AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Mission risquée | Thien Hou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Âge : 20 ans
Emploi : actrice
Huang Mizui

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Mission risquée | Thien Hou   Sam 25 Avr - 20:32


 
Mission risquée
Mizui & Thien Hou
Quelque chose se trame dans mon dos, encore. J'en suis persuadée. Les bruits qui courent aujourd'hui à la planque me mettent la puce à l'oreille et je suis certaine qu'une mission va avoir lieu. Quand bien même on tente de me mettre à l'écart en me répétant qu'il ne se passe rien. Il faut qu'on cesse de me prendre pour une idiote. Avec Joshua aussi on me répétait de ne pas m'inquiéter. Le voilà enterré six pieds sous terre. Je suis persuadée que c'est la faute de cette femme, celle qu'il suivait partout et nulle part. Thien Hou. Je reste de mon côté, un thé entre les mains à attendre un mouvement de sa part. Je l'observe de loin tout en étant certaine qu'elle le remarque. Mais pour le moment je m'en fiche bien. J'coute d'un oreille distraite la jeune femme face à moi, m'informant de ce que je pourrais faire sur le prochain tournage. Seule le médecin occupe mes pensées.

Je vide le contenue de ma tasse d'un traite lorsqu'elle se décide à quitter les lieux, la suivant à pas de souris. Pour une fois je tente d'être discrète, de ne pas me faire repérer. Elle serait capable de demander à l'un de ses bras droit l'accompagnant de me stopper et de me ramener de force auprès de ma soeur. Cette chère Tassanee qui veille bien trop sur moi. Une vraie mère poule! Vu son caractère ce ne serait même pas étonnant qu'elle s'entende à merveille avec ce foutu médecin. La seule différence est que ma soeur ne laisserait personne mourir. Alors je la suis de cinq mètre en plein Donnan, regardant plusieurs fois par dessus mon épaule. Personne ne sait ce que je fais, personne ne se doute et peut m'arrêter. Alors parmi les lansanais je tente d'être discrète et de paraître la plus ordinaire, comme si je ne faisais que me promener dans les rues.

C'est après dix bonnes minutes de marche que Thien Hou et les deux jeunes hommes l'accompagnant s'arrêtent devant la caserne militaire. Je m'approche pour essayer de les entendre et seuls quelques sons parviennent à mes oreilles. Si j'ai bien compris ils comptent entrer dans cette caserne pour subtiliser des documents. Seulement l'entrée principale est sécurisée et cela semble les contrarier. Il est vrai que d'ordinaire la caserne est plus facilement accessible, mais Lansan semble avoir renforcé l'effectif militaire ces derniers temps. Ils semblent tous trois embêtés et se retirent un peu plus en arrière pour trouver une solutions. Il leur faut « absolument ces documents » si je comprends bien. En me raclant la gorge j'avance près d'eux, quelque peu hésitante. Le sang passe dans mon corps à une vitesse folle. Jamais je n'ai sentie autant de tension et d'adrénaline à la fois autour de moi.

« Et vous comptez faire quoi maintenant ? » Ma phrase est pleine d'ironie. Les deux hommes me lancent des regards noirs alors que l'un d'eux m'informe que je ne devrais pas être ici. Mes yeux roulent vers le ciel. La présence de Thien Hou m'exaspère alors même qu'une distance raisonnable nous sépare. Je crois que c'est physique ce genre de chose. « Je le sais bien. Si je vous ai suivi c'est que je ne devrais pas être là. Merci de me l'apprendre! » Un jour mon arrogance me perdra. L'homme s'approche doucement de moi et me tire contre le mur d'un bâtiment, m'informant que cette mission est bien trop risquée pour moi. Encore une idée de Tassanee, sans doute. Elle demande à tant de personnes de me mettre à l'écart.

