AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Des fleurs pour le Dictateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Le Dictateur

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Des fleurs pour le Dictateur   Dim 28 Juin - 1:16


Des fleurs pour le Dictateur
Mizui, Song Ki & Byeong Joo

Hier a été une grosse journée de préparatifs mais ce matin, il faut fignoler tous les détails. On vous a confié la jolie mission de composer d'harmonieux bouquets en vue de la grande fête qui aura lieu cet après-midi. En apparence, rien de plus simple !
Mais nos deux campagnards vont faire la connaissance de Huang Mizui et, s'ils ne le savaient pas déjà, vite comprendre ce que la célébrité implique.
Les nombreux bénévoles n'ont pas manqué de remarquer que leur jeune idole se trouvait en chair et en os à quelques mètres d'eux. Plus ou moins timides, des fans de tous les âges viennent glisser un petit mot à l'actrice, demandent un autographe en souvenir ou viennent carrément tenter de marier leurs fils !
Song Ki, de son côté, n'a pas pu passer à côté de ces deux visages familiers. Eh oui, son fiancé et l'élu de son coeur surveillent de près les volontaires, patrouillant fièrement dans leurs uniformes. Byeong Joo est-il au courant que le coeur de celle qu'il considère comme sa soeur balance ?
Courage mes lapins, la journée ne fait que commencer..!

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 23
Emploi : Peintre
Lee Song Ki

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Des fleurs pour le Dictateur   Dim 28 Juin - 19:56

Des fleurs pour le Dictateur
Song Ki & Mizui & Byeong Joo
Et si on faisait une démocratie avec des dictateurs ? Ouai-euh non non ▬ Les Fatals Picards

J'avais fait une promesse à Joo et l'occasion se présentant à nous ne fit que m'aider à la tenir ! Aller en ville. Dit ainsi cela pouvait paraître comme facile et sans réel sens, après tout, tout le monde pouvait aller à Dalis, le bus est là pour nous y conduire. Mais pour moi il était important d'emmener mon petit frère. M'ayant fait dernièrement une espèce de crise, je lui avais promis de l'y emmener pour lui prouver que je n'avais en aucun cas honte d'être vue en sa compagnie, je l'aimais et ne voulais pas qu'il se mette de mauvaises idées dans la tête. C'est aujourd'hui que je devrais donner mon maximum pour prouver à lui comme à moi-même que je suis une bonne grande sœur.

Nous avions reçu une lettre, informant que nous devions nous rendre aux préparatifs avec le jour et l'heure, j'étais contente de m'occuper de tout ça, me changeant de la peinture ou de la terre, nous allions nous occuper des fleurs et ça, ça me fit décrocher un sourire. J'adorais les fleurs, c'est pour cela que beaucoup de mes œuvres en possédaient et étaient très colorées. Les fleurs ça sentait bon et c'était beau, comme ma maman.

Le jour J, nous prîmes donc le bus très tôt le matin, certainement que Joo n'eut pas apprécié son premier trajet suite à cela, grognon comme il était. Personnellement je me reposai un peu le temps d'arriver jusqu'à la capitale. L'armée risquait d'être davantage présente, j'appréhendais un peu -pour ne pas dire énormément, aussi bien de rencontrer Jin Kyung que Si Chul. Croiser l'un d'entre eux si ce n'est les deux viendrait à gâcher ma journée car mon ordre moral ne serait pas bien du tout, je ne pourrai donc en profiter pleinement. Je devais me retirer cette idée de la tête, il y aura des tas de militaires et le fait de pouvoir tomber sur l'un d'entre eux avait une probabilité très faible. Mais ne parlons pas maths, à l'école c'est là que l'on se moquait le plus de moi.

