AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Suh Min Hwan - We can only see a short distance ahead, but we can see plenty there that needs to be done.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Âge : 26 ans
Emploi : Ingénieur militaire
Suh Min Hwan

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Suh Min Hwan - We can only see a short distance ahead, but we can see plenty there that needs to be done.   Mer 1 Juil - 20:35


   
Suh Min Hwan
   ft. Lee Soo Hyuk

   
Identité & physique

   
26 ans 19.09.1989habite à Donnan Ingénieur militaire
   Homosexuel & CélibataireDictatoriaux
   Une silhouette d’1m90 et longiligne, un corps mince et élancé, une taille de guêpe, des vêtements soulignant une certaine aisance financière, des cheveux noir, un visage aux traits fins presque féminins, deux grands yeux bruns, un visage peu expressif aux airs presque triste et peu souriant mais un regard perçant,  c’est ainsi que vous verrez Min Hwan la première fois. L’image d’un homme propre sur lui, prenant soin de lui et parfois dans ses pensées. Il pourrait aussi vous paraître hautain ou alors presque froid ou distant du fait de son manque d’expression.

Min Hwan est en effet avant tout quelqu’un qui prends le temps de faire attention à sa santé, ce qu’il mange et qui aime porter des vêtements de qualité. Il est comme ça. Toujours bien coiffé, Min Hwan aura toujours son air sérieux sur le visage. Il sait qu’il peut avoir une allure presque féminine, mais il a appris à assumer cette part de lui. Parce que contrairement à ce que l’on peut penser, faire son service militaire lui a permis de sculpter suffisamment son corps et sous ses vêtements se cache un corps loin d’être celui d’une femme. Simplement il n’aime pas les vêtements trop amples ou trop près du corps. Et bien souvent, ces derniers, si bien ajustés, soulignent davantage les grandes lignes que les lignes secondaires.
Caractère
Mystérieux : si vous pouviez lire dans sa tête, décrypter ce regard qui vous observe… vous le feriez sans hésiter, parce que Min Hwan est ainsi. Un individu mystérieux, qui semble regorger des tas de secrets. Pourtant le seul secret qu’il a c’est sa sexualité. Il n’en a rien dit à personne, même pas à ses parents qui attendent qu’une chose : un mariage. Pourtant, même s’il vous donne l’impression de vous juger d’un simple regard, Min Hwan ne se fie pas aux premières apparences. C’est même bien plus compliqué que cela dans sa tête. Très compliqué. Il est toujours en train de faire ses calculs et expériences dans sa tête. Il est pratiquement incapable de s’arrêter de le faire. Surtout lorsqu’il ne fait rien et qu’on ne lui parle pas.

Intelligent : une évidence que personne ne peut nier lorsqu’il rencontre pour la première fois Min Hwan en plein travail. Cet homme est remplies d’idées. Il ne se démonte jamais lorsque le gouvernement rejette ses projets, il se bat pour sa passion et lorsqu’il propose des idées, il n’y en a jamais une seule. Il y en a toujours plusieurs, de façon à assurer la validation d’au moins l’une d’entre elle. Il n’est pas dupe concernant le monde. Il sait que toute la dictature n’est qu’une mascarade, mais il n’a pas envie de se mettre le gouvernement à dos. Il reste donc allié à ce dernier. Il s’enferme dans son bureau non pas pour aider l’armée, mais son pays. Il ne crée pas des armes, mais il crée du matériel qui pourrait plus tard servir pas seulement Lansan mais le monde entier. Il est si intelligent qu’il redécouvre des calculs que déjà ailleurs on a découvert. Mais comme Lansan est repliée sur elle-même, il préfère ne pas se poser dans des ennuis futiles et préfère faire marcher ses neurones.

Travailleur solitaire: il a toujours eu du mal à travailler avec les autres. Il est si perfectionniste et dur avec lui même qu’il peut bien passer des heures entières sur une seule et même innovation. Il peut très bien ne pas en dormir et passer des nuits blanches entières dessus. Mais pour ça, il a besoin d’être au calme, seul, et la moindre distraction peut le perturber, lui faire perdre le fil, ou même le rendre irascible et désagréable.