Un long soupir m'échappe. « Thien Hou! » Ma tête s'oriente vers elle. « C'est dans ce genre de mission que Josh' s'est fait repérer. Avoue-le! » La colère de sa perte m'envahie encore, totalement. Et même si ce n'est pas vraiment le moment pour lui lancer ce genre de pique je tente quand même. Un sourire moqueur tire mes traits. Oui c'est de sa faute q'il lui est arrivé tout ça; s'il n'est plus de ce monde. Entièrement. Elle n'est capable de protéger personne d'autre qu'elle. Alors avec un air conquérant j'ajoute: « J'ai peut-être un moyen pour vous faire entrer et ne pas vous faire repérer. » La caserne appartient à mon père et peu importe le nombre de fois qu'ils y pénétreront ou qu'ils verront les plans, jamais ils ne la connaîtront aussi bien que moi. Jamais. Et au moins j'ai de quoi clouer le bec de cette femme en lui prouvant que je ne suis pas qu'une inutile qui joue les rebelles.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 22 ans
Emploi : Médecin
Koo Thien Hou

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission risquée | Thien Hou   Mer 6 Mai - 10:57


 
Mission risquée
Mizui & Thien Hou
Cela faisais plusieurs jours que Je préparais cette opération. Deweï m'avait chargée de récupérer des documents dans une caserne militaire. C'était une opération qui requérait une coordination parfaite et une discrétion absolue. Un de nos hommes avait obtenu le code d'accès de l'entrée sécurisée et nous ne disposions que de quelques jours pour en faire usage, car les codes étaient renouvelés très régulièrement. Je détestait préparer des missions dans la précipitation, sans pouvoir choisir mes partenaires de surcroît, mais l'ordre venait de Dewei, alors… Il leur fallait une jeune femme à l'air innocent pour simuler une livraison, j'avais le profil parfait. Qui aurait pu se douter que c'était la petite et frêle livreuse qui dirigeait en réalité l'opération ?

Nous étions prêts à partir, mais quelque chose m'agaçait. Si Mizui pensait que je n'avais pas remarqué les regards haineux qu'elle me lançait en douce elle se trompait lourdement. Je ne portais déjà pas dans mon coeur cette jeune fille lorsqu'elle a débarqué au sein des rebelles. Actrice égérie des films de propagande de l'État, Deweï avait jugé utile de la rallier à nos rangs, estimant qu'elle avait accès à certaines sphères qui pourraient nous être utiles un jour. Je ne pouvais pas m'opposer à l'avis de notre leader, mais il savait pertinemment qu'il ne pourrait pas me forcer à faire confiance à cette touriste… Même Joshua avait tenté de me vanter les qualités de Mizui.
J'aimerais la voir essayer de me déballer son sac une fois, pour avoir le plaisir de la remettre à sa place… Je n'avais cependant pas de temps à perdre avec elle. La mission n'attendait pas.

- En route.

Su Jin et Lei hochèrent la tête à mon ordre bref. Nous nous mirent en route pour la caserne. Le chemin fut rapide et banal. Nous étions des Lansanais parmi tant d'autres, en route vers leur quotidien. Sauf que le notre était parsemé de missions dangereuses qui endurcissaient nos esprits. Arrivés devant le bâtiment militaire, Su Jin nous entraîna vers une porte dérobée tandis que Lei se posta à l'angle de la rue pour guetter l'activité autour de la caserne. Je patientais, avec mon sac en bandoulière. J'avais déjà décousu la poche secrète qui accueillerait les documents que nous venions chercher. Tous mes muscles étaient tendus, mes sens en alertes. Dès que cette porte s'ouvrirait, j'étais prête à réagir avec rapidité et efficacité.
Mais la porte ne s'ouvrait pas. Su Jin me lança un regard d'incompréhension.

- Ils ont du s'apercevoir que le code avait été divulgué…

Mes lèvres se serrèrent et je le fusillais du regard. Voila, Deweï, pourquoi je n'aimais pas ne pas choisir mes collaborateurs.

- J'espère que tu auras de bons arguments à exposer à Deweï pour lui expliquer pourquoi nous revenons sans les documents, car je ne serai pas celle qui prendra ta défense.