Nous arrivâmes au palais, montrant nos invitations nous fûmes guider jusqu'à l'endroit où nous allions travailler, c'était immense et il y avait énormément de monde et j'étais quasiment sûre que mon petit campagnard devait en avoir plein les yeux, à la campagne on ne voyait jamais autant de personnes d'un coup. Je lui souris avant de poser mes affaires et de relever mes cheveux pour être davantage à l'aise. Une autre femme arriva, une très jolie femme même. Cela me mit extrêmement mal à l'aise, je ne voulais pas paraître ridicule, pas aujourd'hui et face à elle, je ne faisais absolument pas le poids. Elle devait venir de Dalis, les femmes de Dalis étaient très belles, elles avaient une certaine classe que nous n'avions pas à Lapanalda. L'unique fois où nos yeux se croisèrent, je m'inclinai légèrement pour la saluer avant de baisser les yeux pour regarder mes pieds. Je comptais bien m'amuser mais là je crois que c'est louper.


© Gasmask



Spoiler:
 


Hey, I love you like a love song baby
You are beautiful, like a dream come alive, incredible, a center full of miracle, lyrical. You've saved my life again and I want you to know baby ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 20 ans
Emploi : apprenti éleveur à la propriété agricole familiale
Hee Byeong Joo

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Des fleurs pour le Dictateur   Dim 28 Juin - 22:29

Des Fleurs Pour le dictateur

Song Ki, Mizui & Byeong Joo

Depuis le petit incident de l'autrefois, Song Ki et moi s'étions promis d'aller en ville ensemble. Peut-être que j'aurais ainsi la possibilité de surmonter ce que j'avais du mal à appréhender : ville et uniformes. Oui car aujourd'hui est un jour pas comme les autres. Nous avions reçu une lettre du gouvernement nous demandant de nous occuper des préparatifs pour l'anniversaire du directeur. Ce n'était donc pas n'importe quel évènement et nous n'étions pas en charge de n'importe quels préparatifs : préparer les bouquets de fleurs. Si pour Song Ki cela serait assez facile, pour moi je n'en sais rien. Je n'ai jamais vraiment eu un grand intérêt pour les cours artistiques à l'école - pour ne pas dire la grande majorité d'entre eux. Alors j'avais pas mal la pression, parce que là, non je ne devrais pas me planter. J'avais donc dormi la boule au ventre, et m'étais levé à l'aube avec Song Ki un peu grognon. Finalement j'avais profité d'une partie voyage dans le bus pour finir ma nuit. Et puis sur l'autre, pendant que Song Ki dormait, j'observais notre arrivée en ville. La vile est belle. Il n'y a rien à redire là dessus.

Une fois descendu du bus, je suis Song Ki. Elle connaît beaucoup mieux les lieux que moi. Et là, je sentis mon coeur se mettre à battre la chamade. Je lui aurais bien pris la main, mais je lui avais promis aussi que je prendrai sur moi et serai fort. Alors malgré la présence beaucoup trop importante de l'armée, je fis l'effort ne rien laisser paraître, cachant mes mains légèrement moites dans mes poches. J'évitais aussi de trop regarder les soldats et suivais simplement Song Ki. Son sourire me rassura. Je le lui rendis et pris place à côté d'elle. Je me sentais soulagé que je sois pas trop loin d'elle. J'inspirais un grand coup histoire de me détendre et puis commençais à relever mes manches histoire qu'elles ne m'embêtent pas pendant le travail. Et puis je regardais un peu autour de moi. Y aurait-il Si Chul hyung aujourd'hui ? Si aussi y'en a bien un que je ne voudrait pas revoir aujourd'hui c'est Oh Ji Sang... Touchons du bois et prions qu'il n'y aura que Si Chul Hyung ! Et puis je remarquais l'attitude de Song Ki. Eh ben quoi ? Qu'est-ce qui la troublait ainsi ? Cherchant la raison, j'aperçu une très belle femme pas loin. Une pure citadine vu son apparence... Je ne pouvais pas ne pas la trouver jolie. Mais elle m'impressionnait plus qu'autre chose. Aussi je finis par regarder ailleurs, et m'intéresser à ce que j'avais devant moi à savoir les fleurs.