Malade : non l’esprit de Min Hwan n’est pas sain. Son esprit est malade. Il est malade. Sa mère le chéris comme elle le peut, et son père ne le comprend pas et ne le comprendra jamais, le traitant comme un étranger. Mais c’est ainsi. Être un petit génie de la physique a des contre-parties. Et Min Hwan a écopé de la plus dure. Comment cela se traduit-il ? Eh bien s’il est capable d'éprouver des émotions, il ne sera jamais capable de réagir comme il le faudrait quand on lui raconte une histoire drôle, ou quand il lit une histoire triste. Pas la peine donc d'essayer de le faire rire ou d'essayer de le toucher par les sentiments. Les émotions complexes comme l'humour noir, l'ironie, la pitié, la compassion, etc. il ne connaît pas et il ne le connaitra jamais. Ayant énormément souffert de cette différence, il est évident qu'il s'est toujours renfermé sur lui-même, gardant ses incompréhensions pour lui-même. Il aime donc être seul. Moins il est entouré de gens mieux il se porte. Il suffit de le mettre au milieu d'une place noire de monde pour qu'il fasse une crise proche de celle de l'agoraphobie. N'ayant jamais su comment réagir face aux autres, s'il se trouve dans ce genre de situation, il est évident qu'il se sentira totalement désorienté et incapable de faire le moindre mouvement. Fragile donc, il ne cherche pas la compagnie des autres, et ne sera donc pas le premier à s'adresser aux gens juste pour les connaitre. Et étant extrêmement intelligent il juge les autres incapables de pouvoir le comprendre ou comprendre n’importe laquelle de ses inventions. Les seules personnes qu’il juge capable de comprendre de quoi il parle et ce qu’il fait sont avant tout le dictateur et éventuellement ses conseillers… Et encore, pas forcément tous. Ce syndrome enfin le rend hypersensible à beaucoup de choses comme certains aliments et certains bruits.

Pacifique : doté d'une gentillesse naturelle, il ne sera jamais méchant, même si son visage sera toujours fermé et son air peu expressif. Peu violent, il ne cherchera pas les ennuis. Toujours sur la défensive, il ne quittera jamais cette espèce de carapace dans laquelle il s’enferme. Il n’usera jamais de la violence, même si on en vient à l’être avec lui. Il ne sera pas du genre à se laisser faire, mais il n’usera jamais de ses poings et n’essayez même pas de lui mettre une arme dans les mains pour tuer un homme. Min Hwan en sera tout à fait incapable et fera même une crise de panique. Il se sentira si mal qu’il pourrait en tomber malade.

Taciturne : Il parle peu, et cherchera toujours à se faire discret. S’il n’a aucun mal à dire ce qu’il pense, il n’en est pas de même pour ce qu’il ressent, ce qu’il a vécu etc… Parfois même il ne sera même pas enclin à parler à quelqu’un et restera muet malgré tout ce qu’elle lui dira.

Maladresse et manque de confiance : Si vous avez donc la chance de l'aborder et d'apprendre à le connaitre, alors peut être que vous serez un peu dérouté par cet individu très maladroit et peu confiant en lui-même et envers les autres. Dur avec lui même, même en dehors de son travail, il le sera peut être aussi avec les autres. Niveau relation, il part toujours sur le principe que les autres ne le comprendront pas et ne le comprendront sans doute jamais à part les rares personnes qui ont su se frayer un chemin dans son esprit emplis de complexité. Il est certes quelqu’un de tendre et doux, mais il ne se sentira jamais à son aise face à quelqu’un, surtout si la personne l’attire et lui fait ressentir des choses qu’il ne peut pas expliquer.
Histoire
Min Hwan est né dans une famille hautement placée dans la société, son père travaillant en tant qu'illustre chirurgien et médecin. Sa mère avait arrêté de travailler dès la naissance du petit garçon pour consacrer tout son temps à l'éducation de leur petit héritier. Parce qu'évidemment, son destin était tout tracé. Il serait médecin comme son père. Son père était un caractère dur, sévère, et surtout intransigeant, ne pardonnant pas les erreurs, et sachant toujours faire entendre que la moindre opposition à ses principes et envies conduirait à sa colère et la punition. Sa mère en faisait parfois les frais lorsque le plat n'était pas à son goût ou lorsqu'il considérait qu'elle avait commis un acte impardonnable. Il comptait donc sur elle pour lui fournir un fils digne de ce nom.

