœur, cette Yon qui lui pourrissait la vie, pourquoi était-elle heureuse elle alors que Min n'avait rien pour être réellement heureuse ? Ca la rongeait, ça la rongeait depuis des années et ça la rongera jusqu'au jour où les beaux yeux de l'animatrice ne s'ouvriront plus. Il lui fallait du bonheur, d'urgence.

Comme si la nicotine avait des biens faits sur la jeune femme, la colère qu'elle avait envers son ami était à présent moindre. Elle savait comment il était et sa difficulté à être comme tout le monde, elle ne répondit cependant pas à ses excuses et ses blâmes envers lui-même. Elle laissait passer, comme bien souvent, quand elle pensait que c'était nécessaire. Min ne lui tiendra pas rigueur, il finira par le savoir, car toute la haine du monde était réservée à sa sœur et à personne d'autre. Terminant rapidement sa cigarette, elle tourna sa tête vers son acolyte pour écouter sa proposition puis réfléchit un instant, regardant autour d'elle. Puis hocha la tête avant de le regarder à nouveau.

« Chez toi, c'est moins loin et ton lit m'est agréable. », au même moment, quelqu'un passait à côté d'eux et lança un regard surpris avant de reprendre sa route, cela fit rire la miss.

Faisant de rapides au revoir, elle s'en alla ensuite en compagnie de Min Hwan, elle connaissait pour ainsi dire par cœur la route pour aller vers chez lui, sauf quand elle était ivre. C'est sûr qu'elle avait l'habitude de s'y rendre, pour venir le chercher à la dernière minute, pour toquer chez lui tard dans la soirée pour qu'elle dorme chez lui, ayant trop peur parfois de rentrer chez elle vu son état, ou même pour lui passer le coucou. Bientôt il devra lui passer un double de ses clefs, c'était un peu sa deuxième maison après tout.



© Gasmask


    J'aime le souvenir ...

    Mais, louve au coeur gonflé de tendresses communes abreuvait l'univers à ses tétines brunes. L'homme, élégant, robuste et fort, avait le droit d'être fier des beautés qui le nommaient leur roi.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 26 ans
Emploi : Ingénieur militaire
Suh Min Hwan

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: En bonne compagnie   Lun 14 Sep - 1:28

En bonne compagnie

Choe Min & Suh Min Hwan

Elle lui avait pardonné. Sans un mot, comme souvent elle savait le faire. Mais ce genre de chose, Min Hwan l'appréciait. Pourquoi se servir de mots quand il y avait des situations où ils étaient inutiles ? C'était aussi ça qui rendait sa relation avec Miss Min bien particulière. Elle était l'une des rares personnes à s'être rendu compte qu'il n'était pas comme tout le monde, non pas par choix, mais parce qu'il était né comme ça. Pour les médecins il était juste touché par un mal-être qui le rendait incapable de savoir s'adapter, mais qui pouvait être corrigé avec le temps. En réalité, c'était juste qu'ils étaient incapables de mettre le doigt sur le type de mal qui rongeait son esprit et sa psyché. Car au final c'est bien là que se trouve sa maladie. Sa psychologie n'était pas normale et cela le rendait marginal en quelque sorte.

Fatigué de cette soirée mondaine, il lui avait proposé de finir la soirée ailleurs. Et la demoiselle choisit de la finir chez lui. C'était d'ailleurs là qu'ils allaient le plus souvent. Min Hwan n'y voyait là aucun inconvénient. Même, en général, il préférait cela. Parce que Miss Min avait parfois tendance à boire un peu trop, et il n'est pas ce genre de gars qui laisserait une femme comme Miss Min, se perdre dans les rues le soir, après avoir beaucoup bu. Il préférait toujours rentrer chez lui avec elle, et la laisser récupérer de la soirée chez lui, parce que ça le rassurait. Il lui sourit donc :
- Allons y dans ce cas.

Bras dessus, bras dessous avec elle, il quitta les lieux, et prit le chemin jusque chez lui, chemin qu'ils avaient déjà pris à l'aller. Une fois arrivé, il la laissa prendre ses aises dans le salon, tandis qu'il allait dans la cuisine préparer de l'eau chaude et du thé.
- Voudras-tu du thé ? Je suis en train d'en préparer. lui demanda-t-il. Il aimait bien s'en prendre une tasse après une telle soirée. Ça le détendait et l'apaisait.