DEV NERD GIRL



Tu t'entremêles et tu reste enfermé, car tes songes te disent que tu es mieux ainsi. Et le monde t'inspire ce que tu redoutais, car les peines des plaisirs, tu aimes mieux éviter.by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 20 ans
Emploi : actrice
Huang Mizui

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Des fleurs pour le Dictateur   Mar 30 Juin - 0:51


Des fleurs pour le dictateur
Song Ki & Byeong Joo & Mizui
La lettre nous annonçant les préparatifs du dictateur ne m'a pas vraiment enchantée. Comme si savoir qu'une telle personne dirige le pays, voilà que nous sommes obligés de nous rendre à son anniversaire. Comme tout ce qui se trouve à Lansan, ça m'horripile. Sérieusement, fait-on ça pour tous les anniversaires ? Je sais que ailleurs ça ne fonctionne pas ainsi. Et j'aimerais réellement être ailleurs en ce moment même. Mais je n'ai pas le choix. Je dois me rendre aux préparatifs. Pour une missions très spéciale qui plus est: préparer des bouquets de fleurs. Les bouquets de fleurs c'est jolis, mais je ne suis même pas certaine de pouvoir former un bouquet correct. Alors des tas... Je ne préfère même pas imaginer.

C'est assez tard que j'arrive au plais puisque nombre de personnes sont déjà présentes. Mais nombre de personnes semblent également manquer aux vu des ateliers vide. J'avance dans la salle sans manquer de ma faire repérer par plusieurs personnes. Certains me demande des autographes, quelques mots encourageant, ou même de me fiancer avec leur fils. Je refuse poliment en souriant, manquant certainement d'avoir une crampe. J'avance plus loin, là où je suis censée trouver d'autres personnes pour confectionner les bouquets. Certains regards s'attardent sur moi tandis que d'autres personnes me suivent. Je les informe que je suis ici comme tous en tant que bénévole. Et en tant que seule actrice de Lansan je ne pouvais pas refuser. Je m'approche alors d'une femme et d'un jeune homme et les salue poliment. Ce qu'ils font à leur trou. « Pourriez-vous m'aider s'il vous plait ? Je ne sais absolument pas comment on forme des bouquet. » Accompagné d'un sourire je tente de paraître naturelle. Aucun des deux ne semble faire parti de la rébellion qui se prépare. Mais on ne sait jamais.



Dernière édition par Huang Mizui le Ven 17 Juil - 2:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 23
Emploi : Peintre
Lee Song Ki

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Des fleurs pour le Dictateur   Mar 30 Juin - 11:33

Des fleurs pour le Dictateur
Song Ki & Mizui & Byeong Joo
Et si on faisait une démocratie avec des dictateurs ? Ouai-euh non non ▬ Les Fatals Picards

Je me sentais tellement bête et moche à côté de cette femme, j'enviais ses cheveux longs et son visage sans défaut. Je comprenais pourquoi des gens la suivaient, elle était tellement parfaite qu'ils avaient tous envie de tenter leur chance. J'espère que Si Chul ne la remarquera pas, je n'ai même plus envie de le voir car cela signifierait qu'il me voyait et donc pouvait voir la beauté qui devait travailler avec nous.

Elle voulut de l'aide pour former un bouquet, j'en fus un peu étonnée à vrai dire, ça n'avait rien de compliqué puis lorsque nous sommes une fleur, nous ne pouvons que les mettre en valeur. Je hochai donc la tête avant d'avancer vers elle pour venir à son aide.
Était-ce possible de se sentir si laide à côté de quelqu'un ? J'aurais aimé porter un masque à cet instant, qu'on ne me regarde pas et qu'on ne me compare pas à elle. Me comparer à elle n'était pas possible de toute façon, comparons ce qui est comparable, il y avait un faussé entre elle et moi. Ses prunelles, sa crinière, son corps, tout était parfait. Et moi, j'étais fille de paysans. J'en étais nerveuse.