La petite enfance de Min Hwan se fit donc entre lui et sa mère. Celle-ci lui racontait déjà des tas d'histoires, lui faisait découvrir les splendeurs de la capitale, lui apprenait les bonnes manières et les codes de la haute société. Mais face à son enfant, elle ne pouvait que se sentir parfois déstabilisée. Il ne parlait pas. Il n'allait jamais jouer avec les autres enfants ou alors faisait tout ce que les autres n'aimaient pas. Elle constata que rien de tout cela ne s'arrangea lorsqu'il atteignit l'âge de 4 ans.

Et rien ne s'arrangea avec le temps. Il était déjà incapable de trouver sa place au milieu des relations avec les autres et de s'adapter en société. Il était aussi incapable de mettre des mots sur les émotions complexe comme la compassion, l'ironie, l'humour noir etc. Les subtilités du langage tels que le sarcasme ou le cynisme ne lui étaient jamais compréhensibles et perceptibles. Il était capable de ressentir ses émotions mais il était impossible pour lui de savoir comment réagir face à celles des autres. Et contre cela, il n'y avait rien qui pouvait être fait pour le guérir.

Ce fut un véritable choc pour la mère de Min Hwan. Comment cacher cela à son mari ? Mais sans qu'elle ne le sache, Min Hwan savait déjà lire des livres compliqués et les comprendre, il savait déjà réfléchir, penser et comprendre de façon très précoce pour un garçon de son âge. Lorsqu'elle s'en rendit compte, elle ne pu donc s'empêcher de vanter les mérites de l'intelligence de son petit garçon : c'était un surdoué remplis de potentiel et qui allait aimer faire de longues études.

Et à partir de ce jour là, la vie de Min Hwan changea. Sa mère le chérissais plus pour son intelligence que pour sa maladie, son père lui l'ignorait totalement, le traitant comme un étranger. Il ne le considérait pas plus que les autres. Qu'il soit très intelligent ne changeait rien. Mais la jeune femme fut frappée par son mari lorsqu'il se rendit compte que son fils n'était tout simplement pas normal. Min Hwan enregistrait cependant tout dans sa petite tête. Et il savait déjà qu'il se méfierait de son père et qu'il protégerait à sa manière sa mère. La rendre fière, voilà ce qu'il fera toute sa vie.

A six ans, Min Hwan intégra l'école pour la première fois, et fut plongé dans un environnement remplis d'autres enfants. Si niveau relationnel se fut compliqué, Min Hwan montrait déjà de nombreux talents. Il était clairement au dessus des autres niveaux études, mais il restait humble, et ne s'en vantait jamais. Il pouvait aider ceux qui le lui demandait, mais il pouvait aussi bien traiter les autres d'idiots, notamment ceux qui ne comprenait rien à un simple problème de mathématiques. Son franc parler déjà naissant, ne l'aidait en rien à se rapprocher des autres, bien au contraire. Et lorsqu'il n'était pas dans la cours à se faire marcher sur les pieds, à subir la frayeur que cela provoquait chez lui de se retrouver ainsi submergé par autant de visage exprimant des émotions diverses, il était à la bibliothèque en train de se lire la quasi totalité des livres. Sa différence et sa maladie le poussait à chercher le calme et la solitude, mais attirait trop l'attention sur lui.

