AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Once upon a time [Huang Kallem]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Âge : 27 ans
Emploi : Auteur, écrivain
Kim Jae Soo

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Once upon a time [Huang Kallem]   Lun 4 Mai - 18:52


Once upon a time
Huang Kallem



VS


Journée spéciale. Aujourd’hui était prévu ma première séance dédicace depuis la sortie de mon deuxième tome. Cela avait fait longtemps que je n’avais pas rencontré mes lecteurs,  j’avais hâte. En réalité j’appréciais ce genre de rencontre. Et ce que j’adulais le plus dans ce genre de meeting était de voir confronter les différents opinons. C’était intéressant de voir de quelle manière les lecteurs interprétaient mes idées, s’ils les exagéraient, ou bien sous-estimé. Il y avait trois types de lecteurs. Le premier ne concernait que ceux qui ne voyaient uniquement l’aspect décors, sans réellement même comprendre les dessous qui s’y cachaient. D’autres assez curieux, avec un esprit beaucoup plus attentif et poussé si je puis dire, venaient timidement me confier parfois qu’ils aimeraient vivre dans un monde comme celui de Pamaris. Je devinais que cela devait les faire travailler, peut être même que leur côté Rebelle finirait par sortir. C’était en tout cas intéressant. Et puis, concernant la dernière catégorie de lecteurs. Il y avait cette minorité de Lansanais dont la majorité d’entre eux étaient des Rebelles saisissant parfaitement le message codé, et, de par mes romans, se laissaient emporté dans un monde dans lequel ils aimeraient adopter.

J’ajustais le col de ma chemise bleue que j’avais laissais ressortir de mon pull puis m’observais dans le miroir de notre chambre à coucher. Il était dix-huit heure du soir, et comme d’habitude la maison n’était qu’habitée par le silence et ma seule présence. Je ne voyais Min Ha que lorsqu’elle rentrait du boulot, ou commencé rarement tard dans la matinée. Je laissais le morceau de papier posé sur notre grand lit avant de quitter la demeure. J’avais pris le soin de prévenir Min Ha que je rentrerai tard ce soir car la maison d’édition avait organisé une séance dédicace accompagné d’un meeting avec les lecteurs.

En chemin je me laissais transporter dans ce monde irréel qui était loin d’être celui de Lansan. Je déposais mon coude sur le rebord de la fenêtre et laissé reposer ma tête contre la vitre transparente. Il n’y avait pas un seul bruit, même les plus petits restaient sage blotties contre leurs mères. Le véhicule ne cessait de rouler sur un sol parsemé de cailloux, ce qui nous obligeait de basculer sur nous même. Cette lasse sensation ne fit que m’attirait plus vers cet autre monde. Me voilà à présent immergé dans mes propres rêves.  

Je me rappelle encore de ce jour où l’idée d’écrire mon premier roman m’était venue à l’esprit. J’étais assis dans la salle à manger pendant que ma mère plié le linge et que mon père lisait le journal. C’était il y a 4 ans, lorsque la lettre fut découverte et que le mouvement de la rébellion fut créé. À cette époque je ne connaissais pas encore Min Ha, ce fut l’époque d’après que nous nous rencontrons. Durant cette année là mes parents et hyung évoqué sans cesse le sujet des rebelles et critiquaient la dictature,  j’avais donc le droit à certain  de leur débat. Ce fut pour cette raison que mes premières idées déposé sur ce papier concernaient les problèmes de notre société remixé sous une mise en scène différente.

Le cinéma fut le lieu qui avait été prévu pour cette séance dédicace. La maison d’édition avait réservé une des deux salles afin de pouvoir accueillir convenablement les lecteurs. Il n’y avait pas besoin de se bousculer ou de faire la queue à l’extérieur, chacun avait une place attribué pour éviter d’attirer les regards de la police ou de l’armée. Lorsque je pénétrais l’intérieur je rejoignis monsieur Yuan qui continuait de donner des directives, il m’accueillit avec un large sourire, et les bras grands ouverts.

« Bonjour. »

Dis-je simplement. Il me  donna une tape amicale dans le dos avant de me rappeler le planning de la soirée. J’acquiesçais seulement d’un hochement de la tête avant de portée à ma bouche un verre d’eau rafraîchissant et de m’installer sur la scène, prêt à accueillir mes lecteurs. J’inspirais un bon coup avant d’expirais lorsque je les vis arriver les uns derrière les autres.





© O'Daim



Writing is the best way to express your feelings, don't you think so? ~

Revenir en haut Aller en bas
 

Once upon a time [Huang Kallem]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» {m} Huang Kallem ft. Godfrey Gao
» Los Angeles Clippers Time
» Mahjong Time
» ZELDA The hero of time "le film".
» [ZEN] Time Sieve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Dalis, capitale de Lansan :: Odvara :: Cinéma-
votez toutes les 2 heures

demandez vos points