« Vous … v-vous prenez les grands vases, en premier. J'a-avais pensé que ce serait mieux d-de terminer par les petits ... », je n'aimais pas parler de mon avis, vu sa beauté elle risquait de vite me juger. Souvent les jolies femmes sont méchantes, à l'école c'était comme ça et souvent, elles se moquaient de moi. « Mais si vous voulez pas, vous pouvez faire les petits hein … Je … on essaie de rendre quelque chose de coloré avec du volume. Et que ça soit beau bien sûr. », je n'osais la regarder droit dans les yeux, elle m'intimidait beaucoup trop.

J'entrepris de lui montrer comment je procédais, je faisais des groupes de trois fleurs de même sorte et de couleurs différentes, couper l'extrémité de leurs tiges puis ornai tout le tour du vase pour ensuite y ajouter de belles et grosses fleurs. J'aimais bien, mais je ne le montrais pas, si elle venait à me dire que ça faisait bête je me sentirai trop mal d'avoir souri. Voilà pourquoi je m'abstenais. Mon visage se tourna une dernière fois sur la jolie madame.

« Je … je suis Song Ki et si vous avez encore besoin d'aide je suis là. Et Byeong Joo aussi. », je baissais la tête avant de retourner voir mon petit frère, faisant mine de m'occuper de mes fleurs, j'essayais surtout de faire en sorte qu'elle ne me regarde pas. Je ne voulais plus qu'on me juge.


© Gasmask


Hey, I love you like a love song baby
You are beautiful, like a dream come alive, incredible, a center full of miracle, lyrical. You've saved my life again and I want you to know baby ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 20 ans
Emploi : apprenti éleveur à la propriété agricole familiale
Hee Byeong Joo

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Des fleurs pour le Dictateur   Mer 8 Juil - 18:16

Des Fleurs Pour le dictateur

Song Ki, Mizui & Byeong Joo

Joo imitait les gestes de Song Ki pour couper les fleurs... Après niveau tri des fleurs et comment faire le bouquet... c'était une tout autre histoire. Le faire en fonction des couleurs ? Des types ? Ou du parfum ? Un vrai casse-tête... Il réfléchissait, s'en grattant le crâne de temps en temps. Il savait que chaque fleur et chaque couleur avait une signification mais laquelle, ce fut dur de mettre le doigt dessus... Les roses, ça, il n'avait pas de soucis là dessus, mais pour les autres ? Par exemple, c'était pas bon pour l'anniversaire de mettre la plante faite pour les enterrements. Mais.... C'était laquelle déjà ?

Il sortit de ses réflexions lorsque la demoiselle toute belle qui mettait mal à l'aise Song Ki se mit à leur table et leur demanda de l'aide. Il laissa Song Ki répondre à sa place. Commencer par les grands ? Pas sûr que ce soit bien, surtout quand on ne sait pas tellement comment s'y prendre... Et comme elle se présenta et le présenta en même temps, Joo tout naturel et souriant chaleureusement, sans se poser de question sur qui était la demoiselle, sourit à cette dernière aussi et sur un ton très enthousiaste de se trouver avec quelqu'un de pas non plus doué pour ça :
- Byeong Joo, c'est moi. Et j'avoue que je n'y connais pas grand chose là dessus non plus, enfin.... moins que Song Ki. Mais ce n'est pas grave, on est là pour s'entre-aider vous pensez pas ?

Il ria un doucement et puis voulant aussi donner son avis :
- En tout cas, personnellement, je pense que je ferais petit d'abord... Et puis, on a tellement de type de fleurs... Vous ne pensez pas aussi que ce serait bien de jouer sur le sens des fleurs ? Je pense que ça ne plaira pas trop à notre représentant de voir des plantes faites pour... euh... D'autres moments que celui de la fête... Faudrait aussi qu'elles correspondent au couleur de Lansan non ? hum... Je m'égare peut être mais je me vois mal mettre des roses dans des bouquets pour le dictateur...

Et comme il avait l'impression que la nouvelle arrivée connaissait un peu le dictateur tout comme Song Ki il leur demandait :
- Mais dites, vous deux, vous ne connaissez pas le monsieur ? Je veux dire... Song Ki tu es bien celle qui fait les portraits du dictateur... Tu ne saurais pas par hasard quelles fleurs il a le plus au Palais ? Ou alors ses préférées ? Ou même ses couleurs favorites ??? on pourrait jouer là dessus aussi non ?