Fort en sport, premier en tout, et surtout bon en mathématique, il poursuivit ses études ainsi dans ces domaines là, mais à l'école militaire. Voulant se renforcer physiquement face aux autres, il avait choisis cette voie. Son père ne s'en réjouissait pas du tout, sa mère le laissais faire ses choix. Et même si à l'école militaire les temps furent aussi dur pour le jeune garçon, il pu au moins se forger un esprit solide, et un corps capable de contenir et supporter les coups qu'il recevait. C'est à cette période-là de sa vie que Min Hwan découvrit son attirance pour les hommes. Il avait même pu tomber amoureux. Mais à quel prix ? Il s'était fait avoir. Et même si tout ce qui s'était passé était resté entre les murs de la chambre, il se jura de ne pas parler de sa sexualité. Pas même à ses parents. Cela resterait son secret bien gardé.

A ses 17 ans il découvrit la campagne. La beauté et le calme de l'endroit l'attira fortement. Si seulement il avait pu grandir là dans cet endroit si vaste, si beau et si agréable ? Son amour pour la campagne resta. Et son goût pour les sciences et surtout la physique ne s'était pas arrêté bien au contraire. Il fut même source de conflits avec son père. Non, il ne fera jamais médecin. Il fera ingénieur militaire. Et ça quoi qu'il en dise. Cela lui valut d'être rejeté par son père. Mais ce dernier n'ayant pas pu avoir d'autre enfant que lui, n'avait pas osé le menacer de le déshériter. Au contraire. Et il poursuivit alors sa carrière en ce sens. Ses relations n'étaient toujours pas les meilleures. Il était même connu pour ne savoir travailler que seul, être absolument désagréable comme personne et insensible. Mais tout cela, Min Hwan s'en fichait. Il était simplement obnubilé par ses calculs, ses idées, ses projets... Et quels projets ! Il avait imaginé tout un tas de machines que l'armée pourrait utiliser, mais qu'il savait que plus tard, elles seraient utile aussi pour l'ensemble de la nation.

A la fin de ses études et à 20 ans, il fut diplômé et il put débuter sa carrière d'ingénieur militaire. A ses 22 ans, l'un de ses amis était devenu rebelle. Ce dernier lui fit ouvrir les yeux sur le monde de Lansan, lui fit lire des tas de livres sur ce qu'était vraiment la Terre, le monde. Il comprit qu'il n'était pas seuls. Mais ça Min Hwan n'en avait jamais douté. En relisant les lois, en relisant tout de la création de Lansan, il avait repéré les incohérences de l'Histoire et tout ce que son ami lui avait dévoilé confirmait ses hypothèses. Cependant, malgré tous les efforts de son ami, Min Hwan avait décidé de rester fidèle à la dictature et de ne pas chercher les ennuis en intégrant les rebelles, perdant alors tout contact avec ce garçon.
Et aujourd'hui c'est un autre scientifique qui l'attire plus que de raison. Mais effrayé, il reste distant, ne sachant pas comment agir vis à vis de lui.
Derrière l'écran
Coucou ! Je m'appelle Hyunnie et j'ai 24 ans. Cela fait 5 années que je suis dans le monde de RPG. Je pense passer ici environ 4/7 jours pour m'amuser avec vous. Au fait, j'ai trouvé le forum via Colyn ! ♥ et je le trouve magnifique ♥. Prenez bien soin de moi mes choux ♥



I had the same dream again. I was at an endless desert. There is a dazzling city. But it always vanishes before I get there. I can’t confirm anything. I can’t promise anything but even if we’re walking in storms on some days, if we’re together, I won’t be afraid.
by lizzou.


Dernière édition par Suh Min Hwan le Jeu 2 Juil - 2:37, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Suh Min Hwan - We can only see a short distance ahead, but we can see plenty there that needs to be done.   Mer 1 Juil - 20:53

Re-bienvenue ma Patate ! ♥️

J'ai hâte de lire tout ça !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 23
Emploi : Peintre
Lee Song Ki

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Suh Min Hwan - We can only see a short distance ahead, but we can see plenty there that needs to be done.   Mer 1 Juil - 21:08

Rebienvenue


Hey, I love you like a love song baby
You are beautiful, like a dream come alive, incredible, a center full of miracle, lyrical. You've saved my life again and I want you to know baby ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 26 ans
Emploi : Ingénieur militaire
Suh Min Hwan

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Suh Min Hwan - We can only see a short distance ahead, but we can see plenty there that needs to be done.   Mer 1 Juil - 22:19

Merci à vous !!