DEV NERD GIRL



I had the same dream again. I was at an endless desert. There is a dazzling city. But it always vanishes before I get there. I can’t confirm anything. I can’t promise anything but even if we’re walking in storms on some days, if we’re together, I won’t be afraid.
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 25 ans
Emploi : Animatrice radio
Bae Min

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: En bonne compagnie   Lun 19 Oct - 15:57

En bonne compagnie
Min & Min Hwan
Let's have fun tonight


Qu'importe la situation, jamais elle ne pourra en vouloir à Min Hwan pendant bien longtemps. La raison ? Elle l'appréciait tout simplement, et elle avait peur de perdre l'un de ses rares vrais amis. Pour que cette dernière considère quelqu'un de la sorte elle le teste, elle teste ses limites en tout cas et Min Hwan – à son grand étonnement – s'en est sorti haut la main. Et même si il se veut un peu spécial, elle ne pouvait s'empêcher de le trouver gentil et serviable. Il n'était pas l'un de ces hommes qui espéraient l'avoir dans son lit, bien loin de là, et c'est ça aussi qui plaisait chez Min. Elle n'avait que très rarement une relation sans sexe avec un homme, nous pouvions les compter sur une main.
C'est donc rapidement qu'elle s'en était allée en sa compagnie, ça se finira autour d'un thé comme d'habitude, elle dormira dans ses draps comme d'habitude tandis que lui se contentera du sofa, comme d'habitude. Dans un sens, ça la rassurait de ne pas de ne pas avoir à rentrer seule chez elle, ce n'est pas que Lansan, tout du moins Dalis, était malfamé mais ce n'était tout de même pas rassurant de rentrer seule le soir lorsque nous étions une femme, ne sait-on jamais.
Remettant sa crinière par dessus son écharpe ils s'en allèrent donc jusqu'à chez Min Hwan, il ne faisait pas spécialement froid étant donné le temps en ce mois de juin de ce que nous pouvions appeler le monde Lansanais. Mais les deux furent bien contents de retrouver le confort du chez soi du jeune ingénieur. Comme d'habitude elle enleva sa cape ainsi que son étole pour la poser sans réel gêne sur le sofa, comme d'habitude elle se posa sur ce dernier, il n'eut même pas le temps de lui indiquer qu'elle pouvait faire comme chez elle, c'était un peu chez elle depuis la première fois qu'elle était entrée dans son doux domicile. Miss Min bâilla de plus bel, sans gêne, avec Min Hwan il n'y avait pas à en avoir, après tout, c'était Min Hwan. Et puis, tout naturellement il lui proposa un thé, comme d'habitude encore une fois, et comme d'habitude, elle hocha la tête.
Min se fit rire toute seule, des idées quelque peu farfelues lui traversant l'esprit, il était serviable, extrêmement gentil et il arrivait à plutôt bien la supporter. Elle le regarda revenir dans le salon avec son plateau à thé, puis sourit.

« Parfois je me dis que nous aurions dû nous marier. », Min rit une nouvelle fois en prenant en main sa tasse encore chaude, relevant ses yeux vers son ami avant de souffler sur sa boisson, « ça nous aurait évité bien des embêtements et de mauvaises surprises. » Elle pensa soudainement à son ancien fiancé, ce monstre. Puis elle prit une gorgée de son thé, « je suis cependant incapable d'imaginer ma vie sous le même toit que toi, c'est triste non ? ».

Min ne voulait plus avoir affaire à la malédiction de la robe blanche, elle en avait trop souffert et pourtant d'ici deux ans elle n'aura pas le choix que de la reporter. Mais ce ne sera en aucun cas un mariage d'amour, ni un mariage dans l'optique d'être plus heureuse que sa sœur, non. Ce sera un mariage de dernière minute, sans sentiment, à son grand désarrois.



© Gasmask


    J'aime le souvenir ...