Il avait beaucoup trop d'idées du coup il s'y perdait.
- Je crois que je vais m'arrêter de penser, parce que sinon je ne vais pas y arriver...

DEV NERD GIRL



H.R.P:
 


Tu t'entremêles et tu reste enfermé, car tes songes te disent que tu es mieux ainsi. Et le monde t'inspire ce que tu redoutais, car les peines des plaisirs, tu aimes mieux éviter.by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 20 ans
Emploi : actrice
Huang Mizui

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Des fleurs pour le Dictateur   Ven 17 Juil - 2:55


Des fleurs pour le dictateur
Song Ki & Byeong Joo & Mizui
La jeune femme semble un peu nerveuse. Pendant un long instant je me demande si c'est par mon statut ou par les préparatifs. Au fond cela m'importe peu. Comme n'importe qui je suis attendrie par le bégaiement de cette femme mais je n'en montre rien. Je me concentre uniquement sur ses instructions avec un demi sourire qui se veut bienveillant et encourageant. Mais son regard dévie et elle n'ose le poser sur moi. Lorsqu'elle termine ses explications je la remercie sans oublier de complimenter les bouquets qu'elle a déjà réaliser. J'espère que ces quelques mots suffiront à la rassurer. Bien que je sois sympathique j'ai encore beaucoup d'effort à faire sur mes dialogues. La jeune femme me montre encore la préparations de quelques bouquets avant de se présenter et de présenter le jeune homme à ses côtés. C'est en baissant la tête qu'elle s'approche de lui et je regrette qu'elle ne reste pas plus longtemps pour me laisser voir ses préparations. Entre ses mains cela semble très simple mais je suis persuadée que les miennes feront de vrais désastres.

Le jeune homme me devance et c'est lui qui prend la parole en premier. Et pour tout avouer ce petit Byeong Joo parle beaucoup. J'aimerais réellement lui voler sa facilité à trouver aussi facilement ses phrases. Je l'envie. Apprendre un texte est simple, parler avec ses propres mots l'est beaucoup moins. Alors je reste attentive à ses parole, sourie et hoche la tête de temps à autre. Mes mains s'affaire sur un bouquet et les rendu est bien moins joli que celui de Song Ki. Mais qu'importe. Je ne suis pas certaine que le dictateur s'amusera à vérifier chaque bouquet. Bien que les idées de Byeong Joo soient bonnes je ne suis pas certaine que les fleurs remisent aujourd'hui puissent déplaire au dictateur. Et si c'était le cas je m'en ficherais totalement. Assez de personnes sont ici aujourd'hui pour tenter de le satisfaire. J'écoute en souriant les questions du garçon. Il semble adorable. « C'est donc vous qui peignez les portraits du dictateur ? Je suis passé devant l'un d'eux, une fois. Vous êtes douée! » Bien que mon compliment soit sincère j'espère avant tout qui l'aidera à se détendre. Elle risque d'avoir un torticolis à force de baisser la tête.

Mon visage s'oriente vers le garçon qui se tient face à moi. « Malheureusement je ne connais pas le Monsieur personnellement même s'il m'est arrivé de le croiser à plusieurs reprises. » Comme lors de l'ouverture du cinéma, du recrutement des acteurs ou de certains films. Mais au fond cela importe peu. Jamais je ne ferais quelque chose qui comble ses désirs. J'essaie seulement de me comporter comme une bonne citoyenne et de faire comme tous en attendant que la rebellion puissent enfin éclater au grand jour. Même si jouer la citoyenne devient de plus en plus difficile depuis quelques temps. Mes mains s'affairent sur un nouveau bouquet aux couleurs douces et printanières. « Quant à vos questions, je les trouve pertinentes. Je n'aurais pas pris soin à penser à autant de détails! » Une nouvelle fois je tente un sourire. Penser aux détails m'importe également peu. Jamais je ne prendrai soin de préparer quoique ce soit pour lui. Je fais ce que l'on me dit. Ni plus ni moins. « Je pense que les fleurs données plaisent déjà à Monsieur. Souvent les familles prennent soin de tout préparer. Ou les différents bras droit. » Tel que Son Sil, je prie pour qu'il ne soit pas ici aujourd'hui et qu'il soit occupé à une affaire bien plus importante. Alors je m'affaire à un nouveau bouquet lorsque le vase me glisse des mains et laisse l'eau s'étaler sur la table. En m'excusant je m'empresse de nettoyer. Il suffirait que Son Sil et Bayamori soit ici réunis pour que je perde tous mes moyens!