I had the same dream again. I was at an endless desert. There is a dazzling city. But it always vanishes before I get there. I can’t confirm anything. I can’t promise anything but even if we’re walking in storms on some days, if we’re together, I won’t be afraid.
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Suh Min Hwan - We can only see a short distance ahead, but we can see plenty there that needs to be done.   Mer 1 Juil - 22:22

Rebienvenue parmi nous et courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 26 ans
Emploi : Ingénieur militaire
Suh Min Hwan

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Suh Min Hwan - We can only see a short distance ahead, but we can see plenty there that needs to be done.   Jeu 2 Juil - 2:22

Merci !
Et j'ai fini je crois.... XD


I had the same dream again. I was at an endless desert. There is a dazzling city. But it always vanishes before I get there. I can’t confirm anything. I can’t promise anything but even if we’re walking in storms on some days, if we’re together, I won’t be afraid.
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 27 ans
Emploi : Conseiller du Dictateur & Directeur des services de renseignements
Oh Ji Sang
Administrateur

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Suh Min Hwan - We can only see a short distance ahead, but we can see plenty there that needs to be done.   Jeu 2 Juil - 2:50


Bienvenue à Lansan !
Suh Min Hwan

Après une courte période d'angoisse, tu peux maintenant crier au monde que tu es fièr(e) d'être Lansanais(e) !

De l'autre côté de la frontière, nous t'invitons à courir ouvrir ton journal intime, histoire de pouvoir faire connaissance avec tes futurs voisins, collègues, amis, etc. D'ailleurs, si tu es trop timide pour le réclamer directement ou que tu ne sais pas à qui demander un lien/rp particulier, n'hésite pas à aller faire une requête ici !
Cela fait, tu devras aussi remplir ton profil. Si jamais, en chemin, tu as un petit doute sur les coutumes de notre magnifique contrée, tu trouveras tout ce qu'il y a à savoir dans ce livre précieux - que tu devrais déjà avoir lu - et au détour d'une ligne de cette notice explicative.

Tu as effectué toutes ces démarches ? Alors empoigne ton parapluie bleu et, surtout, fais en sorte de t'amuser !

Bon séjour à Lansan !
Le petit mot de Ji Sang
Je te souhaite une nouvelle fois la bienvenue parmi nous ! Merci d'avoir fait les modif' ! XD Je te dis plus les mots d'usages pour les bienvenues, tu es rodée déjà. Alors j'espère que ce perso te fera autant plaisir que le petit Joo ! **
Que ton séjour ici soit agréable et rempli de péripéties réjouissantes ! ♥

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 26 ans
Emploi : Ingénieur militaire
Suh Min Hwan

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Suh Min Hwan - We can only see a short distance ahead, but we can see plenty there that needs to be done.   Jeu 2 Juil - 2:56

Merciii !


I had the same dream again. I was at an endless desert. There is a dazzling city. But it always vanishes before I get there. I can’t confirm anything. I can’t promise anything but even if we’re walking in storms on some days, if we’re together, I won’t be afraid.
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Suh Min Hwan - We can only see a short distance ahead, but we can see plenty there that needs to be done.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Suh Min Hwan - We can only see a short distance ahead, but we can see plenty there that needs to be done.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jaloux? Moi? [Pv Im Ji Hwan]
» Souksaan wan Christmas [Im Ji Hwan]
» Im Ji Hwan - Am I Cute ?
» Song Min Hwan † END
» Im Ji Hwan - But dreams come slow and go so fast ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Aux frontières de l'inconnu :: Contrôle d'identité :: Les fiches validées-
votez toutes les 2 heures

demandez vos points