    Mais, louve au coeur gonflé de tendresses communes abreuvait l'univers à ses tétines brunes. L'homme, élégant, robuste et fort, avait le droit d'être fier des beautés qui le nommaient leur roi.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 26 ans
Emploi : Ingénieur militaire
Suh Min Hwan

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: En bonne compagnie   Lun 30 Mai - 21:29

En bonne compagnie

Choe Min & Suh Min Hwan

Min Hwan se trouva bien content de retrouver le calme plat de son chez lui. Moins de tumulte, le silence absolu loin de la musique et de la mondanité où Miss Min l'avait conduit plus tôt. Il se sentait mieux, moins tendu, moins crispé, et surtout loin du regard des autres qu'il n'arrive jamais à comprendre. Et pour être honnête même, avoir Miss Min chez lui ne le dérangeait vraiment pas. Il avait confiance en cette femme, pouvait être quasi certain qu'elle lui pardonnerait encore et toujours ses réactions alambiquées. Il se montrait extrêmement poli et attentif avec elle également. Il la connaissait assez pour ne pas avoir envie de la blesser ni de la vexer.

Par moment, il se disait qu'ils auraient pu former un couple, bien que sans amour, ni sentiments... Non, en soit ils ne formeraient pas un si beau couple que ça. Il n'était même pas en mesure de dire si oui ou non, si cela arrivait, il pourrait la rendre aussi heureuse qu'elle le voudrait. Il était bien trop froid et distant pour elle. Min avait besoin d'un homme qui pense à elle, qui la traite bien, et qui la rende vraiment heureuse en lui donnant les moyens de vivre la vie qu'elle pourrait rêver. Il ne se sentait pas capable de ça. Il ne pourrait même pas avoir de gestes attentionnés avec elle.

Son visage ne trahissait pas le moindre ressenti de ce qu'il pensait actuellement. Il préparait le thé en silence, avant de donner la tasse à la demoiselle. Il s'installa après devant elle, sa tasse dans sa main, à souffler doucement sur le liquide bouillant. Cependant, il releva soudainement les yeux sur la jeune femme. Elle y avait pensé ? Elle aussi ? Décidément. Il reposa sa tasse écoutant le reste de ce que Miss Min lui disait. Fixant un instant le contenu de sa tasse, il exprima tranquillement son avis :

- C'est drôle. Il m'est arrivé de me dire la même chose. Il tourna la tasse à l'aide de son index. Cependant, ça n'aurait été qu'un mariage pour les beaux yeux de la dictature, dans lequel tu n'aurais jamais été vraiment heureuse. Il regarda Min dans les yeux. Je ne te vois pas non plus sous mon toit avec moi. Tu ne le supporterais vraiment pas. Tu as besoin d'un homme qui soit soucieux de toi, et qui soit plus chaleureux que je le suis. Je suis bien trop inexpressif et trop peu ouvert pour être capable d'avoir ne serait-ce que des gestes d'attention avec qui que ce soit.

Il but une gorgée de sa tasse et la reposa doucement sur la soucoupe avant d'ajouter :
- Ceci étant, même si toi même tu sais que je n'exprime pas grand chose, cela ne signifie pas que je ne ressente rien non plus. J'ai du mal à comprendre, à saisir le sens des émotions subtiles chez les autres. Mais je suis tout de même capable de comprendre et trouver les mots pour aider une amie. Alors malgré tout, ma porte te sera toujours ouverte, Min. Et tu le sais. Il la regardait d'une façon nouvelle, comme s'il voulait pour cette fois se montrer véritablement chaleureux, lui qui était vraiment inexpressif. Même si on ne se marie pas, tu es une amie précieuse pour moi, Min.

Et il espérait être la même chose pour elle. Elle avait certes des manies qui l'agaçait, mais en soit, il ne sortirait jamais de son bureau, de ses expériences et innovations si elle n'était pas là.

DEV NERD GIRL



I had the same dream again. I was at an endless desert. There is a dazzling city. But it always vanishes before I get there. I can’t confirm anything. I can’t promise anything but even if we’re walking in storms on some days, if we’re together, I won’t be afraid.
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: En bonne compagnie   

Revenir en haut Aller en bas
 

En bonne compagnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Baston entre Geux de bonne compagnie ce samedi 7
» C'est comment XL Airways ?
» Murder Party n°4 : une soirée entre personnes de bonne compagnie règles et contexte
» Murder Party n°4 : une soirée entre personnes de bonne compagnie samedi 3 mai
» Bonne Pioche présente

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Dalis, capitale de Lansan :: Donnan-
votez toutes les 2 heures

demandez vos points