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 23
Emploi : Peintre
Lee Song Ki

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Des fleurs pour le Dictateur   Dim 19 Juil - 10:46

Des fleurs pour le Dictateur
Song Ki & Mizui & Byeong Joo
Et si on faisait une démocratie avec des dictateurs ? Ouai-euh non non ▬ Les Fatals Picards

Nous étions un groupe de trois et pourtant j'avais comme l'impression qu'ils avaient décidé de se liguer contre moi. Joo était mon petit frère, certes, mais parfois il faisait des remarques blessantes. Il critiquait ma façon de faire, à l'école quand quelqu'un faisait ça, les filles se mettaient souvent à rire de moi et après je me sentais nulle. Du moins, encore plus que d'habitude. Suite à ça je me contentai donc de baisser la tête, faisait mine de me concentrer sur les fleurs et de ne pas les écouter, j'aurais aimé être seule à ce moment précis. En plus je suis sûre d'avoir raison, les gros vases étaient plus imposants et demandaient plus de temps de préparation, on les voyait davantage et si ils n'étaient pas beaux et bien ça n'irait pas. Pourquoi toujours me contredire ? Les gens parvenaient toujours à me faire douter bien qu'il n'y avait aucune raison de douter.

Mes joues bouillirent lorsque la femme me complimenta à propos de mes tableaux, est-ce qu'elle était sincère ou disait-elle ça par pitié ? Je doutais constamment de mon travail alors que si j'étais la peintre du dictateur c'est qu'il y avait bien une raison. Je ne la regardais toujours pas, je regardais les fleurs posés sur mon poste de travail et ce n'est qu'un faible « merci » qui fut dit pour ne pas paraître impolie, j'avais suffisamment de défauts à côté d'elle comme ça. Puis je secouai mon visage à propos de la question de Joo, relevant ma tête avec mes yeux peinés de d'habitude bien le visage neutre.

« L-la dame a raison. », en plus d'être jolie, elle était intelligente. Tout le contraire de moi.

Un court instant plus tard, la jolie dame renversa de l'eau. Je m'empressai de l'aider à absorber l'eau par terre à l'aide de torchons, il ne manquerait plus qu'on glisse et qu'on se fasse mal. Me relevant, je regardai autour de moi, personne ne semblait nous observer et cela me rassura un peu. Je retournai à ma place, retournant à mes activités.

« Et Joo, si tu veux pas faire les gros pots … bah fais les petits. », ma phrase n'avait aucun sens, mais je ne voulais pas le priver le pauvre. Pourquoi on ne m'a pas mis en place un atelier toute seule ? J'aurais pu faire de la peinture par exemple.


© Gasmask


Hey, I love you like a love song baby
You are beautiful, like a dream come alive, incredible, a center full of miracle, lyrical. You've saved my life again and I want you to know baby ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Des fleurs pour le Dictateur   

Revenir en haut Aller en bas
 

Des fleurs pour le Dictateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bouquet de fleurs
» Arbres, plantes en terre et fleurs sauvages
» * Des fleurs pour les corbeaux *
» Bah alors, y'a personne pour m'accueillir avec un collier de fleurs ?
» Offrez un bouquet pour les gentes dames de ce forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Dans un monde sans despote :: Le grand jour-
votez toutes les 2 heures

demandez vos points