Je m'apprêtais à annoncer à Lei que nous rentrions lorsqu'un léger bruit attira mon attention. Je me retournai pour découvrir Mizui se faufilant jusqu'à nous. Ma surprise était grande, mais je n'en montrais rien. La petite actrice nous avait suivis ?! Elle affichait un visage sérieux, mais je voyais son corps trembler légèrement. Je savais parfaitement qu'elle n'avait jamais mis les pieds sur le terrain, et j'espérais qu'elle avait une très bonne raison d'être ici. Elle lança avec ironie, comme pour se donner de l'assurance :

« Et vous comptez faire quoi maintenant ? »

Je ne pris même pas la peine de répondre. Je devais trouver une solution pour pénétrer dans ce bâtiment sans cette troupe de bras cassés et mon cerveau carburait à pleine vitesse. Lei s'avança vers Mizui, l'intimidant et l'acculant contre un mur, tentant de la chasser. Mais elle lui tint tête sans ciller. L'arrogance de Mizui n'avait d'égal que sa haine envers moi, apparemment, puisqu'elle m'interpella en fixant son regard furieux sur moi.

« Thien Hou! C'est dans ce genre de mission que Josh' s'est fait repérer. Avoue-le! »

Sa voix trahit sa colère. Impassible, je la regarde se faire déborder par ses émotions. Joshua. Il avait été retrouvé mort il y a quelques semaines. Mes yeux cillèrent à cette pensée, même si je n'en avais rien montré, j'avais été profondément attristée par la mort du jeune homme. Joshua était donc l'origine de l'hostilité de Mizui. J'ignorais quels avaient pu être leurs rapports, mais elle me tenais pour responsable de sa perte. Je lui répondis d'un ton cassant :

- Tu sous-estimais donc Joshua à ce point, pour le croire incapable de faire ses propres choix ?

J'ajoutais d'une voix neutre, articulant chaque mot bien clairement pour être sûre de me faire entendre :

- Si tu ne veux pas le rejoindre à cause de ta propre inconscience, je te conseille de garder ce genre de débordements pour plus tard. Ce dans quoi j'entraîne les rebelles de terrain n'a rien d'un jeu.

La jeune fille semble se renfrogner mais elle ne se démonta pas et leur assura pouvoir les faire entrer dans la caserne. Thien Hou fronça les sourcils et échangea un regard avec Lei. Mizui avait-elle une vraie solution à leur problème ? Thien Hou était prête à rentrer au quartier général bredouille plutôt que risquer la vie de Su Jin et Lei, quoi qu'en pense cette enquiquineuse. Mais le regard décidé de Mizui lui rappela celui d'un certain jeune homme. Thien Hou la toisa de haut en bas.

- Si tu penses être prête à te jeter dans l'arène pour que l'on ramène ces documents à Deweï, très bien.

Elle afficha un sourire triomphant, qui s'effaça bien vite lorsque je lui saisit le bras et plantai mon regard dans le sien.

- Mais ne t'avise pas d'oublier, toi qui es si prompte à faire de grandes leçons, que cette fois la vie de tes compagnons dépend en grande partie de toi.



"How long must we sing this song ?"


Dernière édition par Koo Thien Hou le Dim 17 Mai - 16:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 20 ans
Emploi : actrice
Huang Mizui

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission risquée | Thien Hou   Dim 17 Mai - 15:45


 
Mission risquée
Mizui & Thien Hou
Lorsque la jeune femme me répond son ton est cassant, montrant toute la stupidité dont je semble faire preuve. Sa phrase me va droit dans le cœur comme un coup de poignard. Non je ne le sous-estimais pas, bien au contraire. Et mourir n'est pas un choix qu'il m'avait semblé faire. Pas quand nous étions dans cette cabane... Je déglutis à ces lourdes pensées qui me brisent le cœur. Justement je suis certaine que c'est de sa faute, qu'il n'est pas mort par choix mais par conséquence. Thien Hou articule la suite comme si j'étais incapable de comprendre ces mots sans qu'ils ne soient déliés. Alors une nouvelle fois je me renferme, essayant de laisser ces phrases rebondirent sur cette armure que je me forge. Comme si je ne faisais que m'amuser chez les rebelles, c'est incroyable !

Alors je leur propose une solution. Les faire rentrer. Mener à bien leur mission. Ainsi peut-être que la jeune femme ne me verra plus comme une rebelle inutile qui prend la cause pour un simple jeu. La jeune femme fronce les sourcils, peu convaincue par mes paroles. C'est à demi-mots qu'elle me donne l'accord puisqu'il est surmonté de mise en garde. Un sourire triomphant étire mes traits, bien qu'il s'affaisse rapidement lorsqu'elle me saisit le bras. C'est une nouvelle mise en garde sur ce qui va suivre et les risques que l'on encoure. Rapidement je dégage mon bras de sa main avant de lancer avec un ton glacial : « J'en ai bien conscience Thien Hou. Jamais je ne mettrai quelqu'un en danger. » Contrairement à d'autres que ça ne semble pas déranger. Un long soupir m'échappe et la caserne entière me revient en tête. Une fois les lieux en mémoire j'essaie de trouver les meilleurs couloirs à emprunter par la suite. Le plus simple serait de rester dans la zone est puisqu'elle est moins surveillée, et j'y connais plus de personnes puisque c'est là où reste mon père.

« Depuis quelques temps ils ont des doutes quant aux rebelles qui peuvent pénétrer ici. Ils changent le code tous les deux ou trois jours. » Mes doigts se pressent sur les boutons. Une fois le code entré la porte s'ouvre, comme une invitation à pénétrer dans la caserne. On m'a dit de prendre toutes les informations nécessaires autour de moi, mais jamais on ne vient me quémander ce que je sais. Parfois j'ai l'impression d'être inutile, surprotégée par ma sœur. Mais là je me sens enfin pleine, sachant que tout ce que j'ai accumulé n'était pas vain. « Vous devriez rester derrière moi. Je vais vous mener là où ils gardent tous leurs documents classés secret. » J'inspire un grand coup pour essayer de calmer mon cœur. « Elle est toujours gardée par deux militaires et le code est différent. C'est normal pour moi de venir voir mon père, je vais les entraîner ailleurs. Récupérez ce dont vous avez besoin pendant ce temps. » Ce ne sont pas réellement des ordres, et ma voix sonne faux. Je n'ai pas l'aspect d'un leader, de quelqu'un qui peut mener les autres. Mais je n'ai pas le choix.

Une fois le code donné à Thien Hou je les précède. Il nous faut peu de temps pour arriver par l'est et comme prévu nous ne croisons aucun militaire. Les trois rebelles restent à l'angle alors que je m'avance près des deux militaires qui se dressent devant la petite porte. A mon approche ils sourient, m'informant qu'ils ne m'ont pas vu ici depuis longtemps. « D'ordinaire je passe voir uniquement mon père. Mais il est très occupé aujourd'hui. Vous pourriez me conduire chez Kallem ? Il paraît qu'il est là aujourd'hui. » Ils acquiescent, et alors que la peur qu'un des deux reste m'assaille, les militaires ouvrent la voie vers l'ouest pour m'amener voir mon frère. Une fois à l'angle nous disparaissons tous les trois pour essayer de croiser mon frère. Rien de plus normal pour une fille de militaire de venir voir sa famille. Ce n'est qu'au bout d'un long quart d'heure que j'abandonne les deux hommes en espérant prendre de l'avance sur eux. Une fois arrivée devant la porte de cette salle, je tape la code pour me glisser à l'intérieur et retrouver les trois rebelles. « Thien Hou ? Toi et tes collègues devriez revenir. » Mais seule le silence me répond. Peut-être sont-ils déjà sortis.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Mission risquée | Thien Hou   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission risquée | Thien Hou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [A vendre] Naomi+Dim+Lecteur GD , + Confidential Mission
» [Software] Topic de discussion du jeu "Mission Von Nebula"
» [Mission] La bataille de Sanghelios
» Tankrouge va accomplir sa mission.!
» [supplément] Mission de Bataille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Dalis, capitale de Lansan :: Donnan :: Caserne militaire-
votez toutes les 2 heures

demandez vos points